#BlogTour – Juste ma coloc de Pauline Libersart

Il y a deux ans, j’étais Slade Tomkins, le mec le plus populaire de l’université… Mais ça, c’était avant les conneries, avant la prison. Depuis ma libération, j’enchaîne les boulots, tout en créchant dans un meublé merdique des bas-fonds. Quand un toxico s’attaque à ma jeune voisine, je le vire et il me donne l’idée du siècle : proposer à cette petite nana une colocation. À nous deux, on peut se payer un truc bien, en s’entraidant. Gabriela accepte. Elle nous déniche même un appartement de rêve au coeur du quartier mexicain. Seulement je ne parle pas un mot d’espagnol, et puis, je n’avais pas prévu que ma bébé-coloc allait devenir si belle, si désirable… Une fille aussi géniale mérite tellement mieux qu’un mec comme moi.

Mon avis : Hello, Hello ! Nouvelle chronique aujourd’hui avec ma chronique sur Juste ma coloc de Pauline Libersart. J’ai adoré cette lecture ! Un friends to lovers tout comme j’aime. D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai quitté les personnages il y a déjà plusieurs jours et pourtant, ils sont encore encrés en moi, et ils me manquent beaucoup 🥺. Slade et Gabriela, deux héros solaires, qui vont se révéler au fil des pages, grâce à l’entraide qui va se mettre en place entre eux.

Dans cette histoire, on rencontre nos deux héros lorsqu’ils sont chacun dans une situation plutôt précaire. Gabriela n’a que 18 ans et est toujours au lycée. Seule et démunie, elle est contrainte de déménager régulièrement pour échapper à son père, toxico et violent. Lors d’une énième agression, son voisin de palier, Slade, qui sort de prison, va intervenir pour l’aider et lui proposer une colocation afin de partager les frais et de s’entraider. Et au fil du temps, une relation forte va s’installer entre eux…

J’aime quand on passe par l’amitié avant qu’autre chose ne s’insinue doucement. Et j’adore quand on se rend compte avant les personnages comme ils sont fous amoureux l’un de l’autre. 😏 Il y a énormément de tendresse qui se dégage de cette romance, grâce à la magnifique relation entre les héros, mais aussi grâce aux personnages secondaires. On voit, devant nos yeux, se créer une famille de cœur, où, certes, tout n’est pas parfait, mais où chaque membre est là pour l’autre quand il en a besoin. Chaque relation créée évolue doucement et vraiment, j’ai adoré ça ! Et puis, il y a un côté latino dans cette histoire qui passe super bien et qui amène une culture super intéressante et bien gérée par l’autrice. J’ai trouvé la symbolique de la famille encore plus puissante de par ce côté-là !

Vraiment, un excellent moment pour moi, je recommande ! ⠀

« C’est ça, le sentiment de sécurité, savoir que l’autre ne représentera jamais un danger. » ⠀

D’autres chroniques :

Livre sa vie
Romance Sisters
Les magiciennes des mots
Les lectures de Mylène
Des mots, des pages
Stella’s Books
Méli-mélo de Gwen
Evenusia

D’autres livres de l’autrice :

Prisonnière des convenances
La passion du Comte
Hunter, la proie du chasseur

9 thoughts on “#BlogTour – Juste ma coloc de Pauline Libersart

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.