Sex not love de Vi Keeland

Natalia et Hunter sont d’accord sur une chose : ils ne souhaitent pas se lancer dans une relation sérieuse. Natalia sort d’un relation qui a mis à mal sa confiance en la gent masculine : l’homme qui partageait sa vie est en prison pour escroquerie et lui a laissé sa fille adolescente à élever. Alors quand elle rencontre Hunter lors du mariage d’amis communs, elle admet volontiers qu’il lui plaît assez pour passer une nuit avec lui mais elle ne souhaite pas aller plus loin. Surtout qu’il vit en Californie alors qu’elle réside à New York. Mais elle va de nouveau croiser Hunter qui doit passer quelques semaines dans sa ville et il semble toujours attiré par elle. Pourquoi ne pas entamer une relation simple, sexuelle, pour leur plaisir mutuel ? Natalia cède à la tentation même si elle sait qu’elle prend le risque de s’attacher à un Hunter au charme irrésistible et plus mystérieux qu’elle ne le pensait.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui, et je vous parle de mon dernier coup de cœur 😍 ! Et c’est marrant, pour le coup, j’ai l’impression d’aller à contre-courant des nombreux avis mitigés que j’ai pu lire. Mais la lecture, et les sentiments ressentis sont tellement propre à chacun (la magie de la lecture ✨) qu’en fait ça me le prouve juste une nouvelle fois. 😜🥰 ⠀

En fait, cette histoire commence comme 1000 autres. Du sexe, okay, des sentiments, non merci… Et évidemment, nos personnages vont être pris à leur propre jeu…J’ai adoré la façon dont l’autrice a construit son histoire (et pourtant, c’est plutôt classique), et surtout les révélations qui arrivent au fil de l’histoire. Hunter, le héros, qui pourtant m’a fortement agacé au début, se révèle complètement dans la seconde partie. Et je crois que c’est surtout pour lui que j’ai eu un coup de cœur d’ailleurs 🙊😂. J’ai aimé voir les sentiments naître entre les héros et les voir former une famille sans s’en rendre vraiment compte (car bizarrement, malgré ce qu’on pourrait croire, l’histoire entre les héros prend vraiment son temps !).

Et puis, personnellement, même si l’histoire est plutôt banale au premier abord, il y a beaucoup d’originalité dans certains détails. Par exemple, la situation familiale de Natalia, qui apporte clairement un plus à l’histoire. Et puis, concernant la romance en tant que telle, j’ai eu les papillons dans le ventre, et ça, pour moi, c’est le plus important.

Bref, j’ai adoré 💜 ! ⠀

« Parce que si la vérité fait mal, c’est comme un pansement quand on l’arrache : la douleur, ça passe. Ce sont les mensonges et les incertitudes qui font mal longtemps. »

La couverture VO

D’autres chroniques :

Kingdom of words
Luxnbooks
Les jolies lectures de papier

D’autres livres de Vi Keeland :

Ego Maniac
Cocky Bastard (en duo avec Penelope Ward)
BossMan
Les belles apparences
Oui ou non

22 thoughts on “Sex not love de Vi Keeland

  1. Ahah c’est vrai qu’en écoutant tes stories j’ai lu une autre chronique juste avant et c’était mitigé. Mais comme tu dis, les goûts et les ressentis ca ne se contrôle pas. Je suis déjà super contente que tu aies eu un coup de coeur après ces déceptions. Pour ma part je le note au cas où, ca peut toujours être intéressant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.