Un petit rien d’Erin Watt

Depuis la mort de sa sœur, Beth n’est plus la même. Ses parents la garde à la maison, pensant que les murs de sa chambre la protégeront du malheur, l’empêcheront de faire une bêtise… Mais un soir, Beth étouffe. Elle fait le mur et se retrouve dans la soirée du petit nouveau au lycée, Chase. La rencontre avec le jeune homme a l’air d’un tout petit rien, pourtant, c’est un vrai souffle pour Beth, un retour à la vie, à des émotions qu’elle n’avait pas ressenties depuis longtemps. Chase semble porter un lourd secret, mais Beth n’ose pas aborder le sujet. Pourtant, chacun avec leurs démons, ils se comprennent comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Jusqu’au jour où ces derniers refont surface, et que Beth découvre une vérité qu’elle ne devrait pas pouvoir accepter… Quel rôle Chase a-t-il vraiment joué, la nuit où sa sœur est morte ? Mérite-t-il une seconde chance ? Mais surtout, alors que la passion est si dévorante, a-t-elle le droit de pardonner ?

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouver aujourd’hui pour parler du dernier roman du duo Erin Watt, Un petit rien. Comme souvent chez Hugo New Way, on retrouve dans cette collection des romans plutôt forts, qui nous font réfléchir, qui nous amènent à nous positionner, à prendre conscience d’une certaine réalité de la vie. Et c’est tout à fait ce que j’ai ressenti avec ce roman.

Depuis la mort tragique de sa sœur il y a 3 ans, Beth ne vit plus. Elle ne fait qu’exister dans une vie morne où ses parents la couvent, la privent de la moindre joie adolescente et du moindre rayon de soleil qui pourrait lui donner l’envie de surmonter tout ça. Lors d’une soirée où Beth à décidé de faire le mur, elle rencontre Chase, un jeune homme plein de secrets qui va doucement faire exploser son monde…

C’est difficile de vous en parler sans révéler de grosses ficelles de l’histoire, mais ce roman traite de rédemption, de pardon, de prise de risque aussi… Il va nous confronter à une situation difficile, à la naissance d’un amour presque interdit… Et j’ai été profondément touchée par cette histoire. J’avoue que, parfois, Beth m’a énervée car j’avais du mal à croire à sa sincérité, face à ses parents surtout. Mais j’ai adoré le lien se développant avec Chase, comme s’il était la telle une évidence. Pour ce qui est de l’histoire en tant que telle, je lui ai trouvée des longueurs… Il y a une partie vraiment longue et j’aurais aimé que le final dure plus longtemps à la place, parce que la fin est extrêmement touchante (mais je boude, y’a pas d’épilogue et clairement, ça manque 😭).

Par ailleurs, j’ai trouvé les thématiques très bien traitées et même si j’ai vu venir certaines choses, ça ne m’a pas empêché d’apprécier la tournure des événements et surtout tout le côté familial du roman, qui est vraiment poignant.

Bref, malgré quelques bémols, c’était une très bonne lecture ! ⠀

« Attends-moi, c’est le petit rien qui me fera tenir. »⠀

La couverture VO

D’autres chroniques :05

Fantasy Books addict
My-books
Alice Neverland

12 thoughts on “Un petit rien d’Erin Watt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.