4 jours de folie d’Emma Hart

Imaginez la situation : vous êtes sur le point de quitter incognito l’appartement du garçon avec lequel vous venez de passer la nuit. Quand, soudain, vous décidez de laisser votre numéro de téléphone. L’instant d’après, vous vous retrouvez face à une omelette et un café et vous demandez au bel inconnu d’être votre faux petit ami pour le mariage de votre soeur le week-end suivant. C’est comme ça que Poppy arrive au mariage de sa soeur au bras d’un garçon dont elle ne sait rien. Ni son nom de famille, ni comment elle l’a rencontré, ni où il a grandi, ce qu’il a étudié à l’université, ni combien de frères et soeurs il a. Elle ne sait pas non plus que c’est Adam Winters, la star de l’équipe de hockey d’Orlando, qui s’avère être le joueur préféré de son père, mais aussi l’idole de son petit-neveu. Et là, c’est parti pour quatre jours de quiproquos, de malentendus, de situations ubuesques que Poppy et Adam vont devoir gérer tant bien que mal. Et si ce petit jeu les rapprochait…

Mon avis :  Coucou tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur 4 jours de folie d’Emma Hart, publié chez Hugo New Romance. En voilà une jolie lecture pétillante parfaite pour l’été. Le genre de romans à lire au bord de la piscine ou dans un hamac sous un soleil éclatant (avouez, ça donne envie hein!).

Dans cette histoire, on suit donc le schéma des Fakes Lovers. Poppy va demander à Adam, avec qui elle a passé la nuit après une soirée bien arrosée (mais qu’elle ne connaissait pas jusqu’à la veille), de l’accompagner au mariage de sa sœur afin d’être son cavalier, pour que sa famille la laisse enfin tranquille. Et c’est truculent, j’ai beaucoup aimé ! Tout au long de la lecture, on rit, on s’émeut, on lâche des « Oooooooooh 😍 » et en plus, il y a un petit côté sexy 🔥 qui ne m’a pas déplu! Adam et Poppy m’ont ravis, m’ont donné des papillons dans le ventre car évidemment, c’est le genre d’histoire où vous comprenez avant les personnages que leur fake love story n’est en fait pas si fake que ça. J’ai littéralement dévoré cette histoire en à peine deux sessions de lecture. 

La plume d’Emma Hart, que je découvrais, est fluide, sans prise de tête, et m’a emmenée avec elle. C’est une histoire avec beaucoup de dialogues, qui se passe à l’instant T (on en sait très peu sur le passé des personnages – qui pour le coup, n’est pas un défaut pour cette histoire) et où les événements s’enchaînent pour ne pas qu’on s’ennuie une seconde.

Bref, 4 jours de folie est une lecture adorable qui m’a fait passer un super moment et qui est arrivée pile quand j’en avais besoin ! Je recommande  très fortement. ⠀

Quatre jours. Nous avons passé quatre jours ensemble., et cette petite emmerdeuse s’est tellement bien glissée sous ma peau qu’elle pourrait aussi bien faire partie de moi.

La couverture VO

D’autres chroniques :

Games of Books
La page en folie
Fasilalire

D’autres romans sur le même thème :

Sweetheart de K. Bromberg
Si un jour tu as à moi de Mélanie Harlow

21 thoughts on “4 jours de folie d’Emma Hart

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.