La crêperie des petits miracles d’Emily Blaine

Adèle a tout quitté : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s’est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s’occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce bastion d’humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d’affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé.
.
.
Mon avis : Hello, hello! Nouvel article avec mon avis sur La crêperie des petits miracles d’Emily Blaine, que j’ai découvert tout récemment. J’ai passé un très joli moment en compagnie cette histoire. Ce roman se déguste telle une bonne crêpe un jour d’été., et ça fait clairement du bien. ☀️ L’auteure nous sert des personnages attachants qui nous mettent du baume au cœur et qu’on prend beaucoup de plaisir à suivre. L’alternance de points de vue est utile et nous donne les ressentis des deux personnages, et j’avoue que c’est toujours ce que je préfère.
.
Des rêves à réaliser, un quotidien nouveau à apprivoiser, et une reconstruction après une désillusion professionnelle, telles sont les thématiques explorées par l’auteure dans ce bouquin. La romance prend le temps de se mettre en place, avec son lot de difficultés et de remises en question. J’aime quand les romances nous donnent lieu à réfléchir sur nos choix de vie, et ici, c’est clairement le cas. Et puis, mon petit cœur a palpité d’amour à beaucoup de reprises.
.
Comme toujours avec Emily Blaine, ça se lit tout seul, et ça passe crème ! J’avoue quand même que j’ai moins apprécié ce roman-ci par rapport au précédent (La librairie des rêves suspendus), qui m’avait encore davantage pris au cœur. Donc j’aurai quand même toujours tendance à conseiller le précédent plus que celui-ci, mais honnêtement, La crêperie des petits miracles est très chouette également. Je recommande. ✅⠀
.
« Je ne sais faire que ça, Arnaud. Cuisiner. J’aime ça. J’aime voir les gens sourire quand ils dégustent leurs assiettes, j’aime voir leurs yeux pétiller de joie, j’aime me dire que je fais partie d’histoires d’amour, de demandes en mariage, de repas de famille, d’annonces de grossesse. Est-ce que vous réalisez ce que je vous propose ? Je vous propose de faire partie de ces moments-là, d’être au cœur de milliers d’histoires en général, et dans la mienne, en particulier. »

D’autres livres d’Emily Blaine :

La librairie des rêves suspendus
Toi. Moi. Maintenant ou jamais
Ensemble, maintenant pour toujours
Tout en haut de ma liste
Si tu me le demandais
Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons

27 thoughts on “La crêperie des petits miracles d’Emily Blaine

  1. Je pense que je serai davantage tentée par « La librairie des rêves suspendus », moins par celui-ci. Le côté livre un peu léger, sans doute teinté de feel-good ne m’inspire malheureusement pas :/

      1. All I want for Christmas, et j’ai quasiment détesté ^^ J’en garde un super mauvais souvenir. La relation homme-femme me faisait carrément halluciner dans ce roman, et depuis… blocage ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.