Dirty Duet d’Angel Arekin

Delilah et Luka ont grandi dans des caravanes voisines, au milieu d’un camping miteux, berceau de la misère. Delilah possède la beauté du diable, Luka, son âme. Poussée dans ses retranchements, elle est prête à tout pour se tirer très vite de cet endroit ; lui n’a pas les moyens de lui offrir un nouveau refuge. Ils s’aiment, mais ils ne sont pas capables de vivre ensemble. Delilah est butée, passionnée et vénale. Luka est froid, calculateur et sans scrupules. Quand l’un commence à prendre son envol, l’autre fomente sa vengeance. « Le jour où j’aurai ton cœur, ça me fera mal de le briser ». Que le spectacle commence !

Mon avis : Hello, hello! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Dirty Duet, le dernier roman d’Angel Arekin. Ouvrir un livre de cette autrice, c’est surtout la certitude de vivre une expérience de lecture assez inoubliable. En tout cas, c’est ce que je ressens à chacune de mes lectures. D’ailleurs, je la lis beaucoup plus assidûment depuis quelques temps et à chaque fois, je suis bousculée dans mes habitudes, chamboulée par ses personnages, et je voue une véritable fascination pour ses histoires. ⠀

Ici, welcome in the Dark Romance 😬. Soyez amateurs du genre pour vous y plonger car évidemment, l’autrice n’épargne pas ses personnages et du coup, ses lecteurs. Il m’a fallu longtemps pour ressentir une véritable affection pour Luka et Delilah, mais c’est fini par arriver, et mon cœur a fini par littéralement explosé pour eux, pour leur souffrance, pour leur amour… Ces deux-là sont bousillés par la vie, et ce dès qu’on les rencontre à l’âge de 13 ans. Et si j’aurais pensé qu’ensemble, ils auraient pu être plus forts, leur fierté, leur orgueil, leur désir de vie meilleure, va les empêcher d’être heureux, de s’aimer. Pourtant, ils s’aiment depuis toujours, d’un amour destructeur, puissant et qui repousse les limites… ⠀
Cette histoire est sombre, déchirante, puissante. Elle fait mal, elle emporte tout sur son passage, pour nous laisser vidé, scotché. Certaines scènes m’ont heurtées mais c’est ce qui rend cette histoire vibrante.

Bref, j’ai adoré, je suis ravie d’avoir découvert cette histoire.

« Parce que plus on aimait quelqu’un, plus on souffrait. C’était inévitable. Pour chaque étreinte. Pour chaque moment. Pour chaque peur. Peur de se perdre, peur de se tromper, peur de tomber, de se fuir, de trop s’aimer, d’en étouffer, de s’en noyer, de ne plus vouloir s’en délivrer. La peur, ça devenait une autre faille dans les sentiments. Elle se mêlait à la douleur. Ça rendait tout plus palpitant. »⠀

D’autres livres de l’autrice :

The Missing Obsession
Is it love ? Gabriel
No love, no fear ♥
Tes notes pourpres
Sans coeur
Hidden Desire
Love Business ♥

16 thoughts on “Dirty Duet d’Angel Arekin

  1. Trop de souffrances pour moi… Même si c’est un super bouquin, quand je lis de la romance, ce qui n’est déjà pas très fréquent, c’est pour de la douceur
    Mais, du coup, quand je lis ta chronique, je me dis qu’il est certain que ce roman va trouver son public !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.