The Client List, saison 2

tcl_key_art_0-640x420

Riley et Evan ont enfin franchi le cap de s’embrasser mais ce moment magique a été interrompu par l’arrivée impromptue de Kyle. Ce dernier a décidé de revenir au moment même ou Riley était enfin prête à passer à autre chose.  Mais quels secrets Kyle a-t-il encore à cacher ?

Mon avis (/! Spoilers Saison 1) : Il m’aura fallu du temps pour voir cette saison 2 entier, et pourtant j’ai préféré cette saison à la première. L’histoire bien posée dans la saison 1, cette saison nous emmène encore davantage dans son univers (même si, on est d’accord, l’histoire casse pas trois pattes à un canard…). L’élément déclencheur de cette saison est sans aucun doute le retour de Kyle, disparu dans la saison 1…et étonnament, les scénaristes ont su me faire apprécier son personnage, on découvre les belles  facettes de sa personnalités, si bien qu’à la fin, entre Evan et Kyle, notre propre coeur balance également…

En dehors de cela, l »histoire se creuse, et vire (presque) au thriller. Riley perd peu à peu son assurance, et se retrouve trahie par des personnes qu’elle n’attendait pas (D’ailleurs, le season final est de ce fait excellent…). La balance entre la vie privée et la vie professionnelle de Riley est bien maintenue et permet à la série de garder un certain rythme, ce qui n’est pas plus mal !

Mais ce qui reste pour moi le plus grand point fort de cette série, ce sont les personnages secondaires… Lacey et Dale, mais également Selena et Derek (Je regarderai bien à nouveau la série presque rien que pour eux). Ils apportent du pétillant à cette série, et j’espère sincèrement qu’elle sera renouvelée (vu que Jennifer Love Hewitt fait sa chiaaante !!!) pour voir la suite de leurs aventures.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai vraiment aimé, et s’ il y a une saison 3, je serai dans les premières à regarder ! n_n

JLH7

Real Steel, réalisé par Shawn Levy

RS

Dans un futur proche, la boxe a évolué pour devenir un sport high-tech. Charlie Kenton, un ancien boxeur, a perdu toute chance de remporter le championnat depuis que les humains ont été remplacés sur le ring par des robots d’acier de 900 kilos et de 2,40 m de haut. A présent, il n’est plus qu’un manager minable qui utilise des robots bas de gamme fabriqués à partir de pièces de récupération. Il gagne juste assez pour survivre d’un combat à l’autre. Lorsque Charlie touche le fond, il accepte à contrecœur de faire équipe avec son fils Max, qu’il a perdu de vue depuis des années, pour construire et entraîner un champion. Dans l’arène où tous les coups sont permis, les enjeux sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Contre toute attente, Charlie et Max ont une chance, une seule, de faire leur grand retour…

Mon avis : Quelle bonne surprise ! Un blockbuster plein d’émotions (oui, pour le coup, mon côté neuneu a été ravie n_n) qui m’a énormément plu ! Le point fort de Real Steel, c’est évidemment Hugh Jackman et son jeu d’acteur très « bad boy », d’ailleurs parfois, je lui trouvais un petit style de Wolverine dans X-men, et j’ai adoré ! Le reste du casting, spécialement le petit garçon et Evangeline Lilly, sont également adorables ! J’ai vraiment adoré les relations entre les personnages qui font la force du film!

Un autre point fort est évidemment l’ensemble des effets spéciaux, qui sont époustouflant ! Quand on pense à un film avec des robots boxeurs, on se pose des questions, mais en fait c’est un très très bon film, très bien mis en place et qui plus est avec une bande son très bien adéquate.

Le seul point négatif que je peux relever, c’est que le film est très prévisible, on s’attend à chaque événement, il respecte un peu trop les codes préétablis, et donc ça manque de surprise. Mais ça n’a pas entaché ma vision du film, au contraire, j’ai passé un super moment, et je le reverrai avec grand plaisir.

tumblr_mfvykaMJO21s0vxouo1_r3_500

Le truc en + : Real Steel est l’adaptation cinématographie de la nouvelle éponyme de Richard Matheson, publiée en 1956. Mais alors que le livre se déroule dans un futur sombre et froid, cet aspect a été gommé du film pour attirer un public plus large.

