Author: Kimysmile

Automne 2019 – CES FILMS QUE J’ATTENDS !

Hello, Hello! Ça fait plusieurs mois que je vous liste à chaque saison les films qui me tentent le plus pour la saison à venir. Ça équivaut à un petit prévisionnel de ce que je vais visionner prochainement au cinéma et je trouve ça vraiment sympa ! Evidemment, cette liste est non-exhaustive, et surtout, n’hésitez-pas à me partager vos envies. Donc, let’s go ! 🙂

Henry Brogan, un tueur professionnel, est soudainement pris pour cible et poursuivi par un mystérieux et jeune agent qui peut prédire chacun de ses mouvements.

Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Il brosse le portrait d’Arthur Fleck, un homme sans concession méprisé par la société.

Plusieurs années après avoir découvert pourquoi la plus célèbre méchante Disney avait un cœur si dur et ce qui l’avait conduit à jeter un terrible sort à la princesse Aurore, « MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL »continue d’explorer les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.

Des stripteaseuses se lient d’amitié et décident de conjuguer leurs talents pour arnaquer et prendre leur revanche sur leurs riches clients de Wall Street. Leur plan fonctionne à merveille, mais argent et vie facile les poussent à prendre de plus en plus de risques…

out commence sur le toit d’un immeuble à Shanghai, avec l’improbable rencontre d’une jeune adolescente, l’intrépide Yi avec un jeune Yeti. La jeune fille et ses amis Jin et Peng vont tenter de ramener chez lui celui qu’ils appellent désormais Everest, leur nouvel et étrange ami, afin qu’il puisse retrouver sa famille sur le toit du monde. Mais pour accomplir cette mission, notre trio de choc va devoir mener une course effrénée contre Burnish un homme puissant qui a bien l’intention de capturer le Yeti avec la collaboration du Docteur Zara une éminente zoologiste.

Les tueurs de zombies Tallahassee, Columbus, Wichita et Little Rock affrontent des morts-vivants nouvellement évolués.

Un détective de New York déshonoré a une chance de se racheter. Partant à la recherche d’un tueur de policiers, il découvre une conspiration à grande échelle liant ses amis flics à un empire criminel. Durant cette chasse à l’homme et pour la première fois de son histoire, le quartier de Manhattan est complètement fermé, y compris ses 17 ponts .

Kate traîne derrière elle une série de mauvaises décisions et erre dans Londres au son des grelots accrochés à ses bottes de lutin, seul emploi qu’elle ait réussi à décrocher dans une boutique de Noël. C’est pourquoi elle n’en croit pas ses yeux quand elle rencontre Tom qui semble voir en elle bien plus que ce qu’elle laisse paraître. Alors que la ville se pare de ses plus beaux atours pour les fêtes de fin d’année, rien ne semblait les prédisposer à nouer une relation. Mais parfois, il suffit de laisser opérer la magie de Noël, d’ouvrir son cœur et d’y croire…

Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Point Films #7

Hello tout le monde! Nouveau point films aujourd’hui où je vous partage des minis impressions sur mes derniers visionnages. N’hésitez-pas à me partager vos avis. 

Dans l’effervescence de New York, Daniel Bae et Natasha Kingsley se croisent et tombent amoureux l’un de l’autre. Pourtant, sans l’intervention du destin, les deux jeunes gens ne se seraient sans doute jamais rencontrés. Car qu’y a-t-il de commun entre ce garçon romantique sur le point d’entrer à l’université et cette fille d’origine jamaïcaine au tempérament pragmatique ? Il ne leur reste désormais plus que quelques heures pour que leur amour naissant ne s’éteigne pas à tout jamais. En effet, la famille de Natasha est menacée d’expulsion et la jeune fille se bat de toutes ses forces pouvoir rester sur le territoire américain et … pour se persuader que ses sentiments sont superficiels. Daniel parviendra-t-il à la convaincre du contraire ?

Je m’étais dit que j’attendrai de lire le livre avant de voir ce film mais voilà, j’avais vraiment envie de le découvrir, donc je n’ai pas hésité! Et c’était pas mal du tout, sans être complètement transcendant. Je peux comprendre qu’il soit passé inaperçu, mais je trouve que dans la réalisation, il y a ce petit quelque chose en plus qui fait qu’on apprécie son visionnage.

