#BlogTour – Inconvenant de Vi Keeland

Licenciée pour comportement inconvenant. J’avais du mal à croire la lettre entre mes mains. Neuf ans. Pendant neuf foutues années, je m’étais démenée pour l’une des plus grosses boîtes d’Amérique, et voilà que je me faisais virer par une lettre officielle à mon retour d’une semaine de vacances à Aruba. Tout cela à cause d’une vidéo prise pendant mes congés avec mes amis, une vidéo privée enregistrée pendant un moment privé. Ou du moins, c’était ce que je pensais… Furieuse, j’ai débouché une bouteille de vin et j’ai pris ma plus belle plume pour écrire au PDG multi-milliardaire et lui dire ce que je pensais de sa boîte et de leurs pratiques. Je ne pensais pas qu’il me répondrait. Et j’étais loin de me douter que j’allais soudain devenir la correspondante de ce riche connard. Il allait bien finir par se rendre compte que j’étais dans mon bon droit et il me rendrait mon poste. Sauf que… ce n’était pas la seule chose que Grant Lexington voulait faire pour moi. Mais il était hors de question que je fasse quoi que ce soit avec le patron du patron de mon patron. Aussi somptueux, charismatique et charmeur qu’il soit. Ce serait totalement déplacé, inconvenant, pour le coup. Un peu comme la vidéo qui m’a attiré tant d’ennuis. On ne guérit pas le mal par le mal. Même si parfois, le mal, c’est si bon.

Mon avis : Hello tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur la dernière sortie de Vi Keeland, Inconvenant. Quelle excellente histoire ! J’aime beaucoup Vi Keeland et encore une fois cette romance ne déroge pas à la règle. Il faut aimer le genre, car elle reste toujours dans une même veine, qui fonctionne toujours très bien avec moi.

L’histoire démarre sur une situation un peu cocasse : Ireland, l’héroïne, envoie une lettre totalement… »inconvenante » à Grant, le patron de son patron, lorsqu’elle apprend qu’elle est virée pour une raison qu’elle considère non-justifiée. Et d’une simple lettre va découler une rencontre, un coup de cœur et surtout une envie mutuelle de se revoir ! J’ai adoré l’évolution de la romance, dans laquelle j’ai trouvé énormément de tendresse. Elle prend son temps, et on n’est pas face à deux personnages passant par le sexe avant de souhaiter quelque chose de plus. Pour une fois, j’ai eu l’impression de voir deux jeunes gens apprenant à se connaître, et développant une attirance au fil des pages. ⠀

Grant est le gros point fort de cette histoire. Son passé m’a déchiré le cœur et j’ai trouvé le sujet bien amené, bien traité. Mon seul regret, c’est une ENORME facilité scénaristique sur la fin et pas crédible pour un sou. C’est dommage car pour tout le reste, j’ai ressenti un vrai sans-faute. Donc, j’ai vraiment été déçue qu’elle choisisse cette direction à un moment donné. Après, je suis quand même passée au-dessus car mon attachement aux personnages était beaucoup plus élevé. Grant et Ireland m’ont énormément touchés. 

Et enfin, pour le côté épicé, j’ai trouvé l’ensemble très bien dosé (mais c’est Vi Keeland, donc on retrouve toujours un peu de vulgarité lors de ces moment-là, il faut le savoir).

Bref, un excellent moment pour moi !

« Ma tante disait que ressentir du chagrin ressemblait beaucoup à nager dans l’océan. Les bons jours, nous pouvions nager avec nos têtes au-dessus de l’eau, sentir le soleil sur nos visages. Mais les mauvais jours, les eaux devenaient violentes et il était difficile de ne pas se faire aspirer et de ne pas se noyer. La seule chose que nous pouvions faire était d’apprendre à être des nageurs plus forts. »⠀

D’autres chroniques :

Kingdom of words

D’autres livres de l’autrice :

Ego Maniac
Cocky Bastard (en duo avec Penelope Ward)
BossMan
Les belles apparences
Oui ou non
Sex not love
La vérité nue

17 thoughts on “#BlogTour – Inconvenant de Vi Keeland

  1. Dommage pour la fin, même si tu as réussi à passer outre… C’est toujours rageant surtout quand on a aimé l’histoire. Et pour la vulgarité par contre… j’ai du mal à comprendre… on a tellement une langue riche et imagée, en plus ça gâche le moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.