Let you love me de Kennedy Ryan

Gérer la carrière du musicien le plus prometteur de la décennie, Bristol sait le faire : c’est son métier. Mais résister au désir magnétique qui les lie, ça, c’est sa hantise. Bristol doit se rendre à l’évidence : huit ans après la semaine magique qu’elle a passée avec lui, Grip, le meilleur ami de son frère, n’a rien perdu de son talent, ni de son charme. Celui qui composait pour sortir de la misère des ghettos est devenu l’un des plus grands espoirs du hip-hop, et la tentation incarnée. Irrésistible, envoûtant et désormais célèbre, il a réveillé d’un simple regard les sentiments vertigineux qu’elle a longtemps réprimés. Elle a toujours su qu’il réussirait. Tout comme elle a toujours su que leur relation n’avait aucun avenir. Mais aujourd’hui, c’est elle, Bristol, qui va devoir manager sa carrière. Tout en cachant les sensations explosives que Grip provoque encore en elle. Son défi : rester professionnelle. Son problème : Grip n’a aucune intention de renoncer à elle…

Mon avis : Coucou tout le monde ! Nouvelle chronique avec mon avis sur Let you love me de Kennedy Ryan. Pour la petite histoire, j’ai lu le prequel de cette histoire avant d’entamer le roman, qui fait une petite centaine de pages et que j’ai trouvé utile et bien sympa! Je vous conseille d’ailleurs de faire pareil si ce livre vous fait envie car le prequel nous apprend vraiment beaucoup de choses. Après, je vous avoue que le livre en tant que tel est une petite déception…

En fait, j’ai eu tellement difficile de m’attacher à Bristol, le personnage principal féminin…. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal avec la première partie du roman où je l’ai trouvé injuste et peu compréhensive envers les autres. C’est une jeune femme qui a souffert, qui traîne des drames et autres boulets qui l’empêche d’avancer, mais je n’ai pas totalement réussi à comprendre ses comportements. Heureusement, ça s’améliore ensuite et ça devient plus addictif.

En fait, le plus intéressant, c’est que l’autrice va traiter du couple mixte au travers de son histoire, avec tout ce que ça implique. J’ai beaucoup aimé ce côté là, et je tiens d’ailleurs à saluer l’autrice pour ça. J’ai adoré le personnage de Grip, qui est clairement le point fort de l’histoire. Mais…j’avoue qu’au niveau de l’histoire en tant que telle, je n’ai pas été emportée plus que ça. Nous sommes dans le milieu de la musique et au final, je l’ai peu ressenti…

Bref, ça restera une lecture facilement oubliable, dommage. Ce n’est que mon avis, j’ai lu d’excellentes critiques sur ce bouquin, mais voilà, avec moi, c’était plutôt mi-figue, mi-raisin, et ce même si je reconnais ses qualités !

« Jai peur que tu me trompes, que tu profites de moi, que je ne sache pas comment m’arrêter de te désirer. J’ai peur de me contenter de moins que ce que je mérite parce que je suis prête à prendre la moindre miette que tu daigneras me donner. » ⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Les lectures de Mylène 
Le sentier des mots
The lovely teacher addictions

9 thoughts on “Let you love me de Kennedy Ryan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.