Nos résiliences d’Agnès Martin-Lugand

« Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Etrange, cette notion d’avant et après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d’essentiel. Aucune projection dans l’avenir. Aucun espoir Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j’avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l’etouffer, je ne pouvais pas me permettre  de me laisser engloutir. »

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel avis aujourd’hui avec ma chronique sur Nos résiliences d’Agnès Martin-Lugand, sorti récemment chez Michel Lafon. Je remercie grandement la maison d’édition car j’ai eu la joie de le découvrir dans ma boîte aux lettres, accompagnés d’un tas de goodies. J’avoue qu’il y a longtemps que je n’avais plus lu l’autrice et je suis ravie d’avoir découvert à nouveau l’un de ses titres, et de m’être replongée dans cette belle plume pleine de sensibilité.

Dans cette histoire, il va être question de destins brisés, de réapprentissage, de quête de bonheur même. Au travers de personnages auxquels on peut s’identifier facilement, on va traverser le cataclysme qui les touche, qui va chambouler leur vie de famille. A travers le point de vue d’Ava, on va assister à la descente aux enfers de son mari Xavier, après un accident de moto où il va heurter très violemment une cycliste. Concentré uniquement sur sa culpabilité, ce dernier perd le goût à la vie, mais aussi le goût des siens… J’ai été percutée par cette histoire, aussi violemment que Xavier par son accident. Comme toujours l’autrice nous dépeint les sentiments humains avec énormément de justesse, et avec une certaine pudeur qui me touche toujours énormément. Et puis, je trouve le titre de ce bouquin particulièrement bien choisi et marquant, et en totale adéquation avec son propos. Il prend tout son sens au fil des pages…

Par ailleurs, il est clair que ce récit aurait pu être un coup de cœur, mais j’avoue que j’ai ressenti de la frustration. On a uniquement le point de vue d’Ava, et j’avais envie d’être dans les pensées de Xavier, tant mon incompréhension envers lui a grandi au fil des pages… Il y a également des non-dits, et de l’incompréhension qui resteront sans réponse après avoir fermé le bouquin. Mais en même temps, c’est utile aux sentiments qui ressortent de nous après cette lecture. Agnès Martin-Lugand parvient à nous faire réfléchir autant qu’à profondément nous émouvoir.

Nos résiliences est une histoire forte, pleine d’émotions dont on ne ressort pas tout à fait le même. Le genre de roman qui reste en tête. A lire sans hésiter. ⠀

« Le manque, la faim de nous appartenir nous emmenaient dans un autre monde, notre monde. Il fallait le recréer, nous réadapter, nous le réapproprier. » ⠀

D’autres chroniques : 

Les lectures de Lily
Les lectures de Knut
MissCroqBook

D’autres romans d’Agnès Martin-Lugand :

Les gens heureux lisent et boivent du café
La vie est facile, ne t’inquiète pas
Entre mes mains le bonheur se faufile

 

20 thoughts on “Nos résiliences d’Agnès Martin-Lugand

  1. C’est une autrice que j’aimerai vraiment beaucoup découvrir ! Ses livres semblent si sensibles et profonds… Je te remercie pour la découverte, et je suis ravie de voir que ses histoires te plaisent toujours autant ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.