Cette fois peut-être de Kasie West

Mariages, enterrements, fêtes de fin d’année, quelle que soit l’occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n’a pas trop le choix depuis qu’elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu’elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne. Mais voilà qu’Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne son père sur tous les événements du coin.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Cette fois peut-être de Kasie West, sorti récemment chez Hugo New Way. Une lecture sympathique mais en dessous du précédent je trouve ! J’ai découvert cette autrice par deux fois en à peine une semaine d’intervalle, et c’est donc difficile pour moi de ne pas comparer mes lectures. Mais il faut avouer que ce nouveau titre m’a moins touché, moins embarqué. Attention, j’ai apprécié, ça reste quand même une lecture mignonne qui se lit vite et bien mais par rapport au précédent, celui-ci est un plus lambda je trouve.

Dans cette histoire, on rencontre Sophie, qui rêve d’être styliste et qui travaille chez un fleuriste en attendant d’entrer dans l’école de ses rêves. C’est par ce biais qu’elle va faire  la connaissance d’Andrew, le fils du traiteur de la ville. Ces deux-là vont être très souvent confrontés l’un à l’autre vu qu’ils vont se retrouver prestataires de nombreux événements communs. Le livre est d’ailleurs divisés en plusieurs parties (si on peut appeler ça comme ça) qui à chaque fois sont des événements où l’entreprise florale et le traiteur participent. Et la mise en page est d’ailleurs sublime (en fait l’objet-livre en tant que tel est magnifique!). J’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, surtout à Sophie. Elle ne m’a pas spécialement touchée. Du coup, je me sentais un peu détachée de ses ressentis.

Par ailleurs, la plume de Kasie West est fluide, sans prise de tête et il y a une originalité que j’aime particulièrement dans ses récits (même si ce n’est que le deuxième que je lis). Mais j’ose avouer que dans la petite romance – qui prend en fait énormément de place et qui met en scène le fameux ennemies to loversil m’a manqué un peu d’alchimie, et de ce petit quelque chose en plus qui m’aurait donné des papillons dans le ventre… Mais voilà, avec le Young adult, qui n’est pas mon genre de prédilection, il faut parvenir à m’accrocher dès le départ et l’autrice y était davantage parvenue avec L’amour, la vie et ma liste.

Bref, pas un roman marquant pour moi mais du positif tout de même ! J’ai juste hâte de lire d’autres livres de Kasie West (certains m’attendent d’ailleurs déjà dans ma PAL). N’hésitez-pas à m’en conseiller ! 🙂

La couverture VO

« Lys : avec sa grande fleur en forme de trompette, le lys semble vouloir annoncer sa présence depuis les toits. Et pourtant, on dit que le lys symbolise l’âme quittant cette vie pour être rendue à l’innocence. Je ne sais pas trop qui a décidé, un beau jour, quelle fleur symboliserait quoi, mais le lys à tiré la courte paille. Au lieu de faire sonner sa trompette aux fêtes et anniversaires, il est obligé d’assister à tout plein d’enterrements. »

D’autres chroniques :

La pomme qui rougit
Rêve sur papier
Les instants volés de la vie

D’autres livres de Kasie West :

L’amour, la vie et ma liste

18 thoughts on “Cette fois peut-être de Kasie West

  1. Il faut que je lise L’amour, la vie et ma liste que j’avais gagné lors d’un concours et si j’accroche, je tenterai bien ce roman même s’il est un peu en dessous à moins que tu dégotes une pépite parmi les livres de l’autrice 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.