Love never dies de Delinda Dane et Ludivine Delaune

Everly Hastings, fille d’un richissime homme d’affaires et maman célibataire, n’aurait jamais cru en arriver là… Lorsque la vie ne tient qu’à un fil, l’espoir est tout ce qui lui reste. Elle ne reculera devant rien, allant même jusqu’à flirter avec l’illégalité… Puisque son unique chance de sauver son fils, c’est lui… Malcolm Blake. Deux mètres de testostérone, désagréable, grossier, cet ancien des forces spéciales ne pense qu’avec son entrejambe et… son flingue. Entre eux, c’est le choc des titans, un combat où tous les coups sont permis.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Love never dies de Delinda Dane et Ludivine Delaune. J’ai eu l’opportunité de le lire grâce aux éditions BMR qui le réédite et qui le sortira en numérique le 8 janvier prochain. Ça fait tellement longtemps que j’entendais parler de cette histoire que je suis ravie de l’avoir découverte…même si, pour tout vous dire, j’en ressors légèrement déçue.

En fait, j’ai adoré toute la première partie, qui consiste surtout dans le voyage, quand nos protagonistes sont sur la route. J’ai aimé le piquant des dialogues et l’émotion dont est composé chaque personnage. Toute cette partie est complètement addictive et rythmée juste comme il faut.

Mais voilà, j’ai trouvé que dans un deuxième temps, l’histoire s’accélère et va bien trop vite pour que l’on puisse s’émouvoir, pour ma part en tout cas. Je n’ai pas versé une seule larme alors que vu l’histoire, j’aurais du capter davantage les émotions. Mais vraiment, ça va trop vite… Evidemment, le sujet dont traite le bouquin est fort et important, et ça fait plaisir qu’il soit abordé dans la romance!

Bref, pas un mauvais moment, c’est clair, mais une légère déception. Je lirai sans aucun doute Hope never dies, le tome compagnon de cette histoire, qui sort le 22 janvier chez BMR ! 🙂

« Aussi diamétralement différents l’un de l’autre que possible, nous respirons le même air. Elle, aussi belle que le jour, et moi, plus sombre que la nuit elle-même. »

4 thoughts on “Love never dies de Delinda Dane et Ludivine Delaune

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.