Princesse de Vanessa Furchert

Ne plus croire au prince charmant, c’est plutôt ironique lorsqu’on s’appelle Princesse, non?? Mariage féérique, château pavillonnaire, projets d’enfants, carrosse à quatre roues version break et Noël en famille… Quelle blague?! À 26 ans, il est temps pour moi de me concentrer sur l’essentiel :
– Trouver un job qui me plaît (et le garder).
– Rayer mon ex et les mièvreries de couple de ma vie.
– Ne plus jamais faire confiance.
– Ne pas craquer pour l’avocat, cet énigmatique Mark Miller, même devant le sourire édenté de sa fille, Anna.
– Ne plus jamais me faire avoir par la magie de Noël.
Et peut-être… Ne plus jamais dire jamais??

Mon avis : Hello, hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Princesse de Vanessa Furchert. Quelle chouette histoire ! C’est avec cette pétillante romance que j’ai inauguré ma saison des romances de Noël (il n’est jamais trop tôt, n’est-ce pas ?). Et je suis ravie parce que pour le coup, le côté Noël reste léger donc c’était parfait pour une entrée en matière.

Ce que j’ai adoré dans ce roman ? La romance, et l’alchimie grandissante entre nos héros. On suit ici Princesse (oui oui, c’est bien son prénom, j’ai mis un moment à m’y faire). Larguée par son mari un jour de réveillon de Noël, on la retrouve 11 mois plus tard, travaillant dans un restaurant mais avec toujours la folle envie d’ouvrir sa propre pâtisserie ! Quand enfin, elle va tenter l’aventure, Princesse va se mette en quête d’un local et jette son dévolu sur celui de Mark (Spoiler Alert : héros sexy – façon ours mal léché – en vue), papa célibataire qui ne croit pas tellement dans le projet de notre héroïne… Mais le tempérament optimiste de Princesse va bientôt gagner tout le petit monde qui gravite autour d’elle… ⠀

Pour moi, ce roman, c’était comme dégusté un bonbon acidulé (tout en s’étranglant avec plusieurs fois tellement j’étais morte de rire). Humour, répartie, alchimiiiie indéniable et mignonneries, voilà ce qui est au programme de cette sympathique romance ! Elle n’a qu’un objectif : nous divertir et franchement, ça ne marche que trop bien ! Je l’ai dévorée. 😍 Et puis, on sent que l’autrice s’est éclatée car c’est franchement communicatif (certaines notes de bas de pages sont tordantes).

Clairement, c’était un roman qui m’a fait beaucoup de bien, et qui m’a diverti, c’était super sympa ! Et puis, je vous avertis, Princesse est un roman qui donne faim. 😳😂😍⠀

« Parce que finalement, si tu passes ton temps à aider les autres, qui s’occupe de toi? »

D’autres chroniques :

Beggining of the story
La citadelle de mes lectures

D’autres livres de l’autrice :

Emma, tome 1
Emma, tome 2

14 thoughts on “Princesse de Vanessa Furchert

  1. Tu m’as complètement convaincue entre l’alchimie présente, le personnage de Princesse et le fait que ce soit un véritable bonbon ! Quoique j’espère que tu ne t’es pas étranglées trop violemment ⠀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.