Le village de Virginie Delage

Finalement, je ne sais pas ce qui a déclenché tout ça. Son regard, à lui. Ses yeux, à elle. Ou le gosse ? Le gosse me demandant : « Tu viens nous aider ? » J’ai la rage, soudain. Tout ça, c’est à cause de lui. Uniquement à cause de lui. Voilà pourquoi je m’apprête à faire une chose que je n’aurais jamais pensé faire, moi qui ne suis pas un violent. Dans quelques minutes, je vais tuer cet homme.  » Les villages de l’adolescence sont parfois dangereux, quand on les revisite, des années plus tard, et qu’on se confronte à ses rêves de jeunesse…

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Le village de Virginie Delage, sorti récemment chez Michel Lafon. Un livre très court et très différent de ce que je lis habituellement. Et pour tout vous dire, c’est d’ailleurs une histoire très particulière. Le genre de lecture qu’on n’oublie pas.

Virginie Delage, qui signe ici son premier roman, a un style implacable, maîtrisé. Dans cette histoire, la construction est un peu particulière. On découvre concrètement deux personnages avec deux narrations différentes. On a d’abord un chapitre en « Je » et un autre à la troisième personne. C’est un peu déstabilisant sur le coup, mais on s’y habitue plutôt vite. D’un côté, un homme nous raconte ses souvenirs d’enfance, et des moments de vie, tandis que dans l’autre, on est davantage dans le présent face à Oscar que l’on découvre spécifiquement dans son boulot et dans sa vie personnelle. Evidemment, je n’attendais qu’une chose, que les événements ou les personnages se rejoignent. Et j’avoue que j’ai plutôt été soufflée par le final que je n’attendais pas… (et ce, même s’il tarde à arriver). Du coup, c’est ce qui donne le côté surprenant et donc marquant à la lecture!

A côté de ça, il m’a manqué un côté un peu plus émotionnel, pour être davantage en empathie avec les personnages. C’est quelque chose d’important pour moi, et ce sera certainement mon plus grand regret par rapport à cette histoire.

A côté de ça, je trouve que c’est un livre à découvrir pour sa singularité ! :)⠀

« Aujourd’hui encore, je me souviens de ce jour comme on se souvient de certains rêves. Ces rêves si réalistes qu’ils nous prennent physiquement, jusqu’au fond des entrailles, nous faisant ressentir des émotions plus intenses encore que celles de la vraie vie. »

13 thoughts on “Le village de Virginie Delage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.