L’année de Grâce de Kim Liggett

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit.
Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en
devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. »
Un an d’exil en forêt.
Un an d’épreuves.
On ne revient pas indemne de l’année de grâce.
Si on en revient.

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur L’année de Grâce de Kim Liggett, une lecture qui m’a sorti de ma zone de confort et qui m’a embarqué dans son univers. J’ai beaucoup aimé, et d’ailleurs, pour tout vous dire, je l’ai terminé il y a quelques jours et pourtant, il me hante encore..

Ce bouquin, c’est une dystopie qui fait réfléchir sur la place que l’on a nous, en tant que femme, dans notre société. Sur ce que l’on accepte parfois contre notre gré. J’ai aimé suivre Tierney, l’héroïne de cette histoire, que ce soit dans ses combats ou dans ses sentiments souvent contradictoires par rapport à tout ce qu’elle doit vivre. J’ai aimé sa force autant que ses faiblesses. L’autrice tient son histoire, ses péripéties d’une main de maître et ne nous laisse aucun répit… 

Néanmoins, pour moi qui suis très sensible, c’était parfois un peu trop sombre, tragique même, mais je suis contente de l’avoir lu car je trouve que ça en devient presque d’utilité publique, car il faut constamment se poser les bonnes questions, et mener les combats qui nous incombent ! J’avoue tout de même que j’aurais préféré une fin moins ouverte mais elle nous laisse la possibilité d’imaginer la suite (ou d’espérer une suite?).

Un livre que je recommande donc, de par son propos !

« C’est le problème, quand on laisse entrer la lumière : dès qu’on vous la reprend, l’obscurité paraît encore plus terrible. »

La couverture VO

D’autres chroniques :

Les histoires de Solène
The Notebook 14
My-Books

24 thoughts on “L’année de Grâce de Kim Liggett

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.