Les belles apparences de Vi Keeland

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique à l’université : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique. Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre. Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux. Pourquoi Caine a laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ? Que s’est-il passé dans la vie de Rachel pour qu’elle envisage la musique comme thérapie ?
.
.
Mon avis : Hello, hello ! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Les belles apparences de Vi Keeland. Au vu de tous les bons avis, il me tardait d’enfin le découvrir et je suis contente de pouvoir dire que c’est maintenant chose faîte.
.
Et je peux vous le dire, quelle bonne lecture ! Comme à son habitude, Vi Keeland nous sert une romance sexy et addictive. Je pense d’ailleurs qu’à ce jour, c’est sa romance que j’ai préféré (mais j’ai encore quelques lacunes). C’est le genre de livre qu’on ne sait pas lâcher jusqu’à connaître le fin mot de l’histoire, et jusqu’à ce que les secrets des personnages soient dévoilés. D’ailleurs, les vraies thématiques se révèlent au fil du livre, et vont là où on ne les attend pas forcément, et ça, j’ai vraiment adoré car on n’est jamais au bout de ses surprises.
.
Rachel et Caine sont deux héros que j’ai beaucoup aimé suivre. J’ai aimé les voir jouer au jeu du chat et de la souris et toute la séduction qui se met en place (d’où le côté bien addictif aha). Il y a également beaucoup d’émotions, de tendresse et d’espoir. Et puis, la musique est centrale dans ce roman et c’est une thématique qui me plait toujours beaucoup.
.
Bref, un excellent moment. Je vous le recommande chaudement. 😊👍⠀
.
« Parfois, nous forgeons notre propre chemin. Parfois, le chemin est créé pour nous, et nous ne pouvons que le suivre. »
La couverture VO

D’autres livres de Vi Keeland :

Ego Maniac
Cocky Bastard (en duo avec Penelope Ward)
BossMan
Sex not love
Oui ou non

6 thoughts on “Les belles apparences de Vi Keeland

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.