Quand les abeilles ne danseront plus de Léna Walker

Noah a douze ans et deux chiens imaginaires. Sa mère le croit surdoué, il s’estime sous-doué. Il aime se faire passer pour ce qu’il n’est pas, alors il étudie et ne récolte que de bonnes notes. Un jour il décide de devenir président d’une association. Il fonde le Labo des Abeilles pour deux raisons : un, il espère avec ce projet se débarrasser de ses parents qui sont toujours sur son dos et deux, il veut impressionner et conquérir le cÅ?ur d’une nouvelle à l’école : Mélissa. Il lui fait alors découvrir le monde fascinant des abeilles. S’apercevant qu’elles sont menacées de disparition, Noah et Mélissa seront alors près à tout pour les sauver. Cependant, il ne se doute pas un seul instant qu’en cherchant à sauvegarder les abeilles, c’est en réalité sa mère et lui qu’il va finir par sauver.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui à propos du dernier roman de Lena Walker, Quand les abeilles ne danseront plus. Il pourrait aisément se classer en littérature jeunesse, tant il peut être parlant pour les plus jeunes. Très court et bien écrit, il aborde plusieurs sujets assez forts tels que l’écologie (et plus précisément la préservation des abeilles, indispensables au fonctionnement de notre planète), le harcèlement ou encore la dépression. Et tout ça vu au travers des yeux d’un enfant. ⠀

Dans cette histoire, on suit le point de vue de Noah, 12 ans (il est avancé pour son âge et j’ai souvent eu l’impression qu’il était plus âgé), solitaire, différent des garçons de son âge et qui ne parvient pas à se faire une place au sein de sa propre famille. Avec l’aide de la petite nouvelle de l’école, ils vont se lancer le défi de créer une association pour la défense et la protection des abeilles. ⠀

Au travers de ses personnages, l’autrice fait donc un plaidoyer écologique ayant pour but de nous faire connaître les dangers de la disparition progressive des abeilles et de l’impact planétaire que ça a (j’ai appris plein de choses) et en même temps, elle nous sert une histoire autour d’un jeune adolescent en proie aux premiers émois, mais aussi une jolie histoire familiale qui m’a touché. Il y a énormément de bienveillance dans cette histoire, ponctuée de jolies réflexions de vie.

C’était un joli moment que je vous recommande. 🐝⠀

Parfois, il y a des choses qui ne s’expliquent pas. Une coïncidence, un concours de circonstances, un hasard, une synchronicité, peu importe comment tu appelles ça.

D’autres livres de l’autrice :

Les petites merveilles
De joie coulent mes larmes

18 thoughts on “Quand les abeilles ne danseront plus de Léna Walker

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.