Yakari – la grande aventure, réalisé par Xavier Giacometti et Toby Genkel

Alors que la migration de sa tribu est imminente, Yakari le petit Sioux part vers l’inconnu pour suivre la piste de Petit-Tonnerre, un mustang réputé indomptable. En chemin, Yakari fera la rencontre magique de Grand-Aigle, son animal totem, de qui il recevra une superbe plume… et un don incroyable : pouvoir parler aux animaux. Seul pour la première fois, sa quête va l’entraîner à travers les plaines, jusqu’au territoire des terribles chasseurs à peaux de puma… Mais comment retrouver la trace du tipi ? Au bout du voyage, le souffle de l’aventure scellera pour toujours l’amitié entre le plus brave des papooses et le mustang plus rapide que le vent.

Mon avis : Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Yakari, la grande aventure, que j’ai vu au cinéma récemment avec ma filleule. Yakari, c’est une bande dessinée qui a accompagné mon enfance, que j’ai lue et appréciée. Sans être une experte du petit indien, c’est donc un univers que je connais assez bien. J’avoue que je ne serai pas allée le voir de moi-même, mais au final, j’ai passé un bon moment, et je suis contente d’avoir partagé ça avec ma grande !

En fait, cette grande aventure de Yakari, je l’ai trouvée très enfantine (mais c’est plutôt logique). L’animation sonne très ancienne et j’ai eu un peu de mal au départ (faut pas le comparer à Vaïana quoi 😂) mais l’histoire et la bande-son sont vraiment tops. Si vous avez des petits qui aiment particulièrement les chevaux, je pense que ça pourrait leur plaire car cette aventure va surtout se résumer en l’apprivoisement de Petit Tonnerre par Yakari. Au fil de son voyage, le petit indien va faire de jolies rencontres que l’on suit avec beaucoup de plaisir.

Bref, rien de transcendant, mais ça vaut le coup d’œil avec des plus petits (mais pas forcément en salles selon moi).

Le truc en + : Yakari est né en 1969 de la rencontre entre deux auteurs suisses : Job et Derib, passionnés par les cultures amérindiennes. De 1969 à 2014, ils ont signé 38 albums, traduits en 19 langues à travers le monde. Depuis la création de ce personnage, 5 millions d’exemplaires de la saga ont été vendus.

18 thoughts on “Yakari – la grande aventure, réalisé par Xavier Giacometti et Toby Genkel

  1. Je sais que Yakari c’est un grand classique d’enfance mais je ne connais que les personnages de visu, je n’ai jamais lu ou regardé Yakari. De fait, il ne me tente pas plus que ça (« faut pas comparer à Vaïana » ça m’a fait rire ).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.