Gabriela, une citadine, participe au concours « Win An Inn ». Elle se retrouve propriétaire d’une maison en ruine qu’il faut réparer. La jeune femme doit collaborer avec le charmant mais détestable entrepreneur local. Le partenariat professionnel va petit à petit se transformer en un début d’histoire d’amour…

Bon, alors, celui-ci, il ne casse pas trois pattes à un canard mais il est juste trop mignoooooooon ! J’adore les petites romances de l’après-midi et celui-ci est un peu dans la même veine. A voir avec un chocolat chaud rempli de chamallow, et entouré de 2-3 copines, effet garanti ! Et puis, Christina Millian est juste adorable et pétillante. 🙂

Fin XIXème, Joseph Ferdinand Cheval, est un simple facteur qui parcourt chaque jour la Drôme, de villageen village. Solitaire, il est bouleversé quand il rencontre la femme de sa vie, Philomène. De leur union naît Alice. Pour cette enfant qu’il aime plus que tout, Cheval se jette alors dans un pari fou : lui construire de ses propres mains, un incroyable palais. Jamais épargné par les épreuves de la vie, cet homme ordinaire n’abandonnera pas et consacrera 33 ans à bâtir une œuvre extraordinaire : « Le Palais idéal ».

Vu dans le cadre du ciné-club de ma ville, c’était plutôt moyen. Je reconnais juste le talent indéniable de Jacques Gamblin mais l’ensemble est plutôt ennuyeux et indigeste. Moi qui adore les biopics, je suis tout de même contente de l’avoir vu, mais rien de fou selon moi!

Début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques. Alors que les enjeux politiques de la guerre absorbent Sarah, Abigail quant à elle parvient à gagner la confiance de la reine et devient sa nouvelle confidente. Cette amitié naissante donne à la jeune femme l’occasion de satisfaire ses ambitions, et elle ne laissera ni homme, ni femme, ni politique, ni même un lapin se mettre en travers de son chemin.

Alors, celui-ci, c’est certainement le plus WTF de cette sélection…aha Un film inattendu, grandiose par son casting et par la force du jeu des actrices. Ce n’est pas le genre de film que je reverrai mais il mérite clairement d’être vu une fois. La favorite est un film à part que je suis contente d’avoir découvert.

Jodi a 16 ans, mesure 1,90m et n’a jamais eu de petit ami. Mais cela pourrait bien changer quand un nouvel élève aussi grand qu’elle arrive au lycée.

Et je termine par un petit film Netflix tout mignon qui m’a fait passé un super chouette moment. Tall Girl est un film nous parlant d’acceptation de soi et il fait beaucoup de bien au moral ! Un petit feel good movie sans prétention.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Until The End de Laura S. Wild

Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte… Mila vient d’être enlevée. Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie. Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux… Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle. Et si l’amour pouvait les libérer ?

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur un livre qui fait beaucoup parler de lui sur la blogo des lectrices de romances, dans le sens où c’est un roman plutôt sombre qui bouscule quelque peu nos habitudes (sans pour autant être plongé dans une Dark Romance pure et dure). J’avais très hâte de le lire car j’aime beaucoup Laura S. Wild, et je peux vous dire que j’ai beaucoup aimé sans non plus avoir le même coup de cœur de fou que beaucoup ont ressenti à la lecture de cette histoire.

Pour ma part, ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’intensité de cette histoire. C’est fort et plein d’émotions de tous types. Until The End est le genre de lecture qui possède un côté très addictif, car on crève d’envie de connaître les tenants et aboutissants des agissements des personnages, surtout de la part de Carter. En parlant de lui d’ailleurs, je n’ai pas totalement adhéré à ce personnage et ce jusqu’à la fin. Mais pour ça, chapeau à Laura S. Wild car j’aurais trouvé trop simple que ce héros ait deux faces et que d’un coup, il devienne doux comme un agneau sous prétexte qu’il ressent des sentiments amoureux pour quelqu’un. Du coup, Laura S. Wild nous présente un personnage, certes très perturbé (lol), mais qui reste entier et fidèle à lui-même jusqu’à la fin. Pour ce qui est de Mila, l’héroïne, je me suis profondément attachée à elle et j’ai aimé être au plus proche de ses réactions, et de ses sentiments profonds.

