Le clan Macleod. 1, L’insoumise des Highlands d’Ava Krol

Écosse, XVème siècle. Orpheline depuis son plus jeune âge, Élisabeth MacDonald est élevée par son oncle, Georg MacDonald, laird d’un des plus puissants clans des Highlands. Quand il décide de la marier contre sa volonté, Lizzie n’a pas d’autre choix que de s’enfuir, emmenant avec elle un jeune voleur que son oncle vient de faire emprisonner et qu’elle sauve d’une mort certaine. Elle accepte son hospitalité et le suit sur ses terres. Or, le frère aîné du jeune homme, Alexander MacLeod, voit en elle la solution à tous leurs problèmes et l’occasion de se venger de l’homme qui a tué son père et voulu exterminer son clan. Quand il décide de la prendre en otage, Lizzie se rebelle contre cet homme farouche d’une beauté à couper le souffle. La haine qu’ils se vouent laisse place à une attirance réciproque et irrépressible à tel point que Lizzie n’a plus du tout envie de s’enfuir et qu’Alexander voit son plan initial perturbé par ses propres sentiments. Mais bientôt, Dougal Campbell, l’homme à qui l’oncle de Lizzie l’a promise, est aux portes du territoire MacLeod, bien décidé à récupérer ce qui lui est dû et à écraser quiconque se mettra en travers de son chemin.

Mon avis : Hello, hello! Nouvelle chronique aujourd’hui à propos de L’insoumise des Highlands, le premier tome du Clan MacLeod d’Ava Krol. Une autrice que je découvrais pour la toute première fois. C’est une petite déception malheureusement ! 😔 Vous savez si vous me suivez que je commence à avoir un bon petit bagage en romance historique. Je dévore de plus en plus ce genre qui me plaît énormément. Donc quand j’ai vu cette nouvelle sortie chez Cherry Publishing, il était clair que j’allais sauter dessus !

On va donc suivre Lizzie, qui s’enfuit de son clan avant que son oncle ne la marie de force avec un homme immonde. Lors de sa fuite, elle libére un prisonnier qui va l’emmener dans son propre clan, les Macleod. Et c’est là qu’elle va rencontrer le Laird, Alexander, qui ne voit pas son arrivée d’un très bon oeil…

Mon gros problème, c’est que c’est, à mes yeux, beaucoup trop court. On passe très rapidement de personnages qui se détestent (et à juste titre) à des émois de désir intense et même à l’amour tout simplement. Le côté charnel prend vite énormément de place et je pense que si le roman avait été plus long, ça ne m’aurait pas gêné outre mesure. Mais malheureusement ici, c’était, pour moi, beaucoup trop prépondérant face au reste. ⠀

Après, il y a quand même plein de choses intéressantes, comme le caractère de Lizzie. J‘ai aimé sa volonté de fer, sa manière d’être entière. Alexander, même s’il vrille (trop) vite de l’homme rustre à l’amoureux transi, a un côté protecteur qui se révèle doucement et qui m’a ravi également. Et puis, j’ai été très intriguée par Ewen et Craig, les deux frères du Laird.⠀

Et enfin, les derniers chapitres font s’accélérer l’histoire et j’aurais aimé que cette partie dure plus longtemps. L’action y est bien présente et les personnages ont des obstacles en travers de leur route. C’était pour moi la partie la plus intéressante du récit. ⠀

Pas pleinement convaincue donc mais je jetterai un oeil aux tomes compagnons je pense !

11 thoughts on “Le clan Macleod. 1, L’insoumise des Highlands d’Ava Krol

  1. dommage pour cette déception 🙁 j’aime les romances qui prennent le temps de se mettre en place et je n’apprécie pas quand cela va trop vite … donc je ne pense pas que j’apprécie ce titre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.