Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec une nouvelle sélection de films. Cette fois-ci, je vous présente 5 films assez différents mais qui sont tous sortis en 2011. C’est parti! 🙂

De quoi ça parle ?

L’histoire de Bethany Hamilton, championne de surf qui a continué à pratiquer parmi les professionnels après s’être fait arracher le bras par un requin.

Mon avis :

Soul Surfer est un peu à cheval entre plein de genres différents. Je lui trouve un côté un peu teenager et en même temps, c’est un biopic vraiment bien fait. Une histoire de courage hors-norme, porté par un chouette casting. Les images de surf sont plutôt bien filmées, et vraiment, je trouve qu’il mérite d’être vu. En plus, les émotions sont tout en retenue, on n’est pas dans un métrage trop larmoyant et c’est sympa à regarder.

De quoi ça parle ?

Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…

Mon avis :

Bon Dieu que ce film m’a marqué ! C’est le genre de film qui vous fout une claque sans que vous vous y attendiez. D’ailleurs, pour tout vous dire, je ne l’ai vu qu’une seule fois et encore maintenant, il reste marqué dans ma tête. Cette histoire nous parle de maladie, d’amour sous toutes ses formes, et de courage absolu. Une petite pépite qu’il faut voir selon moi ! 🙂

De quoi ça parle ?

Le quotidien d’Adam, 27 ans, bascule le jour où il est diagnostiqué d’un cancer. Il l’annonce alors à sa petite amie, son meilleur ami et sa mère qui, tous trois, vont réagir différemment à la nouvelle et conduire le jeune homme à s’interroger sur la manière dont il veut vivre cette épreuve.

Mon avis :

Je suis une grande fan de Joseph Gordon-Levitt (qu’on ne voit pas assez au cinéma ces dernières années malheureusement). Encore un sujet difficile, vu qu’on va parler de maladie mais c’est traité de façon vraiment originale… 🙂 C’est un film que je trouve très peu connu, et ce, malgré le super casting. 50/50 a l’intelligence de ne pas sombrer dans le mélo, mais nous transperce de par son côté touchant. Un bon moment que je vous conseille. 🙂

De quoi ça parle ?

Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent à un enterrement, ils se découvrent d’étonnants points communs. Pour Enoch, dont le meilleur ami se trouve être le fantôme d’un pilote de guerre kamikaze, et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de toute créature, c’est le début d’une relation exceptionnelle. En apprenant la mort imminente d’Annabel, Enoch propose de l’aider à vivre ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les traditions et la mort elle-même.

Mon avis :

Je me rends compte que cette sélection ne parle que de sujets difficiles, car une nouvelle fois, c’est la maladie qui va être au centre de ce film. ^^’ Je ne suis pas une grande fan de Mia Wasikowska, mais il faut toujours une exception aha. Dans ce film, elle est tout simplement majestueuse. Tout comme Henry Hopper. Avant toute chose, on en parle de la beauté de l’affiche ?! Encore une fois un film trop peu connu et qui est superbe dans sa réalisation et dans son message! A voir 🙂

De quoi ça parle ?

« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? » Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Mon avis :

J’ai vu Un heureux événement à sa sortie, au cinéma. Et, bon sang, il m’a également envoyé une claque dans la figure. De tous les films que j’ai vu sur la maternité, celui-ci doit être le plus marquant, le plus fort. Louise Bourgoin est juste exceptionnelle, très naturelle et juste brillante dans son rôle. Il y a un côté assez pessimiste je trouve dans ce film, mais il a le don de marquer, de proposer une vision de la maternité différente de ce qu’on voit habituellement au cinéma. A voir 🙂