Concernant l’histoire, il faut s’accrocher car les personnages ne sont pas épargnés et j’ai été très sensible à tout ce qu’ils traversent au fil de l’histoire. Les révélations sont surprenantes et nous tiennent vraiment en haleine. Et puis, tout simplement, Until the end est un livre qui nous prouve que l’amour surpasse absolument tout et il a réussi à me toucher par bien des manières. Je ne peux donc que vous le conseiller, mais attendez-vous à une romance sombre où vos sentiments seront malmenés!

« Ce n’est plus un homme qui me fait face à cet instant, mais la personnification de la souffrance, la définition même du désespoir et de la colère. »

D’autres livres de Laura S. Wild :

My Escort Love
My Crazy Love

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fourmi, réalisé par Julien Rappeneau

Le jeune Théo, surnommé « Fourmi », aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand gaillard solitaire et désabusé par la vie. L’occasion se présente quand Théo est sur le point d’être recruté par un grand club de foot anglais. Finalement non sélectionné car jugé trop petit, Fourmi n’a pas le cœur d’imposer une déception de plus à son père. Il se lance alors dans un mensonge qui va rapidement le dépasser…

Mon avis : Coucou les loulous! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur Fourmi, film qui me tentait énormément car j’aime beaucoup voir François Damiens dans ce genre de rôle. Autant je ne l’aime pas du tout dans son travail d’humoriste, autant je le trouve incroyable dans ses films (spécialement dans La famille Bélier et La délicatesse). Et encore une fois, il a réussi à m’émouvoir dans ce rôle de papa à la dérive, reprenant sa vie en main pour son fils… Mais en fait, en réfléchissant bien, la révélation de ce film est pour moi Maleaume Paquin, qui interprète Théo. J’ai adoré ce jeune acteur que j’ai trouvé vraiment sincère dans son jeu et dans sa façon d’interagir avec les autres. Le film est plein d’émotions diverses et il est même parvenu à me tirer une petite larme à la fin.

Néanmoins, j’ai quand même un petit hic à formuler qui m’aura tout de même gêné lors de mon visionnage. C’est le fait que le scénario utilise de bien trop grosses facilités pour permettre au mensonge de Théo de tenir presque tout le film. C’est juste invraisemblable et c’est bien dommage car j’ai tout de même été touchée par le personnage de Max (le « trop » jeune hacker qui aide Théo), surtout vers la fin. Je suis persuadée que sans ça, j’aurai encore davantage aimé le film. Ça dégouline de bons sentiments, mais c’est le genre de feel good movie qui fait du bien au moral.

Bref, pas grand chose à en dire de plus si ce n’est que j’ai passé un joli moment au cinéma. C’est un film parfait pour se détendre. Il n’est pas inoubliable, mais il est sympathique comme tout.

Le truc en + : Après Rosalie Blum, Julien Rappeneau a choisi d’adapter à nouveau un roman graphique, Dream Team de Mario Torrecillas et Arthur Laperla.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Destins troublés de Geneva Lee

Faith a eu un passé troublé, mais elle est déterminée à mettre de l’ordre dans sa vie. Elle habite maintenant dans une petite ville, elle travaille pour sa meilleure amie et essaie d’être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre? Lors d’une réunion des narcotiques anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier dés la première minute? Elle ne peut nier qu’il est non seulement intrigant, mais aussi magnifique. Elle est attiré par lui, mais elle sait que Jude est dangereux pour son cœur. Faith essaie de rester loin de Jude, mais celui-ci persiste et lentement, il se faufile dans sa vie. Faith ne peut se pardonner son passé, ses faiblesse et la dépendance. Jude pourra-t-il lui donner une seconde chance?

Mon avis : Coucou à tous! Aujourd’hui, nouvel article avec mon avis sur Destins troublés de Geneva Lee, publié chez Hugo New Romance début du mois de septembre. Encouragée par ma copine Lectrice Lambda, je n’ai pas résisté très longtemps et j’ai dévoré ce livre.

C’est la toute première fois que je lisais l’auteure, et je suis ravie d’avoir découvert sa plume qui m’a beaucoup émue. Geneva Lee nous présente ici une histoire difficile et qui ne peut laisser indifférent. Elle traite de l’addiction, sous plusieurs formes et de l’impact sur les proches. A travers ses personnages, l’auteure nous livre beaucoup d’elle-même (en tout cas, c’est ce que laisse penser sa petite note du début) et j’ai été d’autant plus touchée par cette histoire. J’ai beaucoup apprécié les personnages et leur façon d’interagir ensemble, et que ce soit nos héros ou les personnages secondaires. On s’attache beaucoup à tout ce petit monde. La romance en tant que telle est vraiment très jolie et il y a clairement un côté addictif qui m’a fait dévorer le roman.