 

Mon ami Ben de Julia Romp

9782350132679

Comment communiquer la joie de vivre à son enfant lorsqu’il est atteint d’autisme ? C’est la question à laquelle se heurte, Julia, mère célibataire londonienne en élevant George, son fils de neuf ans, qui montre une grande violence envers les autres en général, et sa mère en particulier. L’arrivée d’un chaton aussi seul et perdu que lui va permettre au petit garçon de s’ouvrir aux autres et rendre à sa mère tout l’amour qu’elle lui a donné…

Mon avis : Mon ami Ben est un livre vraiment très touchant…C’est un témoignage d’une maman qui explique sa vie avec son fils George, autiste. Leur vie change le jour ou Ben – ou Babou -, un char errant, rentre dans leur vie ! Ce livre m’a été conseillé par ma maman qui l’a adoré. Il y a quelques mois, j’ai lu Cléo & Sam (ici), une histoire sur l’arrivée d’un petit chat chez une famille en deuil, et j’avais beaucoup apprécié…J’avais donc très envie de retrouver un livre dans cet univers, ce fut ici chose faite.

Malgré quelques longueurs par moments, je ne pouvais m’empêcher de tourner les pages rapidement…Je trouve un peu dommage que la quatrième de couverture en dit autant, car il résume tout le témoignage, donc ça gâche un peu le « plaisir » de la fin (C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai volontairement noté que la moitié de la quatrième de couverture, j’ai vraiment pas envie que vous soyez déçus comme je l’ai été).

Ensuite, il faut aimer les témoignages très « romancés »…Du coup, parfois, je le trouvais un peu irréaliste. Mais à côté de ça, c’est un livre émouvant et qui bouscule notre quotidien.. Le pouvoir d’un petit animal de compagnie peut être incroyable, et rien qu’en écrivant ces lignes, j’en suis toute retournée… La fin est particulièrement bien écrite, Julia Romp a un réel talent pour l’écriture.

Bref, vous comprendrez que j’ai trouvé ce témoignage très très beau.

« Il suffit d’une seconde pour perdre ce qu’on a de plus précieux et d’une autre pour réaliser ce que cette perte va représenter. »

Top 5…Les mangas pour filles

< Top 5 de mes mangas pour filles >

Avant de commencer, il faut savoir que je ne suis pas une experte en mangas, et que je commence seulement à m’y intéresser depuis un an ou deux, mais je trouve toujours sympa de parler de ces découvertes.

5- Urukyu

urukyu_01-2-2

Synopsis : Nami et Noa sont rivales en amour depuis l’école maternelle. Mais aucune des deux, durant les 15 ns de leur jeune vie, n’a jamais réussi à sortir avec un garcon. Enfin, un jour, elles rencontrent Tamon et Tomohiro, deux copains, qui sont des garcons trés branchés… Alors, des histoires d’amour « ultra cute » commencent…

Mon avis : Urukyu est une série de manga terminée (composée de 9 tomes). C’est mignon et plein d’amour ! Série pas trop longue mais assez pour bien développer les histoires de coeur de nos deux jeunes filles, Nami et Noa !

4- Fruit Basket

Fruits_Basket_1

Synopsis : Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

Mon avis : Fruit Basket est également une série terminée, en 23 tomes ! Plus longue série, mais une histoire à croquer !

3- Sailor Moon

lll

Synopsis : Usagi est une jeune fille de 14 ans comme tant d’autres : elle aime dormir, jouer aux jeux vidéo, elle pleure pour un oui ou pour un non et elle ne se passionne pas pour ses études. Mais un beau jour, elle croise le chemin de Luna, un chat doué de parole qui va la transformer en une jolie justicière : Sailor Moon ! La voilà investie de plusieurs missions : elle doit identifier ses alliées, retrouver le légendaire Cristal d’Argent et protéger une certaine princesse… tout en luttant contre de mystérieux ennemis qui sont eux aussi à la recherche du fabuleux cristal aux pouvoirs fantastiques !

