Lectures graphiques #1

Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de mes deux dernières lectures graphiques ! C’est parti. 🙂

Après une vie de mère célibataire un peu chaotique mais libre et indépendante, Margaux replonge à pieds joints dans la vie de couple. Mais cela ne se passe pas sans heurts et des perturbations se profilent à l’horizon. Et si c’était l’occasion de chercher à comprendre ce qui provoque ces nuages qui viennent de si loin ?

Mon avis : Le graphisme de Margaux Motin, j’adore. C’est coloré, punchy et très expressif. Et on retrouve toujours avec plaisir son trait de crayon. 🌞 Après, j’avoue que c’est le genre de BD vue et revue, surtout ces dernières années. L’autrice se met en scène, avec son compagnon et leur famille recomposée. On assiste à des moments de vie, à des réflexions sur leur quotidien. Tout ça avec beaucoup d’humour bien sûr, mais j’avoue que ça m’a semblé un peu « bateau » et déjà-vu.

Bon, ça se lit avec plaisir mais je n’en ai rien retiré de particulièrement transcendant. 🤷‍♀️ Je lirai tout de même la suite car la fin est intéressante mais, excepté pour les fans de Margaux/Pacco, je ne la conseille pas particulièrement. ⠀

« Seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin. »⠀

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses…

Mon avis : Il est rare que je pleure en lisant un roman graphique. 😱 Il est rare que ça me transperce le cœur de cette manière. Mais vous savez bien que quand ça parle d’amour, j’ai le cœur au bord des lèvres et les émotions à fleur de peau… C’est comme ça, ça ne s’explique pas 😂… Au travers de ses sublimes illustrations et un texte d’une poésie incroyable, l’auteur nous parle d’amour…celui d’une vie, celui qui est là, même quand on ne le souhaite pas forcément. Il est juste présent…malgré tout…

J’ai adoré la complexité des sentiments. Dans la vie, rien n’est noir ou blanc. Et parfois, même dans les relations amoureuses. Le personnage d’Ana, je l’ai autant adorée que détestée (il faut le lire pour comprendre, je ne veux pas spoiler 😱)… Et Zeno également, je lui en ai voulu. Mon cœur s’est serré à de multiples reprises pour ces deux-là… 💔 (et ne parlons même pas de Giuseppe 😭💖). ⠀

Sachez que ce roman graphique se lit de façon très originale. Il commence au chapitre 20 pour se terminer au chapitre 1. Quelle intelligence dans la construction, dans la mise en place de l’histoire. Je suis conquise. C’est une pépite. ❤️❤️❤️ Un vrai coup de cœur, à conseiller à tous les amoureux de l’amour. ⠀

« Tu ne dois pas avoir peur d’aimer mon garçon. Un cœur qui n’aime pas est une lumière qui ne voyage pas. »⠀⠀⠀⠀

25 thoughts on “Lectures graphiques #1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.