Chercheur d’or de Nathalie Sulivane

Lorsque Lia monte dans l’avion qui va lui permettre de survoler les montagnes d’Alaska, avec des clients à la recherche d’un site idéal pour leur projet touris- tique, elle ne se doute pas qu’elle ne rentrera pas à Miami aussitôt après. Un problème météorologique inattendu entraîne le crash du petit appareil et la laisse, seule et blessée, dans la neige de cette contrée extrême. Stanford vit reclus dans un chalet perché dans les montagnes, avec pour seule compagnie, Alpha, son loup apprivoisé. Pendant l’été, il est chercheur d’or et il vit coupé du monde le reste de l’année. Il est le seul à pouvoir porter secours à Lia, l’unique survi- vante de l’accident. Il la recueille chez lui. Pour l’hiver… Car il n’a aucun moyen de contacter les secours ni de reconduire la jeune femme vers la civilisation avant la belle saison. Lia commence sa convalescence, partagée entre le traumatisme de l’accident et la beauté sauvage de la nature qui l’entoure… et va apprendre à connaître cet homme mystérieux, solitaire ainsi que son compagnon, Alpha…

Mon avis : Hello tout le monde ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec mon avis sur Chercheur d’or de Nathalie Sulivane.  En voilà une petite lecture sympathique qui m’a plongé dans le climat froid des montagnes de l’Alaska. L’autrice nous plonge avec beaucoup de plaisir dans les paysages époustouflants de ces grandes étendues neigeuses, où Stanford, son héros, vit reclus depuis plus de 8 ans. Lorsque le petit avion de Lia s’écrase non loin du chalet de notre héros, il va la recueillir et ces deux-là vont devoir cohabiter pendant un long moment, en attendant que le climat permette à la jeune femme de retrouver les siens…

Peu à peu, nos deux protagonistes vont s’apprivoiser. Loin de sa vie trépidante à Miami, Lia va se redécouvrir, apprendre à connaître ses désirs, qui elle est vraiment. Et Stanford, quant à lui, va peut-être trouvé la force de s’ouvrir à nouveau… J’ai passé un doux moment avec cette histoire, certes, mais je vous avouerai qu’il m’a manqué un peu d’intensité, d’émotions. L’autrice traite de sujets poignants, et pourtant, je n’ai pas ressenti énormément de choses. Ça s’intensifie lorsque les personnages se confient davantage mais il m’a manqué un peu de puissance, pour ressentir la détresse de Lia dans mes tripes, ou même les épreuves de Stan. Après, il n’empêche que l’histoire m’a plu, et que je l’ai dévoré presque d’une seule traite. Et puis, impossible de ne pas mentionner Alpha, le personnage atypique de cette histoire, qui prend énormément de place dans la vie de nos protagonistes. Une originalité que j’ai apprécié ! ⠀

Bref, une lecture sympathique. ⠀

D’autres chroniques :

My-books

18 thoughts on “Chercheur d’or de Nathalie Sulivane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.