Hello tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour un petit point lecture regroupant mes impressions sur mes 3 derniers livres lus. C’est parti! 🙂

Flirter, faire l’amour, être troublée par un homme… Tout ça, Apolline se l’interdit. Sa situation fait qu’elle ne peut pas prendre le risque de s’attacher à quelqu’un. Alors, quand elle rencontre Augustino, sexy et dragueur, elle le prévient d’emblée : qu’il n’essaie même pas de la séduire! Pas de chance, Gust semble prendre cela pour un défi, et l’alchimie entre eux bouscule vite toutes les résolutions de la jeune fille. Apolline se prend au jeu de cette vie insouciante. Elle ferait tout pour rester dans cette bulle de plaisirs nouveaux, même décider de ne jamais révéler à Augustino que le temps lui est compté. Jusqu’à ce qu’elle commence à douter : et si Gust en savait plus qu’il ne le laissait paraître ?

Mon avis : Je commence par le dernier roman d’Anna Wendell dont j’ai maintenant lu tous les romans! Je compte la rencontrer bientôt et j’ai déjà hâte d’échanger avec elle. My badass lover est un bon roman que j’ai pris plaisir à lire! Il ne dépassera pas dans mon cœur Apprends-moi le désir mais vraiment j’ai suivi avec beaucoup de d’intérêt l’histoire d’Apolline et Gust. Dans ce bouquin, l’auteure nous fait voyager et je l’ai ressenti telle une vraie bouffée d’air frais. Et puis, comme toujours avec Anna, ce roman est un vrai mix entre humour et émotions.

L’alternance des points de vue est indispensable dans ce roman car cela rend les secrets tenus par les protagonistes principaux beaucoup plus intenses. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les pensées de Gust, et je pense qu’étonnamment, c’est le personnage que j’ai préféré suivre, surtout dans son évolution face à Apolline (Difficile de vous décrire tout ça sans vous en dire plus!!).

Bref, un joli moment. Je vous conseille de le découvrir, il vaut le coup d’œil! 🙂

D’autres livres d’Anna Wendell :

Arrogant Lover
Apprends-moi le désir

Quand, à 18 ans à peine, Moh quitte sa réserve pour poursuivre des études et vivre chez les Wilson, elle ne sait pas encore qu’elle sera prise dans un engrenage diabolique. Quelques mois de plénitude avant de tomber dans le cycle infernal de la douleur, de la frustration, du désir, mais surtout de la rage. Sa rage. Celle d’un seul homme : Lenny.

Mon avis : Deuxième avis mais pas des moindres avec le dernier roman d’Ewa Rau, auteure qui mérite tellement d’être plus connue. J’avais eu un coup de foudre pour le premier roman de l’auteure et j’avais donc hâte de découvrir cette nouvelle histoire, prénommée simplement Moh. Et l’auteure a réussi un pari plutôt fou avec cette histoire… Elle est parvenue à me déstabiliser, à proposer quelque chose que je n’avais jamais lu auparavant. Et c’est assez fort, car je suis persuadée que c’est le genre de livre que je n’oublierai pas.

Au final, avec le recul, je pense l’avoir moins aimé que le roman précédent mais c’est à cause d’une chose en particulier dont je ne peux vous parler sous peine de vous révéler la fin du livre. Moh est un roman éprouvant mais aussi une sublime histoire d’amour qui évolue telle une évidence entre deux personnes que rien ne prédestinait pourtant. La plume d’Ewa est superbe et tout sonne vraiment juste.

Je vous invite vraiment à découvrir Ewa Rau, car tout ce qu’elle touche semble se transformer en or. J’ai passé un très bon moment avec cette histoire ! 🙂

D’autres livres d’Ewa Rau :

Adé

Cette fois il la regarde. Et d’une façon qui risque de leur attirer des ennuis à tous les deux. Lael Ramsay est fan du groupe de rock And Then depuis ses 14 ans. Enfin, plutôt du chanteur du groupe, Brad Snyder. Depuis qu’elle les a vus en concert, elle sait qu’elle veut travailler dans la musique. Son père, le patron du label Ramsey Records, qui les produit, ne souhaite pas de ce monde-là pour elle, qu’il juge trop dépravé. L’été de ses 21 ans, Lael cherche du travail en tant que bassiste, et And Then cherche à remplacer le sien après de trop nombreuses frasques. La jeune femme passe l’audition, encouragée par son père, qui pense que 2 mois dans la promiscuité d’un bus est le meilleur moyen de la dissuader de choisir ce métier et ce mode de vie. Contre toute attente c’est Lael qui est choisie. Son père donne alors une seule règle au groupe : personne ne touche à sa fille. Le coup de coeur de Brad pour Lael ne sera pas la seule surprise de la tournée !

Mon avis : Et je termine cet article avec un flop… And Then ? a été ma première lecture de Karina Halle (ici écrite à 4 mains avec son mari) et malheureusement, je n’ai pas apprécié plus que ça. Déjà, le roman est très court et tout va bien trop vite. Je n’ai pas cru à la romance et du coup, ça m’a posé soucis durant toute ma lecture.

Par contre, j’ai aimé l’univers de la musique, le fait d’être sur la route… Mais voilà, rien de fou qui me laissera un souvenir impérissable. Un bref avis pour ma part, car il n’y a pas grand chose à en dire, si ce n’est que vous pouvez passer votre chemin sans hésiter…