Love in lingerie d’Alessandra Torre

Je l’ai engagée pour qu’elle redresse ma société, pour ramener Marks Lingerie à la vie. Je n’avais pas prévu qu’elle deviendrait mon amie. Je n’avais pas prévu de tomber amoureux d’elle. La règle numéro un dans les affaires, c’est de ne jamais avoir de relation avec ses employés. Je pense qu’il y en a une autre qui interdit de s’éprendre de sa meilleure amie – qui interdit d’imaginer les courbes de son corps ou la façon dont elle reprendrait son souffle si je baissais sa culotte et descendais la fermeture Éclair de mon pantalon. Mais maintenant, je n’en peux plus d’attendre. J’ai décidé de jeter les règles aux orties. Au diable l’entreprise. Au diable notre amitié. Au diable mes peurs.

Mon avis : Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Love in Lingerie d’Alessandra Torre, sorti en poche chez Hugo New Romance tout récemment. J’ai bien aimé cette lecture, sans pour autant adhérer à tout !⠀

En fait, j’ai beaucoup aimé le côté original de la relation entre Trey et Kate. On est dans une relation au travail, certes, mais qui va prendre étonnamment son temps. Nos héros vont devenir amis, et la tension entre les deux va grandir au fil du temps. J’ai aimé les voir développer des sentiments (c’est la raison pour laquelle je lis des histoires d’amour. C’est pour moi le plus important, la naissance des sentiments 💖). ⠀

Ensuite, j’ai aimé la manière dont la lingerie est importante dans le roman, tant par des citations que par le processus de création bien mis en avant dans l’histoire.⠀

Après, la vulgarité vient souvent gâcher des moments où la tension émotionnelle aurait pu happer mon petit cœur. Et ça, ça m’a beaucoup déçue. Il y a énormément d’élipses, utiles dans la relation qui évolue, mais parfois on loupe quand même beaucoup d’événements et j’ai ressenti de la frustration ! ⠀

Une lecture sympa donc même tout n’a pas été parfait pour moi. Ça se focalise peut-être un peu trop sur la relation de nos héros, j’aurais davantage apprécié si des intrigues secondaires s’étaient greffer à l’ensemble ! Mais n’hésitez pas s’il vous tente, car c’était quand même bien sympathique. 😊

« Si cette soirée était de la lingerie, elle serait chère, du genre qui semble valoir le prix indiqué sur l’étiquette mais qui ne le vaut pas, du genre qui vide votre portefeuille et vous pourrit la tête. » ⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Les jolies lectures de papier
Les lectures de Titou
Lectrice Lambda

16 thoughts on “Love in lingerie d’Alessandra Torre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.