Un air de Dolce Vita de Joëlle Loeuille

Participer à un voyage organisé à Rome ? Super. Par le club du troisième âge ? Même pas en rêve! Sauf que Violette, 26 ans n’a pas le choix : elle vient d’être enrôlée en tant qu’accompagnatrice. Même chose pour Madeleine, tout juste 65 ans, inscrite de force par son fils. Résultat, voilà les deux femmes dans un avion à destination de la capitale italienne. La perspective de passer une semaine avec des « vieux », qu’elles détestent avant même de les connaître, est un véritable cauchemar. Pourtant, Violette a bien besoin d’un peu de changement dans une vie monotone, réglée comme du papier à musique. Quant à Madeleine, elle s’enfonce progressivement dans la solitude depuis la mort de son mari. Il y a bien longtemps que ces deux femmes ne croient plus au vrai bonheur. Mais, d’aventures en aventures, la Ville éternelle va leur montrer que l’on a tous la possibilité d’un nouveau départ…

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui sur Un air de Dolce Vita de Joëlle Loeuille, sorti en janvier dernier. Une lecture en demi-teinte malheureusement pour moi. 😔 Je suis restée extérieure au récit et je n’ai pas réussi à vivre l’histoire au plus près des personnages. Pourtant, le roman était prometteur… Je suis de ceux qui aime la rencontre de personnages lorsqu’elle n’est pas préméditée et ici, on est clairement là-dedans. Mais, vraiment, je n’ai pas accroché

On est ici dans un roman feel-good court, avec un point de vue à la troisième personne, où on alterne les personnages : Violette, Madeleine, Lucas, les personnes âgées en voyage… Et je pense que c’était un peu trop « dispersé » pour moi pour réussir à me focaliser sur une chose en particulier… ⠀

Ma partie préférée a clairement été celle consacrée à Violette et Lucas, mais il m’a manqué des émotions et de l’intérêt pour tout ce qui se passait. Les lettres de Madeleine sont également intéressantes et parlera à des personnes qui vivent sa situation je pense.

Un air de Dolce Vita est un roman où on voyage et j’ai aimé visité l’Italie en compagnie de tout ce petit monde. C’est juste le fait d’être restée extérieure qui m’a posé soucis. Je pense que certains romans doivent être lus quand c’est le bon moment pour nous, et ici, ce ne fut pas le cas pour moi. 🤷‍♀️⠀

Amateurs de romans feel-good, à vous de vous faire un avis. ☺️⠀

D’autres chroniques :

Lire une passion

15 thoughts on “Un air de Dolce Vita de Joëlle Loeuille

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.