Néanmoins, si j’avais une petite réserve à mettre en avant, ce serait le fait que j’ai deviné les révélations bien avant qu’elles nous soient dévoilées. Du coup, on perd un petit peu de saveur dans la découverte de tout ça, même si c’est très émouvant.

Bref, je suis ravie de m’être plongée dans cette histoire. J’espère pouvoir redécouvrir la plume de l’auteure car c’était pour moi un vrai bon moment.

« L’océan est si vaste et insondable, comme une personne. Je pourrais te connaître depuis des années et tu ne connaîtrais pourtant aucun des moments qui ont fait de moi la femme que je suis aujourd’hui. Ni ceux qui forgent celle que je serai demain ou dans cinq ans. Personne ne peut véritablement connaître une autre personne. Nous sommes tous des mystères, comme la mer. « 

La couverture VO
Rendez-vous sur Hellocoton !

ON LIT/REGARDE QUOI CETTE SEMAINE ? #5

Nouvelle semaine! Du coup, petit tour d’horizon sur ce que je compte lire et regarder cette semaine. Let’s go! 🙂

Cette semaine, je compte lire Behind The Bars de Brittainy C. Cherry et j’aimerais commencer la saga Bad Romance de Céline Mancellon.

Côté cinéma, il faut que je rattrape Fourmi, qui est sorti la semaine dernière. Dans les sorties de cette semaine, j’aimerais voir Ad Astra et Tolkien.

Côté série, c’est pareil que la semaine dernière. Je continue mes 3 séries en cours. 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

MES SHOOTINGS PRÉFÉRÉS DU MOIS DE SEPTEMBRE !

Hello tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui et je vous retrouve pour mes shootings photo préférés du mois. Let’s go !

Rihanna – Vogue – Septembre 2019
Tom Holland – GQ – Septembre 2019
Naomi Scott – TeenVogue – Septembre 2019
Angelina Jolie – Elle – Septembre 2019
Naomi Watts – Shape Magazine – Septembre 2019
Linda Cardelini – Confidential Magazine – Septembre 2019
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça – chapitre 2, réalisé par Andy Muschietti

27 ans après la victoire du Club des Ratés sur Grippe-Sou, le sinistre Clown est de retour pour semer la terreur dans les rues de Derry. Désormais adultes, les membres du Club ont tous quitté la petite ville pour faire leur vie. Cependant, lorsqu’on signale de nouvelles disparitions d’enfants, Mike, le seul du groupe à être demeuré sur place, demande aux autres de le rejoindre. Traumatisés par leur expérience du passé, ils doivent maîtriser leurs peurs les plus enfouies pour anéantir Grippe-Sou une bonne fois pour toutes. Mais il leur faudra d’abord affronter le Clown, devenu plus dangereux que jamais…

Mon avis : Hello, hello! On se retrouve aujourd’hui afin de parler d’une sortie que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Ayant beaucoup aimé le premier film, j’avais très envie de découvrir la suite de Ça, se déroulant 27 ans après le premier chapitre! Et pour moi, on peut dire que ça a été la douche froide car c’est une véritable déception et j’en suis la première peinée car je m’attendais vraiment à apprécier.

Mon problème se situe surtout dans la première partie du film, que j’ai trouvé bien trop loooongue et répétitive. Chaque personnage devant trouver un objet en particulier, on les suit un à un, avec en plus une confrontation avec l’étrange clown. Ils sont nombreux donc ça dure longtemps et on a vraiment l’impression de voir la même scène se répéter en boucle, chacun avec ses particularités. Le film dure 2h45 et on aurait pu facilement le réduire de 45 minutes. Et puis, vraiment, on a l’impression de voir une succession de scènes horrifiques (beaucoup plus que dans le premier opus) sans queue ni tête qui ont l’air d’avoir pour seul but que de nous effrayer encore et encore (d’ailleurs, à la fin, je ne sursautais même plus, j’étais un peu blasée).

