Les milliardaires de Manhattan. 1, Désirs réprimés de Natasha Grace

Sam n’a plus qu’une idée en tête après avoir découvert les infidélités de son défunt mari : tourner la page sur son ancienne vie, avec pour première résolution de vendre ses parts dans le fonds spéculatif qu’il avait lancé avec son meilleur ami. Mais Luke Darren ne la laissera pas lui échapper si facilement. Trop heureux de se contenter de la gestion quotidienne de la firme, Luke est toujours resté en retrait, laissant Jason devenir le visage de la société. Mais malheureusement pour lui, sa mort a provoqué un véritable exode, faisant fuir leurs clients. La dernière chose dont il a besoin est que Samantha quitte elle aussi le navire. Cela ne ferait que confirmer les doutes de leurs clients prêts à mettre un terme à leurs relations avec Harkin, et Luke ne peut prendre un tel risque. Mais travailler aux côtés de Samantha ne tarde pas à semer le chaos dans l’esprit du bellâtre. Il l’aime depuis des années, et à présent que Jason n’est plus là pour faire taire son désir, se contenter d’une simple amitié lui paraît très difficile, et il se surprend bientôt à en vouloir bien plus !

Mon avis :  Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Désirs réprimés de Natasha Grace, un livre auto-édité qui m’a gentiment été envoyé en numérique par l’autrice. Et ça a été un très bon moment de lecture. A peine terminé d’ailleurs que je l’ai acheté en format broché sur Amazon, c’est dire à quel point j’ai passé un bon moment ! 

Dans cette histoire, on rencontre deux personnages qui se connaissent depuis des années. Samantha est veuve depuis quelques mois, et travaille encore avec l’associé de son défunt mari, Luke. Ce dernier est amoureux de Sam depuis des années (d’ailleurs j’ai adoré ce héros masculin, un vrai mec bien ♥), et n’a jamais pu dévoiler ses sentiments.  Notre héroïne, en découvrant les tromperies de son mari, va décider de mettre de l’ordre dans sa vie et peu à peu se rapprocher de Luke, même si cette relation lui semble interdite… Et je peux vous assurer que même si le schéma est plutôt classique, c’est vraiment bien mené et surtout, ça se lit avec beaucoup de plaisir.

On a un point de vue à la troisième personne, ce qui n’est pas ce que je préfère en romance. Mais comme ce point de vue est omniscient, donc on est quand même dans les pensées des deux personnes, et du coup, on s’attache très fort à elles. J’ai beaucoup apprécié la plume de l’autrice (que j’espère relire d’ailleurs!) et j’ai aimé qu’elle n’utilise pas la surdose de sexe pour intimer le rapprochement de ses personnages (il y en a mais super bien dosé). Et puis, côté thématiques, le roman nous parle aussi de reconstruction après un deuil et ça, ça m’a beaucoup plu !

Bref, une jolie découverte. que je suis ravie d’avoir lu.

 

16 thoughts on “Les milliardaires de Manhattan. 1, Désirs réprimés de Natasha Grace

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.