Homecoming de Delinda Dane et Ludivine Delaune

Au premier regard, Jaxon Blake et Dylan Sparks se sont détestés. Pourtant, quand cette dernière doit trouver en urgence une famille d’accueil pour une fillette maltraitée, elle semble n’avoir d’autre choix que de se tourner vers Jaxon, dont le foyer Homecoming est devenu un havre de paix pour de nombreux gamins abandonnés.Mais peut-elle vraiment se fier à cet homme au passé trouble et inquiétant ? Dylan le sait, elle n’a pas droit à l’erreur. Car quand la vie d’un enfant est en jeu, elle ne peut se permettre le moindre faux pas…

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur un livre qui sort aujourd’hui, ce 26 février chez BMR. Après voir lu Love never dies et Hope never dies, il me tardait de découvrir ce nouveau titre du duo formé par Delinda Dane et Ludivine Delaune. Il clôture ainsi la trilogie – même si chaque roman peut se lire indépendamment des autres.

Au travers de cette nouvelle histoire, les auteures vont une nouvelle fois aborder des sujets délicats au travers de personnages forts, auxquels on s’attache énormément.  Nous découvrons le foyer d’Homecoming qui est clairement le cœur de cette histoire. Jaxon, son propriétaire est tout simplement incroyable. J’ai été profondément touchée par son dévouement envers les gamins dont il s’occupe. Et puis, c’est un personnage à plusieurs facettes et j’ai beaucoup apprécié sa rencontre avec notre héroïne, Dylan. Entre eux, c’est explosif. Lui est bien trop arrogant, et elle, elle ne se laisse pas faire ! Un mélange détonnant qui m’a bien tenu en haleine. Et puis, l’histoire est émouvante, puissante dans son traitement et la romance est vraiment très bien amenée. 

Tous les ingrédients sont donc réunis pour passer un très bon moment. Ce ne sera juste pas mon préféré de la saga. Je reste sans aucun doute une inconditionnelle du deuxième tome qui a été un coup de coeur ! Mais sincèrement, n’hésitez-pas, je recommande. 🙂

14 thoughts on “Homecoming de Delinda Dane et Ludivine Delaune

  1. C’est une très jolie idée, de mêler comme ça des sujets difficiles à une romance. Comme quoi… D’ailleurs, j’espère ne froisser personne, mais je trouve les couvertures de ce genre de romans plutôt rédhibitoires. Heureusement que je te lis ainsi que d’autres blogueuses « romances » parce que sinon, je ne lirai jamais ces histoires à cause des couvertures. Je trouve ça très cliché, et c’est dommage même si je me doute que c’est un peu un moyen de les repérer rapidement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.