Et ne t’avise pas de m’embrasser de Mhairi McFarlane

Quand on joue avec l’amour, il faut s’attendre à quelques surprises… Se faire quitter après dix ans d’amour, c’est dur. Se faire quitter par son collègue après dix ans d’amour et de cohabitation professionnelle, c’est très dur. Pour sauver sa réputation et son image, Laurie n’a pas le choix : elle doit vite trouver le moyen de montrer à tous – à commencer par son ex et sa nouvelle copine – qu’elle a tourné la page et rayonne de bonheur. Problème : elle ne sait plus draguer. Heureusement, la solution est livrée directement à son bureau en la personne de Jamie , nouvel employé très séduisant. Car il se trouve que Jamie a besoin d’une couverture pour redorer son image de cadre dynamique et bien sous tous rapports. Adjugé vendu : ils vont mettre en scène leur (fausse) idylle sur les réseaux sociaux pour convaincre (et faire baver d’envie) tout le monde de la beauté de leurs sentiments. Et si l’illusion devenait réalité ? #fakemance #loveisagame

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Et ne t’avise pas de m’embrasser de Mhairi McFarlane, qui sort le 15 avril en numérique chez Harper Collins. Et j’ai juste adoré (d’ailleurs, j’ai pré-commandé le livre en format papier tellement j’ai envie qu’il rejoigne ma bibliothèque) ! Et depuis que je l’ai lu, je me suis également procurée d’autres titres de l’auteure car j’ai vraiment envie de la relire tout prochainement.

Dans cette histoire, nous suivons le personnage de Laurie, 36 ans, et qui semble avoir tout pour être heureuse. Jusqu’au jour ou son petit-ami de longue date (18 ans de relation tout de même…) la quitte et remet donc toute la vie de la jeune femme en cause. Pour couronner le tout, cet homme, qui est aussi son collègue de travail, va rendre l’humiliation de la jeune femme à un degré assez important, et elle ne va pas avoir d’autre choix que de sauver sa réputation. Et puis, on rencontre aussi Jamie, bourreau des cœurs, qui souhaite avoir une promotion dans la boîte où Laurie travaille également. Mais pour ça, il va devoir faire amende honorable et prouver qu’il a une vie stable… Et nos deux protagonistes vont vite se rendre compte qu’ils peuvent s’entraider. A partir de là, Et ne t’avise pas de m’embrasser est un roman que je n’ai plus su lâcher.

Mhairi McFarlane a une plume fluide, traitant de plein de sujets, avec une pointe de féminisme qui semble être partout dans le roman. Le niveau littéraire est clairement un niveau au dessus, j’ai souri plusieurs fois en cliquant sur des mots sur ma liseuse pour en avoir la signification (en romance, ça n’arrive pas souvent). C’est un point de vue à la troisième personne, ce qui me faisait plutôt peur au départ, mais en fait, quand c’est bien écrit, n’importe quel point de vue est parfait. Le romantisme est bien présent, j’ai eu le petit cœur tout mou à plusieurs reprises. Et puis, quel plaisir car ça prend son temps, c’est juste beau et merveilleusement écrit. L’auteure accorde une véritable importance à ses personnages secondaires, qu’on aime  et qu’on n’a pas envie de quitter… 🙂 Et puis Laurie et Jamie, je les ai tellement aimé, ils étaient juste parfaits ensemble.

Bref, j’ai adoré et je ne peux que vous conseiller de passer un moment en compagnie des personnages de Mhairi McFarlane. Ce livre a frôlé le coup de cœur et je vous le recommande fortement.

« A quoi ressemblerait le succès, à vos yeux ? » Elle avait enfin trouvé la réponse à cette question : à l’estime de soi.

La couverture VO

 

25 thoughts on “Et ne t’avise pas de m’embrasser de Mhairi McFarlane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.