Aimer encore d’Hélène Philippe

Lorsque Coline apprend que Karl est décédé en mission, c’est tout son monde qui s’effondre. Il était son héros, son protecteur, son avenir. Sans lui, elle ne retrouvera plus jamais le sourire. Marius, le meilleur ami de Karl, qui s’était promis de toujours veiller sur elle, compte bien lui prouver le contraire et lui redonner le goût de vivre. Mais, s’il veut avoir une chance de l’aider, il doit à tout prix dissimuler ses propres sentiments. Car il est amoureux de Coline en secret depuis des années. Et, quand il décide de passer toutes ses journées avec elle, ne pas lui révéler son secret devient très compliqué…

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec une chronique livresque. Aimer encore d’Hélène Philippe sort en numérique ce mercredi 6 mai et je suis donc contente de vous partager mon avis aujourd’hui. Pour être tout à fait franche, ce qui m’a donné envie de lire cette histoire, c’est le pitch qui m’a rappelé un de mes gros coups de cœur de 2018, la saga Saving her/Saving us de Corinne Michaels. Et évidemment, j‘ai placé mes attentes très très hautes, et j’en suis donc ressortie quelque peu déçue, je vous l’avoue.

Pourtant, il va sans dire qu’Aimer encore est une douce lecture qui m’a tout de même fait passer un joli moment. Il faut dire que le roman est assez court (à peine 160 pages) et qu’il se dévore très rapidement. Même si l’histoire est sympa et les personnages attachants, il m’a parfois paru un peu fade, et malgré moi, je n’ai cessé de le comparer à la saga de Corinne Michaels qui pourtant est différente dans le traitement.

Pour ce qui est des personnages, Coline et Marius ont quand même enchanté mon cœur, de par leur manière d’affronter le deuil. Elle a perdu l’amour de sa vie, il a perdu son meilleur ami (tout en étant amoureux de Coline depuis toujours…), et ils vont se reconstruire ensemble. C’est un livre plein de tendresse et agréable à lire.

Un bon moment, mais qui sera malheureusement vite oublié. ⠀

 

10 thoughts on “Aimer encore d’Hélène Philippe

  1. C’est toujours délicat quand on a un autre titre en tête et que celui-ci place la barre très haut, j’ai souvent ce souci !
    Malgré tout, 160 pages c’est bien pour une histoire sympathique qui fait du bien 🙂 Je t’avoue que par contre, je ne suis pas plus tentée que cela :/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.