Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway. L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit.

Mon avis : Hello les loulous! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Midway, sorti au cinéma tout récemment. Il est réalisé par Roland Emmerich, à qui on doit certains grands films comme Independence Day ou Le jour d’après. Je ne suis pas très fan des films de guerre en général mais voilà, au vu du casting de rêve, je me devais de me déplacer au cinéma. 🙂

Eeeet…j’en ressors plutôt mi-figue, mi-raisin. En fait, visuellement, c’est très très moche, surtout dans la première partie. Les effets spéciaux sont juste dégueulasses et à un moment donné, je ne savais plus me concentrer que sur ça. La construction du film reste très classique et n’a rien de particulièrement intéressant. Les multiples scènes dans les avions auraient méritées d’être plus travaillées. Puis, y’a rien à faire, je ne peux m’empêcher de faire un comparatif (à tort certainement) avec le sublime Dunkerque de Nolan. Et vraiment Midway semble faire de la figuration à côté… Toute la partie centrale du film m’a bien ennuyée et n’est pas parvenue à me convaincre.

Malgré tout, j’ai aimé suivre les différents personnages. Mais concernant cela, le casting y a beaucoup contribué, il faut le dire. Ce qui est dingue, c’est que mes personnages préférés n’étaient pas spécialement au centre de l’histoire mais c’est pour eux que j’ai montré le plus d’intérêt. J’ai beaucoup aimé la prestation de Patrick Wilson ou encore celle de Keean Johnson (qui avait le personnage le plus touchant de tous je trouve). La dernière partie m’a captivée et j’ai aimé avoir des infos historiques sur les personnages à la fin du film.

Bref, Midway n’est pas le film que j’espérais mais il n’est pas un ratage complet non plus. Pour moi, il mérite d’être vu mais peut-être pas au cinéma. A vous de vous faire un avis. 🙂

Le truc en + : Avec Midway, Roland Emmerich s’est offert un casting impressionnant, digne des plus grands films de guerre, comprenant Ed Skrein, Patrick Wilson, Luke Evans, Aaron Eckhart, Nick Jonas, Mandy Moore, mais aussi Dennis Quaid et Woody Harrelson (deux acteurs que le cinéaste retrouve : Quaid était dans Le Jour d’après et Harrelson dans 2012).