1917, réalisé par Sam Mendes

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article avec mon avis sur 1917, dernier film de Sam Mendes et grand vainqueur des Golden globes de cette année. En effet, le film a marqué la surprise en remportant la statuette du meilleur film dramatique et du meilleur réalisateur ! Alors, évidemment, c’était bien trop intrigant que pour passer à côté sur grand écran (et ce, même si le film de guerre en tant que tel n’est pas mon genre de prédilection). Et vraiment, j’ai adoré ! J’ai passé un excellent moment devant ce film et je suis contente de vous en parler aujourd’hui.

Déjà, j’ai adoré la réalisation qui est assez particulière, pas tant dans sa construction, mais plutôt dans les choix visuels – ce plan séquence qui donne l’impression que le film ne fait qu’une seule et même scène, en jouant surtout sur les gros plans et autres plans très rapprochés. Ça amplifie l’angoisse ressentie, et les émotions en sont presque exacerbées. J’étais en larmes à de nombreuses reprises alors que certaines scènes n’étaient pas spécialement faites pour ça… aha.

Ensuite, et c’est certainement, pour moi, le plus gros point fort du film, c’est sans aucun doute la performance de George MacKay. Ce mec, pourtant encore assez inconnu du grand public (Je l’avais vu dans la série 22.11.63, qui avait été un énorme coup de cœur en 2016), est juste trop trop talentueux. On ne connait rien de lui dans le film, on n’apprend rien sur qui il est…et pourtant, on s’attache à lui dés la première scène. Il a un regard incroyable et vraiment, j’ai prié pour son personnage durant tout le film. Et puis, c’est assez drôle de voir que les quelques acteurs connus (Colin Firth et Benedict Cumberbacht, pour ne citer qu’eux) n’ont que des touts petits rôles (mais indispensables tout de même dans le film).

Bref, j’ai adoré et je vous le conseille fortement, que vous soyez friands du genre ou non. Un film marquant de 2020, c’est certain !

Le truc en + : 1917 n’a pas été filmé en un seul plan-séquence, mais en plusieurs longues prises qui ont ensuite été montées ensemble pour donner l’impression d’une seule et unique scène. Sam Mendes avait employé un procédé similaire pour la scène d’ouverture de Spectre, mais le fait d’utiliser ce dispositif pour un film tout entier était une expérience nouvelle pour lui. Une fois cette idée validée, il a d’abord fallu déterminer les déplacements des acteurs dans chaque scène, puis planifier précisément les mouvements d’appareil.

26 thoughts on “1917, réalisé par Sam Mendes

  1. Comme toi, j’ai été le voir sans grande conviction car ce n’est pas mon style de film, d’habitude. Et que je l’ai aimé ! Cet acteur est incroyable ! Il y a une scène qui m’a fait sangloté longtemps d’ailleurs. La fin est assez énigmatique je trouve ! Qu’en as tu pensé, toi?
    Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.