Evidemment, il y a du bon, comme le casting et les liens entre les personnages (bon excepté ce triangle amoureux un peu nul). Je trouve que les acteurs correspondent vraiment aux personnages enfants (pour Eddie, c’est assez bluffant d’ailleurs), et ça c’est super chouette. J’ai également été assez émue par la fin (même si pas au point de finir en larmes) mais j’avoue qu’arriver à la fin, j’étais juste contente d’enfin pouvoir sortir du cinéma….Et ce n’est pas synonyme de grande qualité pour moi.

Bref, il est clair que je ne reverrai pas ce film. Il est intéressant à voir pour clôturer cette histoire, surtout si vous avez apprécié, comme moi, le premier opus. Mais voilà, pour moi, il est plutôt à caser dans la catégorie flop. Dommage.

Le truc en + : Xavier Dolan interprète Adrian Mellon, jeune homosexuel de Derry. Dans la seconde partie du roman de Stephen King, l’intrigue de ce personnage, jeune homosexuel de la ville, et de son partenaire Don Hagarty, lance la partie contemporaine de l’histoire. Si ce rôle n’est pas majeur, il est symbolique de la violence à Derry puisque le couple est victime d’une agression homophobe…

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 ans d’Elle Seveno

En 6 ans tout peut changer, sauf ses sentiments… 6 ans séparent Victoria et Raphaël… 6 ans d’écart qui ont suffi, lorsqu’elle était adolescente, à ce que Victoria ne se rende jamais compte de l’amour que lui portait le jeune Raphaël et n’ait d’yeux que pour son grand frère bien plus attirant. 6 ans sans se voir depuis que Victoria a quitté la ville du jour au lendemain avec sa famille, laissant celui dont elle était la baby-sitter désespéré. Quand Victoria revient, des années plus tard, il ne faut que 6 secondes à Raphaël pour tomber de nouveau amoureux d’elle. Sauf qu’il n’est plus un enfant, et compte bien le lui prouver. Quoi qu’en dise son frère.

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur le roman 6 ans d’Elle Seveno, sorti tout récemment. Je l’attendais impatiemment car j’aime beaucoup l’auteure (autant pour sa plume que par sa gentillesse à chaque fois que j’ai pu la rencontrer). Et on peut dire que le synopsis de son dernier roman me donnait tout particulièrement envie car je suis assez fan des histoires d’amour entre des personnages se connaissant depuis longtemps (je vous ferai bientôt un article sur ce sujet d’ailleurs).

Dans 6 ans, on rencontre donc Vic, qui a quitté sa ville natale il y a 6 ans, suite à un soucis familial. Derrière elle, elle a laissé des amis devenus aussi proches que de la famille. Parmi eux, il y a Brice, avec qui elle a déjà eu une histoire, mais aussi son frère Raphaël, qui n’était encore qu’un pré-ado au moment de son départ. Mais depuis, ce dernier est devenu un jeune homme, prêt à tout pour faire tomber Vic dans ses bras. Et j’ai adoré ce personnage masculin, sûr de lui et même parfois arrogant. Il sait ce qu’il veut, et il va tout faire pour l’obtenir, quitte à ne pas toujours le jouer à la loyale.

La romance est très belle, pleine de fraîcheur. Et c’est d’ailleurs ce que je retiendrai de cette histoire, son côté frais et pétillant ! Il y a de l’humour, de l’émotion et plein de petits moments qui ont fait palpiter mon petit coeur ! Je ne regrette pas d’avoir acheter ce livre en format papier car il trône maintenant fièrement dans ma bibliothèque. C’est un petit moment de bonheur que je vous conseille fortement.

« Rien que six secondes et les yeux noisette de Vic me noient alors que je ne suis même plus sur l’eau. »

D’autres livres d’Elle Seveno :

Make me bad

Rendez-vous sur Hellocoton !

PLAYLIST DU MOIS #23 – CE QUE J’ÉCOUTE EN BOUCLE EN CE MOMENT

Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour une playlist ! J’ai donc sélectionné quelques coups de cœur que j’écoute en boucle en ce moment !

James Blunt Cold

James Bay ft. Julia MichaelsPeer Pressure

Maisie PetersWorst of you

Banners Got it in you

Calum ScottDancing on my own

Lewis Capaldi Bruises

James TWSoldier

 

Dean Lewis Need you now

Rendez-vous sur Hellocoton !