Celles qui restent de Samuelle Barbier

Celles qui restent est une histoire de sœurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout. Celles qui restent est une histoire de soeurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout. Clara est l’aînée, la sage, l’exemple à suivre. Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire. Constance est la cadette. Si discrète, qu’on en oublie qu’elle existe… jusqu’à ce qu’elle décide de cesser d’exister en se jetant du haut d’un pont. Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop fort, vit trop fort. Parce qu’elle a peur qu’on l’oublie.
Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n’a ni soeur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse. Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l’indifférence,jusqu’à ce qu’un ange vêtu d’un manteau rouge se jette d’un pont, juste devant elle, et remette tout en question.

Mon avis : Hello tout le monde! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Celles qui restent de Samuelle Barbier. Coup de cœur pour ce magnifique roman, qui m’a pris aux tripes, qui m’a serré le cœur. Un livre aux émotions brutes, qui traite principalement du deuil et de la famille. Ça fait un moment que je n’avais pas versé de tels sanglots en lisant, ce livre m’a bouleversée… Ce qui est fou, c’est qu’il est très court. Du coup, en peu de mots, l’autrice est parvenue à résonner en moi, à faire battre mon cœur un peu plus vite…

Dans cette histoire, on est dans un roman à plusieurs voix. Clara, Lucy et Constance sont trois sœurs, très unies depuis leur plus tendre enfance. Mais un jour, l’une d’elle commet l’irréparable… Comment parvenir à devenir celles qui restent ? Telle est la question à laquelle Samuelle Barbier va tenter de répondre à travers ses personnages. D’autres points de vue viennent se mêler aux 3 sœurs, et j’ai trouvé cette histoire parfaite. Par rapport à ses messages, ou concernant les étapes du deuil, mon cœur a tout simplement vibré avec les personnages. Par cette histoire, l’autrice nous rappelle qu’il est urgent de vivre, de faire les choix qui nous rendent heureux. Il est urgent d’aimer, de choyer ceux qu’on aime et également de penser un peu à soi, de se recentrer sur ce qu’on veut vraiment. Tant de thématiques qui m’ont touchée, qui m’ont percutée…

Bref, un roman magnifique, une autrice que je découvrais et dont je compte bien lire tous les livres.

« Comme je regrette qu’on ne prenne pas conscience qu’on vit une journée parfaite au moment même où elle se déroule. »

D’autres chroniques :

Games of books
Parfums de livres
Nao se livre

16 thoughts on “Celles qui restent de Samuelle Barbier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.