Jamais plus de Colleen Hoover

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Mon avis : Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Jamais plus de Colleen Hoover. Depuis le temps que j’avais envie de le découvrir, je suis ravie d’avoir ENFIN sauté le pas. Quelle histoire poignante… Je vais d’ailleurs avoir du mal à mettre des mots sur mon ressenti… CoHo nous sert une histoire différente, basée sur un sujet qu’elle a connu dans son existence, malheureusement…⠀

Dans ce roman, l’autrice va nous démontrer que dans la vie, rien n’est noir, ni blanc… Mais tout est plutôt gris... Avec sa plume toujours très affûtée, c’est surtout nous montrer comment la violence peut doucement et insidieusement se faufiler dans le plus parfait des bonheurs. J’ai adoré Lily, dans toutes ses réflexions, tant au passé dans son adolescence, que dans sa vie d’adulte. Pas une fois, je ne l’ai sentie victime, c’est au contraire une force de la nature, un roc qui m’a énormément touché. ♥️⠀

Le rapport qu’on entretient avec le personnage de Ryle est ambivalent et on comprend pourquoi grâce à la note de la fin. Et c’est là toute la subtilité de la plume de CoHo d’ailleurs ! Et évidemment, j’ai adoré Atlas, pour tout ce qu’il représente. En plus, il évite justement à l’histoire d’être dans un cliché trop ancré. Et ça nous permet également d’avoir une vision plus ouverte des hommes traversant la vie de Lily. ⠀

Bref, une excellente lecture qui me marquera, sans aucun doute. ⠀

« Juste parce que quelqu’un vous blesse cela ne veut pas dire que vous pouvez simplement arrêter de l’aimer. Ce n’est pas les actes d’une personne qui blessent le plus. C’est l’amour. S’il n’y avait pas d’amour rattaché à l’acte, la peine serait un peu plus simple à supporter. »⠀

D’autres chroniques :

A la page de Suzie
Je lis donc je suis
Les pages qui tournent

D’autres livres de Colleen Hoover :

Maybe Someday
Hopeless  ♥
Indécent
November 9
Ugly Love
Maybe Now

25 thoughts on “Jamais plus de Colleen Hoover

  1. Je viens de le finir, je me suis prise une grosse claque. J’ai aimé la vision qu’elle donne sur ce sujet. Le cheminement de Lilly… Il va me falloir un peu de temps pour le digérer et passer à une autre lecture.
    Passe un bon week-end, bisettes

  2. Avant de lire ce roman je pensais que tout était noir ou blanc et je ne comprenais pas comment certaines femmes se retrouvaient dans cette situation… cette lecture m’a vraiment ouvert les yeux et montré que le « gris » (comme tu le dis) existe et que c’est beaucoup plus compliqué que ce que je pensais. une lecture presque indispensable 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.