All Saints High. 3, Angry God de L.J. Shen

« Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant… Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante… »

Mon avis : Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur le troisième tome de la saga All Saints High de L.J. Shen. Mais quelle lecture… Cet avis va être décousu, à l’image de mon ressenti. Cette histoire est fascinante, malaisante, crue, puissante. Je l’ai autant aimée que détestée… C’est vraiment bizarre comme sensation mais je peux vous dire que ça restera une lecture marquante de mon année…⠀

J’ai détesté la violence, la sexualité dérangeante, le mal que se font les personnages, l’orgueil, le désir de vengeance qui surpasse le reste, le mensonge et la haine… Mais j’ai adoré la puissance de l’amour familial, la dévotion absolue que l’amour peut provoquer, la loyauté, la volonté de devenir quelqu’un de meilleur, les touches de tendresse disséminées dans la noirceur… ⠀

J’ai été bouleversée, de bien des manières. Ce n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains, car c’est cru, sombre, et surtout, l’autrice ne nous fait pas de cadeau. Il y a un côté débridé qui m’a vraiment dérangé (+ que dans ses précédents romans). Mais j’en ressors tout de même avec un sentiment positif. J’ai pleuré à la fin, tant j’ai contenu mes émotions dans mes tripes tout le long… Angry God est une histoire qui m’a laissée le c** par terre, y’a rien à dire de plus !

« L’embrasser, c’était comme se tenir debout au bord d’une falaise : la vue était splendide, mais je savais que c’était mortel. Pour autant, une part stupide, irrationnelle, dangereusement vivante de moi voulait se jeter dans le vide, quitte à y laisser ma vie. »⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Miss Croq book
Follow The Reader
Le sentier des mots

D’autres livres de L.J. Shen :

No tears for you
Saga Sinners of Saint
Midnight Blue
Le voleur de baisers
Scandale
All Saints High. 1, Dirty Devil
All Saints High. 2, Broken Knight

17 thoughts on “All Saints High. 3, Angry God de L.J. Shen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.