Les Hartigans – Intégrale (3 tomes) d’Avery Flynn

Hello tout le monde! Aujourd’hui, je vous sers trois chroniques en une. En effet, j’ai lu l’intégrale des Hartigans, sortie en numérique dans la collection &H.  C’est parti !

Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle…

Mon avis : Dans ce premier tome, nous allons faire la connaissance de Gina, jeune femme pleine de vie, mais bourrée de complexes. Elle ne se trouve pas belle mais a appris, au fil des ans, à faire avec. Quand, dés le premier chapitre, à un mariage, elle va tomber sur Ford Hartigan, ses idéaux vont être quelque peu bousculés !

On s’aimera les yeux fermés…et le coeur grand ouvert est une comédie romantique très sympathique qui fait la part belle à ce que l’on déteste en nous mais également aux normes presque imposées par la société. J’ai adoré les personnages, Gina et Ford et j’ai beaucoup apprécié le chemin choisi par l’autrice pour composer son histoire.  En plus,  j’ai particulièrement apprécié que Ford trouve Gina très belle dés le départ, pour montrer à quel point la beauté est subjective, et qu’en fait, c’est propre à chacun.

Le seul vrai petit bémol que je mentionnerai, c’est les scènes de sexe bien trop « crues » à mon goût, qui tombent comme un cheveu dans la soupe à certains moments… Et puis, ça reste de la romance, donc c‘est assez prévisible dans le déroulement mais c’est frais et pétillant, j’ai passé un joli moment, et c’est bien ce qui compte ! En plus, la plume d’Avery Flynn m’a beaucoup plu ! ⠀

Bref, je recommande aux amateurs du genre.

« Être avec Ford, c’était comme sentir la chaleur du soleil après un hiver interminable, et c’était le sentiment le plus heureux et le plus optimiste qu’elle ait jamais ressenti. » 

Lucy est une femme forte, dans tous les sens du terme. Oui, elle est grosse, et ses rondeurs, ses bourrelets, font peur surtout aux hommes. D’ailleurs, lorsqu’elle commande un burger-frites au bar ce soir-là, elle sait très bien qu’elle va attirer les jugements et les regards désapprobateurs. Mais, quand un inconnu se permet de lui dire qu’elle devrait privilégier les salades si elle ne veut pas finir seule, Lucy perd tous ses moyens. De quoi lui couper l’appétit jusqu’à ce que Frank Finnegan, un pompier au sourire incendiaire, se fasse passer pour son rencard devant le diététicien autoproclamé. Un dîner, quelques fous rires et des regards complices plus tard, Lucy doit admettre qu’elle a passé une magnifique soirée. Est-ce qu’elle viendrait enfin de rencontrer un homme pour qui la taille ne compte pas ?

Mon avis :  Je poursuis avec le tome 2. Pour moi, le meilleur des 3 ! Dans ce tome, on suit Frankie, le frère pompier du héros du premier opus. Et surtout, on suit Lucy, héroïne toute en courbes, avec un fichu problème de confiance en elle. Ces deux-là vont se retrouver à devoir feindre l’amour à une réunion des anciens élèves (autant vous dire que c’est un schéma que j’adore). Puis, sans qu’ils y soient préparés, une attirance va naître entre eux…

Soyez avertis, c’est une romance (très) épicée – il faut le savoir car c’est quand même assez inattendu, comme pour le tome précédent – mais aussi pétillante et traitant d’un sujet qui me touche, le surpoids et les incertitudes qui vont avec ! J’ai particulièrement aimé la fin que j’ai trouvé digne d’un film romantique. 😍 Et puis, comme le précédent, c’est plein d’humour, de répartie et d’émotions. Un cocktail gagnant pour en faire une chouette comédie romantique. 

En plus, je me rends compte à quel point j’adore les romances ayant des tomes compagnons, qui nous permettent de retrouver les couples déjà aperçus précédemment !

Bref, un joli moment, mon préféré ! ⠀

« Lucy, je suis déjà perdu, mais chaque fois que je suis avec toi, je me retrouve. » 

C’est bien connu, les hommes sont incapables de faire deux choses en même temps. De fait, il est compliqué pour eux d’envisager qu’une femme soit jolie ET intelligente. C’est en tout cas le constat qui a conduit Fallon, infirmière aux urgences et sœur de trois spécimens hypertestostéronés, à se cacher derrière de larges sweats et des baskets. Une précaution qu’elle est bien contente d’avoir prise lorsque, pour dépanner une amie, elle se retrouve contrainte de jouer les garde-malade avec Zack, star de l’équipe locale de football, blessé lors d’un match. Très vite, elle comprend qu’elle n’a rien en commun avec le sportif et qu’elle est à l’opposé des bimbos peroxydées que Zack a l’habitude de fréquenter – jamais plus de 2 heures ceci-dit. Mais lorsqu’un paparazzi les prend en photo et informe la terre entière de « la nouvelle rencontre fracassante du beau Zack », tous deux se retrouvent enchaînés l’un à l’autre… pour le pire et pour le meilleur.

Mon avis : Et enfin, place au dernier opus. Dans ce tome, c’est au tour de Fallon, l’infirmière un peu garçon manqué, d’avoir sa jolie histoire d’amour. Et en plus, en face d’elle, on retrouve Zack, le hockeyeur déjà découvert dans le tome précédent. Certes très classique dans la construction, ça se dévore quand même ! Toujours un peu trop de sexe à mon goût, et peut-être un petit manque d’originalité pour ce troisième opus, mais le principal est que j’ai passé un chouette moment !

Et s’il y a une chose que j’ai particulièrement apprécié dans cette romance, c’est l’échange de textos qui a lieu pendant quasi l’entièreté de l’histoire. C’était plein d’humour et de répartie.

Je recommande pour conclure la trilogie ! Et puis, je suis contente car dans les remerciements, l’autrice annonce qu’il y aura d’autres tomes, que je ne louperai pas, c’est sûr.

« Il y avait un truc chez Zack ; caché sous toutes ces couches de mauvaise humeur et de défensive, elle reconnaissait en lui des choses qui résonnaient en elle. »

19 thoughts on “Les Hartigans – Intégrale (3 tomes) d’Avery Flynn

  1. J’ai le premier tome dans ma PAL et espère le lire bientôt. Merci d’avoir prévenu pour les scènes de sexe cru parce que ce n’est pas trop mon truc et j’aime autant le savoir avant d’attaquer un livre…

  2. Je ne suis pas du tout amatrice du genre mais je suis assez ouverte, j’aime bien découvrir des choses. Mais du coup, je ne pense pas lire cette trilogie. En tout cas, je suis quand même contente d’avoir découvert ces livres grâce à ta chronique 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.