POINT SÉRIES #17 – Virgin River (SAISON 1), Self Made (SAISON 1) et Burden of Truth (SAISON 2)

Coucou tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour parler séries avec mon avis sur mes derniers visionnages. Let’s go ! 🙂

Virgin River, de quoi ça parle (saison 1) ?

Melinda Monroe répond à une annonce pour devenir infirmière praticienne dans la ville californienne de Virgin River, pensant pouvoir laisser ses souvenirs douloureux derrière elle. Mais elle découvre qu’il n’est pas si facile de s’intégrer dans un lieu aussi petit et qu’il va d’abord lui falloir guérir.
.
Mon avis : Vraiment bon!
.
Virgin River m’a été maintes fois conseillées, que ce soit par des amies ou ma cousine, qui m’incitaient à la regarder ! Et je ne regrette pas car j’ai beaucoup aimé. C’est le genre de séries dans laquelle on est super bien, comme dans un petit cocon. Le casting est très chouette, j’ai d’ailleurs été très contente de retrouver Tim Matheson dans ce rôle de médecin bougon (personnage très proche de celui qu’il interprétait dans Hart of Dixie, il faut le dire). Les personnages sont attachants, et il y a des rebondissements qui m’ont énormément plu. Il y a beaucoup de drama et j’ai versé quelques larmes tout au long des épisodes. Mel est particulièrement touchante. La fin nous laisse sur plein de questions, et j’ai déjà hâte de voir la suite. Je vous recommande cette série si vous aimez les séries à mi chemin entre la comédie et le drame.
.
.
Self Made, de quoi ça parle (saison 1) ?
.
L’incroyable histoire vraie de Madame C.J. Walker, première Afro-Américaine à être devenue millionnaire par ses propres moyens.
.
Mon avis : Vraiment bon!
.
Self Made, c’est une mini-série d’à peine 4 épisodes qui nous retrace la vie d’un personnage ayant réellement existé. Un très chouette biopic que j’ai dévoré en à peine quelques heures. On nous parle donc de C.J. Walker, devenue millionnaire par elle-même dans les années 1890-1900.  Je suis une grande fan d’Octavia Spencer et bien que j’ai trouvé son personnage très antipathique, j’ai beaucoup aimé l’ascension de cette femme, très bien interprétée par l’actrice. La réalisation est bien faite , il y a des moments musicaux très jolis et les décors sont vraiment beaux (et je vous parle même pas des costumes). Je vous recommande de vous plonger dans cette mini-série, c’est le genre de chose qu’on regarde d’une traite, presque comme un long film ! C’est vraiment très bien. Et puis, on apprécie vraiment le côté féministe ! Top :D.
.
.
Burden of Truth, de quoi ça parle (saison 2) ?
.
A la perte de son père, Joanna se retrouve à nouveau obligée de se rendre dans sa ville natale afin de défendre…sa sœur.
.
Mon avis : Vraiment bon!
.
Et je termine avec la saison 2 de Burden of Truth, une série que j’aime beaucoup. Je trouve d’ailleurs qu’elle n’est pas assez connue (mais en même temps, je la regarde en streaming, elle n’est pas accessible sur Netflix ou Amazon Prime Video) et c’est dommage car elle vaut vraiment le coup. C’est une série qui mêle justice et famille. On suit le personnage de Joanna (Kristin Kreuk), avec ses difficultés  et ses peurs. C’est un personnage auquel on s’attache vraiment beaucoup, tout comme tous les autres que l’on suit. J’ai toujours autant aimé Billy, Luna ou encore Owen. Ce n’est pas une série révolutionnaire mais elle me fait passer un bon moment, et c’est le principal ! Et je vous la conseille. 🙂
.
.
Mon avis sur les saisons précédentes : SAISON 1
.

 

28 thoughts on “POINT SÉRIES #17 – Virgin River (SAISON 1), Self Made (SAISON 1) et Burden of Truth (SAISON 2)

  1. Je n’en ai vu aucune mais j’adore Octavia Spencer donc j’ai très envie de voir Self Made. De mon côté, depuis le confinement, j’ai commencé à regarder Vikings, Prodigal Son et Why women kill.

  2. Que des séries que je ne connais pas ! Je suis contente de voir qu’elles t’ont plu 🙂
    En ce moment je pense essayer de découvrir des animes, je verrai plus tard pour les séries, je viendrai sans doute faire un tour sur ton blog pour avoir des idées 😀

    1. ça me fait plaisir!
      De mon côté, ça me plairait de tester des animés, mais je t’avoue que je sais pas trop où donner de la tête ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.