Hello, hello! Nouvelle sélection de 5 films aujourd’hui, que j’ai décidé de regrouper sous l’appellation « Soirées d’automne », c’est-à-dire 5 films parfait pour se glisser sous la couette et passer une douce soirée. C’est parti!

De quoi ça parle ?

Nelson Moss est un publicitaire ambitieux, obsédé par le travail. Seule sa carrière importe ; les autres ne sont là que pour l’aider à atteindre ses objectifs. Il n’a pas de temps à consacrer à ses amis ou à ses collègues, ainsi va la vie. En pleine concentration lors d’un important examen de conduite, Nelson est dérangé par une jeune femme arrivée en retard. Ne sachant pas la réponse à une question, il la lui demande discrètement. Mais voilà que le surveillant l’accuse, elle, de tricherie et déchire sa copie. Même s’il est pressé comme à son habitude, Nelson prend un peu de temps pour aller s’excuser. Elle s’appelle Sara Deever, elle est joviale, zen, pleine d’énergie. Malgré son manque flagrant de bonnes manières, elle voit en Nelson quelqu’un de bien. Elle a un certain don pour transformer les hommes et elle n’a besoin que d’un mois pour cela…

Mon avis :

Premier film avec un métrage qui me brise le cœur à chaque visionnage. Je crois d’ailleurs que c’est avec ce film que j’ai découvert Charlize Theron et que depuis, elle fait partie de mes actrices préférées. C’est le genre d’actrice qui crève l’écran à chacune de ses apparitions, et puis dans Sweet November, le duo qu’elle forme avec Keanu Reeves est juste parfait. Ce film est donc une magnifique romance que l’on suit avec beaucoup de plaisir. C’est mystérieux jusqu’à la révélation finale qui m’avait laissée sans voix la première fois. Si vous ne l’avez jamais vu, je vous conseille d’être dans un bon mood pour le voir car au delà d’être très beau, il a un petit côté déprimant.

De quoi ça parle ?

Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, Chiyo, une petite fille japonaise, est arrachée à sa famille pauvre pour aller travailler comme servante dans une maison de geishas. En grandissant, elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui fera d’elle une vraie geisha. Elle triomphe des pièges que lui tend sa rivale, la fourbe Hatsumomo et devient, après des années de travail, la légendaire geisha Sayuri. Très belle, épanouie dans son art, Sayuri fascine les hommes les plus puissants. Mais celle qui n’a plus le droit d’aimer reste hantée par l’amour qu’elle porte, en secret, au seul homme qu’elle ne peut atteindre…

Mon avis :

En choisissant de mettre Mémoires d’une Geisha dans cette sélection, ça m’a donné très envie de le revoir (ou de le relire, car j’avais également adoré le bouquin). Selon moi, c’est une oeuvre magnifique qu’il faut voir, à défaut de le lire. La réalisation est sublime et ne parlons même pas du casting, qui porte le film à merveille. C’est sûrement le film le moins « léger » de cette sélection mais je trouve que l’automne est la saison parfaite pour le visionner ! En plus, on apprend plein de choses et c’est assez riche historiquement je trouve. 🙂

De quoi ça parle ?

Syracuse, un pêcheur irlandais, découvre un jour dans son filet une femme prénommée Ondine, dont il est persuadé qu’il s’agit d’une sirène. Au fur et à mesure qu’Ondine s’intègre dans la communauté, plusieurs théories émergent quant à sa nature, tandis que Syracuse commence à tomber amoureux d’elle…

Mon avis :

Ondine, je vous en ai peut-être déjà parlé mais j’aime tellement ce film que je ne résiste pas à l’inclure dans cet article. Je suis une grande fan de Colin Farrell et je le trouve parfait dans ce film. L’histoire a un côté onirique et mystérieux, et j’aime que le mythe des sirènes soit mis en avant de cette façon. Je sais que certains ont été fort déçus de la fin, mais pour ma part, je la trouve très juste. De nouveau, c’est un film parfait pour l’automne, à voir au coin du feu ! Je trouve qu’il mériterait d’être davantage connu et reconnu à sa juste valeur.

De quoi ça parle ?

Sam, libraire le jour et musicien la nuit, perd la femme de sa vie, Joséphine, et de fait, le sens de son existence. Jusqu’à sa rencontre incongrue et quelque peu loufoque avec une jeune femme mystérieuse, Pi, qui devient synonyme de renaissance : pendant que Sam reprend goût à la vie et à la musique, Pi déchiffre la part du mystère qu’elle porte en elle. Une étrange relation se noue entre eux à travers la porte d’une salle de bains… absurdité et beauté des hasards de la vie à New York…

Mon avis :

Alors, Lullaby, j’ai toujours l’impression d’être la seule à le connaître. J’adore ce film et c’est une romance juste trop trop trop belle. Elle est rythmée par les magnifiques chansons de Charlie Winston et l’ambiance qui en ressort est très jolie. La réalisation est originale et puis le casting est vraiment top (Clémence Poésy en tête, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour elle depuis ce film). Il y a une certaine lenteur dans ce métrage, mais totalement assumée. Du coup, ça ne pose pas soucis, et ça convient très bien aux personnages. Ce qui est sûr, c’est que je vous le conseille sans hésiter. 🙂

De quoi ça parle ?

Londres, début du XXe siècle. L’écrivain James M. Barrie est en quête d’un nouvel élan, dans sa vie comme dans son oeuvre : son mariage avec la comédienne Mary Ansell est dans l’impasse, et le public londonien boude sa dernière pièce. C’est en arpentant les allées de Kensington Gardens qu’il rencontre Mme Llewelyn Davies et ses quatre jeunes fils. Une complicité immédiate se noue entre l’écrivain et les enfants sous l’œil ravi de leur mère, jeune veuve désemparée qui trouve en lui un véritable ami.
Son intimité avec la famille Llewelyn Davies grandissant chaque jour davantage, James M. Barrie retrouve son âme d’enfant auprès de ceux qui sont désormais sa plus précieuse source d’inspiration. Il tisse avec eux la trame fantastique, visionnaire et subtilement mélancolique de Peter Pan…

Mon avis :

Bon, Finding Neverland, je n’ai pas besoin de vous le présenter, c’est un classique. Mais c’est peut-être l’occasion de le revoir en cette période automnale, je trouve qu’il est parfait pour cette saison. C’est un film qui m’émeut toujours beaucoup, et que je trouve très beau dans sa simplicité et son propos. Et puis, les acteurs sont parfaits dans leurs rôles respectifs. Et si jamais vous ne l’avez jamais vu, foncez sans hésiter. 🙂