Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire qui n’a jamais trouvé sa place nulle part… Envoyée chez son père biologique, qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables. River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté… Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule. Jamais. Jamais elle n’a rencontré un garçon comme lui.

Mon avis : Hello, hello! C’est fou, pour l’instant, j’enchaîne les coups de cœur livresques, pour mon plus grand plaisir. J’aime beaucoup le duo Emma Green, que j’ai découvert cette année, et qui m’aura déjà fait vivre 1000 émotions. The boy next room m’a été fortement conseillé par l’une de mes amies, et je ne regrette pas une seconde de m’y être plongée car j’ai ressenti un vrai coup de cœur lors de ma lecture.

Dans cette histoire, il va être question de beaucoup de thèmes différents, avec en tout premier lieu, la famille. Et c’est d’ailleurs ce que j’ai le plus aimé dans cette histoire. Les relations familiales vont être ébranlées, et ce, de 1001 façons différentes. Faire réellement la connaissance de son papa lorsqu’on arrive à l’âge adulte, devoir faire face à des vérités qu’on est peut-être pas prêt à écouter, se découvrir une nouvelle famille, etc….en voilà des thématiques qui m’ont happée tout au long de ma lecture… Emma Green est parvenue à donner une consistance assez impressionnante à son histoire. Et puis, je ne parle même pas de la romance, qui est magnifique et tout en émotions. J’aime quand les histoires d’amour apparaissent telle une évidence, et pour River et Céleste, c’est exactement ce qu’il s’est passé. J’ai eu des papillons dans le ventre toute ma lecture.

Dans les émotions ressenties, j’avoue avoir éprouver quelque chose de similaire à la saga Did I mention I love you d’Estelle Maskame qui avait été un gros coup de cœur pour moi. Si vous aimez les belles romances, et les histoires de famille, je pense sincèrement que The boy next room peut vous plaire. En tout cas, pour moi, ça a été magique. 🙂

« C’est toujours par amour qu’on fait les plus grandes erreurs. Parce qu’on craint de perdre ceux qu’on aime le plus… »

D’autres livres d’Emma Green :

P.S. : Oublie-moi !
It’s raining love
Une toute dernière fois