Ne me laisse pas t’aimer de Julia Nole


Ça fait des mois qu’Alexander ne s’est pas senti libre. Et les gardes-malades que sa sœur s’entête à lui imposer n’aident pas. Il a beau les faire fuir l’une après l’autre, elle continue de les embaucher sans lui demander son avis. Tout ça parce qu’elle ne veut pas qu’il reste seul. Une fois de plus, il va devoir se montrer exécrable pour faire décamper la petite nouvelle. Sauf que Lizzie est pleine de surprises… et beaucoup plus coriace que prévu. Sous ses dehors fragiles, cette femme a du cran et ça lui plaît. Son sourire, sa douceur et son audace lui feraient presque du bien. Mais Alexander n’a pas le droit de tomber amoureux. Pas maintenant.

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvelle chronique livresque ce samedi avec mon avis sur Ne me laisse pas t’aimer de Julia Nole. J’ai lu cette histoire en lecture commune avec ma copinaute Elodie, et j’ai passé un très bon moment. J’ai particulièrement apprécié la plume de Julia Nole. Je l’avais découvert l’hiver dernier et j’avais très envie de réitérer l’expérience, et vraiment, je suis ravie.

Honnêtement, et si vous lisez le résumé, vous vous en rendrez compte vous-même, cette histoire a un début très proche d’Avant toi de Jojo Moyes. Mais, rassurez-vous, ça s’en éloigne très très vite pour devenir une vraie histoire inédite avec des personnages aux caractères bien trempés et très intéressants. L’histoire d’amour est très belle et j’ai été happé tout le long. Des thématiques fortes sont exploitées, telles que le deuil, la reconstruction et bien sûr la maladie. Les secrets bien enfouis sont également au centre de ce roman et Julia Nole parvient facilement à tenir son lecteur en haleine.

Et puis, il y a des scènes trooooop jolies. On entre rapidement dans un jeu du chat et de la souris, et vraiment, je n’arrivais pas à lâcher ma lecture. Alex, le personnage masculin, est imbuvable, et une tension s’installe rapidement entre nos personnages et je salue l’auteure pour la manière dont elle l’a fait. J’ai beaucoup beaucoup aimé ! Néanmoins, je regrette juste un épilogue pas assez long (j’en n’ai jamais assez que voulez-vous 😂).

Je recommande donc sans hésiter.

« J’ai longtemps pensé que prendre une décision, c’était choisir la meilleure option parmi toutes les possibilités. Puis j’ai fini par comprendre qu’il n’y avait pas de vrai bon choix. Il n’y a que ceux dont on peut supporter les conséquences. »

D’autres chroniques : 

MissEloDuDu_Books
Siji Books
Follow The Reader

D’autres romans de Julia Nole :

Comment j’ai boycotté noël (et survécu à l’Alaska)

Des thématiques similaires :

Avant toi de Jojo Moyes  ♥
Rush d’Emma Scott  ♥
Brisé(e) de Sophie Santoromito Pierucci

10 thoughts on “Ne me laisse pas t’aimer de Julia Nole

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.