Vu(s) au cinéma #9 : Boîte noire & Dune


Hello, hello ! Petit retour cinéma aujourd’hui avec mes deux derniers visionnages, let’s go!


Que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin ? Technicien au BEA, autorité responsable des enquêtes de sécurité dans l’aviation civile, Mathieu Vasseur est propulsé enquêteur en chef sur une catastrophe aérienne sans précédent. Erreur de pilotage ? Défaillance technique ? Acte terroriste ? L’analyse minutieuse des boîtes noires va pousser Mathieu à mener en secret sa propre investigation. Il ignore encore jusqu’où va le mener sa quête de vérité.

Mon avis : J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce film. Boîte noire est un thriller passionnant, prenant et angoissant, et surtout, porté par un Pierre Niney époustouflant. J’aime quand le cinéma français se montre si ambitieux, surtout dans ce genre. Le film m’a scotchée du début à la fin et m’a tenue en haleine. Bien joué, scénario implacable et tension maintenue tout le long, vraiment, je ne trouve rien à redire à ce métrage. c’est clairement ce que j’aime voir au cinéma !

Et puis, de par son personnage à l’ouïe si développée, on ne peut que penser au film Le chant du loup, pour lequel j’avais également eu un coup de cœur. Ces deux films ont le point commun de nous faire vivre une expérience sensorielle, en utilisant le son de façon trop intéressante. Vraiment, j’ai adoré, et je ne peux que vous le conseiller !

Anecdote de tournage : Une partie du film a été tournée au Bourget. D’une part par souci de réalisme, puisque les locaux du BEA y sont installés et le salon de l’aéronautique s’y déroule, et d’autre part parce que ce lieu peu filmé au cinéma apporte une identité visuelle spécifique à Boîte noire. 


L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Mon avis : Pour Dune, j’avoue que ça a été un peu plus compliqué pour moi. Clairement, la science-fiction, c’est pas trop mon truc et ça s’est encore révélé vrai avec ce film. Et pourtant, je reconnais toutes les qualités de ce métrage. Que ce soit visuellement, ou pour le côté technique, le film fait un sans faute et nous propose du grand spectacle. Rien d’étonnant d’ailleurs quand on voit la filmographie de Dennis Villeneuve, le réalisateur. Côté casting, on est dans du 5 étoiles. Ils sont touts excellents, et parfaitement à leur place.  Et pour le scénario, j’ai trouvé l’histoire compréhensible et bien mise en place !

Alors, qu’est-ce qui a pêché me direz-vous ? La lenteur d’abord certainement. On est là dans un film très contemplatif (surtout dans sa première moitié), très lent où tout un univers est à mettre en place. Et ça m’a parfois perdue en cours de route. Et puis, je pense simplement que l’histoire en tant que telle ne m’a pas touchée. Je n’ai rien ressenti et ça m’a manqué. Quand je vais au cinéma, j’ai besoin de ressentir, de vibrer et je pense que je suis totalement restée extérieure à tout ça.

Mais voilà, selon moi, je n’étais simplement pas le public cible. Mon mari et mes meilleurs amis ont adoré, du coup, je pense qu Dune plaira à beaucoup de personnes !

Anecdote de tournage : Compte tenu de la complexité du roman, Denis Villeneuve a fait le choix de l’adapter en deux films. A noter que Dune est le troisième film de science-fiction du réalisateur, après Premier contact (2016) et Blade Runner 2049 (2017). Grand fan du roman, il a voulu gagner en expérience dans la SF avec ces deux films pour pouvoir ensuite s’atteler à Dune.

 

10 thoughts on “Vu(s) au cinéma #9 : Boîte noire & Dune

  1. Je suis pas trop SF non plus, mais ce casting de dingue ! Et puis c’est un classique de la littérature, du coup, je me dis que ça me donnera peut-être l’envie de lire les romans. J’avais vu une ancienne adaptation… je crois… et j’en garde un vague souvenir mais plutôt positif ! XD

  2. Cool pour boîte noire qui est sur ma wishlist.
    Dommage pour Dune mais j’entends tes arguments. Tu avais déjà vu un film de Villeneuve ? Parce que ce que tu reproches est un peu sa marque de fabrique…

  3. Boite noire m’intrigue 🙂 Pour Dune, je suis plus mitigée : j’ai le le premier tome adolescente et vu le film à cette époque et je n’avais aimé ni l’un ni l’autre donc je n’ai pas trop envie de retenter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.