Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ? C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire. C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.

Mon avis :  Coucou tout le monde! Nouvelle chronique ce dimanche avec mon avis sur Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi. Un livre datant déjà un peu et qui traînait dans ma PAL depuis un bon moment. Je pense que c’est le Grimaldi que l’on m’a le plus conseillé et il m’intriguait vraiment beaucoup. Et…quelle jolie lecture !  Virginie Grimaldi nous sert un roman profondément humain, tendre et agréable à lire.

Dans cette histoire, nous allons suivre Julia, en pleine remise en question, qui va, sur un coup de tête, accepter un emploi de psychologue dans une maison de retraite à Biarritz. Fragile car ayant vécu des événements plutôt tragique, la jeune femme attachante va nous emmener à la découverte des pensionnaires de son nouvel emploi, et j’ai vraiment adoré tous les découvrir. On va également faire connaissance avec les collègues de Julia, et vraiment, toute cette petite équipe m’a profondément touché.

Suivre Julia, ses collègues et les pensionnaires de la maison de retraite a été un vrai petit bonheur. Cette histoire, c’est un concentré d’émotions, de rires et d’amour. Mais vous savez, cet amour universel qui unit les humains. En plus, et ce qui est plutôt étonnant, Virginie Grimaldi installe une jolie révélation sur la fin du roman que personnellement, je n’avais pas vu venir. Et puis, n’oublions pas de mentionner la jolie romance qui aura fait palpiter mon petit cœur.

Tu comprendras quand tu seras plus grande est une histoire Feel good que je ne peux que vous recommander. Avec sa plume toute en sentiments, Virginie Grimaldi nous livre une magnifique histoire. Je vous le conseille. 🙂 ⠀

« La vie, c’est comme un château de cartes. On met un temps infini à le construire, on essaie de poser des bases solides, on monte un étage après l’autre, et puis, un jour, tout s’effondre et quelqu’un les range dans une boîte. A quoi bon, vous pouvez me dire ? »⠀

D’autres chroniques :

Cup of chill
Clé de l’intrigue
Sanguine et ses lectures

D’autres livres de Virginie Grimaldi:

Le premier jour du reste de ma vie

Des thématiques similaires :

Cinq ami(e)s au soleil d’Emma Sternberg

29 thoughts on “Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

  1. J’ai beaucoup aimé découvrir l’évolution de Julia au contact de tout ce beau petit monde… dont les résidents semblent bien plus jeunes dans leur tête que la protagoniste 😉 Je trouve doux et authentiques les romans de Virginie Grimaldi : d’ailleurs, je les découvre tous au format audio

  2. C’est une autrice dont j’entends énormément de bien et ton avis va dans ce sens ! Je ne suis pas sûre d’être sensible à ces histoires mais je pense essayer au moins une fois 🙂
    Merci pour cet avis !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.