Il est parti sans se retourner vers New-York qui lui tendait les bras. Et l’a laissée dans une incompréhension majeure. Douze ans après, il réapparaît derrière son écran, et commence alors une correspondance par mail, comme une conversation. L’occasion d’évoquer les souvenirs, et de se parler de leur vie. Mais quand le passé resurgit, comment le présent pourrait-il ne pas être ébranlé ? Un roman épistolaire moderne qui rend hommage à l’amitié, questionne l’amour, et interroge les choix de vie.

Mon avis : Hello, hello! Nouvel article aujourd’hui où je vais vous parler de mon premier coup de cœur littéraire de l’année. Et on est que le 11 janvier, autant dire que c’est du rapide ! Pour la petite histoire, sachez qu’en fait, ce nouveau roman (paru directement en poche) est en fait le tout premier roman écrit par Laure Manel, et sorti d’abord en auto-édition. Histoire d’@ est un roman épistolaire (du 21ème siècle bien sûr, ce ne sont que des mails – et parfois SMS) et il faut savoir que j’adore ça – et que j’en lis bien trop peu à mon goût.

Laure Manel a su me toucher d’une manière que je n’avais pas vu arriver. D’ailleurs, je n’ai pas pu m’empêcher de lire et pour l’anecdote, j’ai lu une grande partie de ce livre dans mon bain 😂😂, et il était glacial quand j’ai terminé cette histoire, mais honnêtement, impossible de m’arrêter aha. Histoire d’@ est totalement addictif et passionnant à lire. J’ai tellement aimé les personnages, Cyril et Mathilde, et leurs échanges. C’est sensible, et une nouvelle fois, l’auteure pose question quant à nos choix. Une thématique qui semble plaire à l’auteure et que l’on retrouve dans son précédent roman L’embarras du choix ! Comme à chaque fois, la plume de l’auteure fait mouche et a un côté addictif qui nous tient vraiment en haleine. Je n’avais qu’une envie, que les deux personnages puissent se voir, d’une manière ou d’une autre et tout s’est enchaîné à la perfection pour moi.

Bref, Laure Manel fait définitivement partie de mes auteures contemporaines préférés et je ne peux que vous encourager à lire ses romans, en commençant, pourquoi pas, par celui-ci. 😍

« Je te souhaite d’aller mieux et que ton bonheur redevienne flamboyant. Aimer, c’est aussi ça : vouloir que l’autre soit heureux, même de loin, même si ce n’est ni avec ni grâce à nous. »

Vous reconnaissez ce film culte ? aha

D’autres livres de Laure Manel :

L’embarras du choix
L’ivresse des libellules
La délicatesse du homard
La mélancolie du kangourou