Campus Drivers. 2, Book Boyfriend de C.S. Quill

Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des coeurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait. Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine: Carrie. Mais, même s’ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu’elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d’un soir en quête de repentir, elle n’y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu’elle dévore, c’est bien moins compliqué ! S’il parvient à la convaincre, c’est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n’est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !

Mon avis :  Hello tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur le tome 2 de Campus Drivers. Après avoir eu un coup de cœur pour le premier opus, croyez-moi que j’étais impatiente de me plonger dans celui-ci. D’ailleurs, je peux vous dire qu’aussitôt commencé, aussitôt terminé ! En à peine deux sessions de lecture, c’était lu ! Jai adoré ce second tome, en totale continuité du précédent.

Ici, nous allons suivre un point de vue alterné entre Donovan et Carrie. Ils m’on tout les deux beaucoup plu (mais ils ne détrônent pas Lois et Lane, les héros de Supermad). Le pitch est original et ce que j’ai préféré dans cet opus, c’est clairement l’humour et la répartie des personnages. J’ai éclaté de rire à plusieurs reprises tant c’est piquant entre nos deux protagonistes. Et puis, l’héroïne est tellement géniale dans sa manière de ne pas tomber sous le charme de Donovan dès qu’il bat des cils, que ça fait clairement plaisir. 😏 J’ai adoré ça et évidemment, j’ai aimé les voir tomber amoureux, sans même s’en rendre compte d’ailleurs.

Je remarque que dans chaque tome (en tout cas, dans les deux premiers), il y a une certaine importance de la famille et j’ai beaucoup apprécié ça. C.S Quill a clairement créé de chouettes personnages, ayant la volonté de bien faire avec les leurs, et j’ai trouvé ça touchant et bien mené. Que ce soit Donovan ou Carrie dans cet opus, ils vont chacun devoir faire preuve de réflexion et d’amour pour trouver des solutions à leurs problèmes familiaux. Et j’avoue que c’est une thématique qui me touche toujours énormément.

Bref, ce fut un excellent moment de lecture. C.S Quill fait partie de ces autrices que j’adore et surtout que je lis à chaque fois sans hésiter une seule seconde ! Vivement la suite car le prochain tome est sur Lewis, et ça s’annonce clairement génial !

D’autres chroniques : 

Games of Books
La pomme qui rougit
La mélodie des mots

D’autres livres de C.S. Quill : 

Campus Drivers. 1, Supermad
Burning dance & Burning games
49 jours, je compterai pour toi
Duologie Prude à frange

22 thoughts on “Campus Drivers. 2, Book Boyfriend de C.S. Quill

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.