India Place et Scotland Street de Samantha Young

Hello tout le monde, nouvel article ce dimanche avec mes avis sur le tome 4 et le tome 5 de la saga Dublin Street. Deux romances que j’ai adoré et dont je suis contente de vous parler. 🙂 Merci encore à ma copine Vanessa, car on passe de très bons dimanches en compagnie de cette bande d’amis !

Étudiante, Hannah fait la rencontre de Marco, un Américain d’origine italienne, venu s’installer pour d’obscures raisons à Édimbourg. Petit à petit, ils se lient d’une profonde amitié qui, chez la jeune fille, évolue bientôt vers une passion qu’elle garde secrète. Est-ce fou d’envisager une quelconque relation amoureuse avec Marco ou bien a-t-elle des raisons d’y croire ? Quand enfin elle ose lui avouer ses sentiments, il se trouble, puis la fuit. Cinq ans plus tard, lors d’un mariage, ils se croisent de nouveau. Qui sait, les désirs de Hannah deviendront peut-être réalité…

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce tome ! Même si c’est celui qui m’emballait le moins (vis-à-vis des personnages qu’on allait suivre dans cette histoire), je l’ai dévoré. En fait, j’admire le talent de Samantha Young pour à chaque fois nous proposer des romances très différentes. Dans celle-ci, le passé va avoir une très grande importance (d’ailleurs, on va avoir droit à de nombreux flashbacks) et j’ai beaucoup apprécié.

Hannah, l’héroïne de ce tome, m’a beaucoup touché et j’ai aimé apprendre à la découvrir (alors qu’elle m’était plutôt indifférente dans les histoires précédente). Son passé commun avec Marco, le héros, l’a beaucoup marquée, au point d’avoir renoncé à toute vie amoureuse. Et quand il débarque à nouveau dans sa vie, son univers tout entier va en être percuté, et ce, avec beaucoup d’émotions contradictoires. L’autrice n’épargne pas ses héros et la romance entre ses deux protagonistes va être forte, intense et surtout plein de rebondissements.

Néanmoins, je vous avoue qu’il y a des ficelles que j’ai vu venir car c’était gros comme une maison mais ce ne m’a pas empêché d’apprécier. Et puis, comme toujours, quel plaisir de retrouver les autres membres de cette belle famille de cœur. Je les aime trop !

Bref, un vrai bon moment! 😍

« J’ignorais toutefois que le passé ne pardonne ni la suffisance ni l’indifférence. Le passé peut se montrer malveillant. Il peut s’approcher sournoisement du présent pour lui rappeler les souvenirs douloureux et les blessures anciennes. »

Shannon MacLeod a toujours flashé sur les bad boys. Jusqu’à ce que son dernier petit ami lui fasse vivre un calvaire, faisant voler ses repères en éclats. Déterminée à faire table rase du passé, elle s’installe à Édimbourg et décroche un job dans le salon de tatouage le plus couru de la ville. Mais voilà, le gérant n’est autre que le diable en personne. Ténébreux, séduisant, sûr de lui, Cole Walker incarne tout ce que Shannon fuit. Hors de question donc, de céder à ses avances. Pourtant, sous ses airs de méchant, Cole est un type bien. Ou plutôt carrément irrésistible…

Mon avis : Mais aloooooors ce cinquième tome, c’est un vrai coup de cœur ! Il rejoint le tome 3 (Jamaica Lane) dans mon top de cette saga. Je suis tombée éperdument amoureuse du personnage masculin, Cole. 😍 Nous le suivons depuis le tome 2, et l’avons donc vu grandir. Déjà avant de commencer ma lecture, j’étais folle de lui ahaha… Et son histoire n’a fait que renforcer ce que je ressentais déjà.

Au delà de Cole, dans cette histoire, c’est surtout le personnage féminin que nous allons suivre, Shannon. Et j’ai adoré cette jeune femme. Fraîchement arrivée en ville, elle va chercher de l’emploi et c’est dans le salon de tatouage géré par Cole qu’elle va échouer. Et entre ces deux-là, ça va bien vite faire des étincelles. Dans cette histoire, il va être question de reconstruction, de préjugés, de confiance accordée aux autres mais également de parvenir à s’ouvrir à l’amour. Et c’était juste trop trop beau. La romance de ce tome est forte, addictive et la plume de Samantha Young nous emporte de la première à la dernière page. C’était juste génial !

Et puis, j’ai également beaucoup aimé les thématiques artistiques présentes dans cette histoire. On est souvent dans le décor du salon de tatouage et c’était plutôt original et intéressant.

Quand je pense qu’il ne me reste plus qu’un seul tome à découvrir et qu’il me faudra dire au revoir à cette saga, ça me déprime déjà ! Il est clair que je relirai tout ça car c’est une saga que je n’oublierai pas de ci-tôt et que je continuerai à vous recommander.

« J’ai grandi en écoutant de la musique, en lisant des livres et en regardant des films qui n’ont cessé de me dire à quel point nous considérons le temps comme acquis. Et malheureusement, ce n’est que lorsque nous sommes confrontés à notre propre mortalité que nous comprenons que si le monde entier nous serine que la vie est courte, c’est parce qu’elle l’est vraiment. »

13 thoughts on “India Place et Scotland Street de Samantha Young

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.