Comme dans un roman d’été d’Emily Henry

Ils n’étaient pourtant pas faits l’un pour l’autre. Augustus Everett est un écrivain  » sérieux « , considéré comme le nouveau génie des lettres américaines. January Andrews ne compte plus les bestsellers publiés, mais dans un tout autre registre : la comédie romantique. Si elle multiplie les happy endings, Augustus réserve à ses personnages des destins épouvantables. Aux antipodes l’un de l’autre, ils vont néanmoins se croiser et se lancer un défi. Elle passera l’été à écrire un grand roman littéraire, lui s’essayera à une comédie sentimentale. Afin de trouver l’inspiration, January organise pour Augustus des excursions romantiques, et lui l’emmène à la rencontre de personnes à l’existence brisée. Chacun devra achever son roman avant la rentrée et, bien évidemment, aucun des deux n’imagine tomber amoureux. Bien évidemment.


Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour ma chronique de Comme dans un roman d’été d’Emily Henry. J’ai passé un excellent moment avec ce superbe roman ! J’ai frôlé le coup de cœur, tant j’ai aimé les personnages et l’histoire contée par l’autrice…

Dans cette histoire, on rencontre January et Augustus, tous deux écrivains et s’étant connus à la Fac. Par un concours de circonstances, ils se retrouvent voisins et vont se lancer un pari : que chacun écrive un roman qui correspond à l’univers de l’autre. Pour Gus, un roman sentimental avec un happy end et pour January, un roman plus sombre ! Et pour ça, ils vont se lancer des défis en participant à des rendez-vous concoctés par l’autre. Un pitch très sympa qui va servir de base à la construction de l’histoire, et au développement de la romance et des magnifiques thématiques. Celle m’ayant le plus touché est le pardon, aux autres et à soi-même. Il y a également toute une réflexion sur le fait de se sentir à la hauteur et je vous avoue que ça a fait écho en moi, je me sentais fébrile à certains moments. 💔

La romance est tendre, belle, et très sloooooow. Tout comme j’aime ! La plume de l’autrice est belle, et m’a vraiment plu. On est sur un point de vue à la première personne, dans la tête de January et j’avoue que j’aurais pas mal apprécié avoir le double point de vue, mais c’était déjà très bien comme ça ! Et puis, les moments romantiques m’ont mis les papillons dans le ventre et pour moi, c’est toujours synonyme d’une excellente romance. 🥰

Vraiment, c’est un roman que je vous recommande, que ce soit pour son originalité ou sa qualité ! Un excellent moment pour moi. ❤️

« Et c’est là que j’ai compris : quand tout paraissait sombre et terrifiant, l’amour pouvait nous emmener danser ; le rire pouvait estomper la douleur ; la beauté pouvait transcender la peur. »⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :

Rowena Bookine

22 thoughts on “Comme dans un roman d’été d’Emily Henry

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.