Mon avis : Un classique de mon enfance qui devait obligatoirement se trouver dans ce top 5 !

2- My first love

MyFirstLove1_14032009_230038

Synopsis : La petite Mayu passe beaucoup de temps dans l’hôpital de son père, au chevet de son ami, le petit Takuma. Ce dernier souffre de graves problèmes cardiaques et les médecins, malgré tous leurs efforts, se sentent impuissants pour permettre au garçon de vivre au delà de 20 ans. En apprenant la nouvelle, la petite fille, jure de tout faire pour sauver son ami et de veiller sur lui jusqu’au bout, promettant de l’épouser à ses 20 ans. Le jeune homme en découvrant son état préfère s’éloigner de celle qu’il aime. alors qu’arrive la dernière année de lycée, Takuma repousse Mayu et lui annonce qu’il ne l’aime pas…

Mon avis : My first love, est une série en 12 tomes que je suis en train de découvrir et qui est vraiment superbe ! Même si je ne sais pas encore comment l’histoire va tourner, ce manga mérite sa place!

1- Imadoki

imadoki_01

Synopsis : Tampopo Yamazaki a quitté sa campagne d’Hokkaido pour venir étudier à Tokyo. La veille de sa rentrée, elle se rend au lycée en reconnaissance. Quelle n’est pas sa surprise de découvrir Koki Kougyo, un élève en train de s’occuper d’un pissenlit qui a poussé derrière les murs de l’école. Et quelle ne sera pas sa surprise de découvrir que le même koki se comporte d’une très étrange façon une fois la rentrée passée !

Mon avis : Imadoki est mon shojo préféré ! Une histoire en 5 tomes par une auteur que j’apprécie beaucoup, Yuu Watase.

TAG…Le dîner Sériesque

Il y a quelques temps, j’ai réalisé le TAG Le dîner littéraire (ici) ! Tequi, du blog Smellslikechickspirit l’a dérivé pour les séries et il commence à se rependre sur plusieurs blogs ^^ ! Je trouve ça super sympa, et j’ai donc décidé de le réaliser également !

1. Un personnage qui sait ou aime cuisiner.
Max
, de 2 Broke Girls. Un personnage haut en couleur qui cuisine très bien (Bon, ok, surtout les cupcakes) mais je suis sûre qu’elle préparera un bon repas pour mes invités.

tumblr_mbaeeoQT7s1qbc7czo2_500
2. Un personnage qui finance la soirée.
Naomi Clark, de 90210 : Beverly Hills nouvelle génération. Une riche jeune femme qui en plus, organise des soirées 😀 Le top !

tumblr_mse7jwX4UY1sz0edno2_500

3. Un personnage qui pourrait causer une scène.
Gabrielle Solis
, de Desperate Housewives. Son caractère bien trempé arriverait bien à créer une scène.

gabi

4. Un personnage drôle/amusant.
Mon personnage fétiche de tous les temps, Seth Cohen de Newport Beach. Un humour totalement geek, mais j’aime ça !

large

5. Un personnage sociable/populaire.
Brooke Davis, de la série Les frères Scott. Existe-t’il un personnage plus populaire ? 😀

B-davis-brooke-davis-24963828-500-200
6. Un vilain.
Mr Gold,
d’Once upon a time. Un vilain un peu atypique que j’aime beaucoup et qui se fera une bonne place à mon dîner.

tumblr_mu9no2JZZb1rdoi3do1_500

7. Un couple (compte pour deux), pas forcément romantique.
Zoé et Wade
, de Hart of Dixie, un couple drôle et amusant, parfait pour mon dîner.

-zoe-wade-zoe-and-wade-33406407-500-230

8. Un héros ou une héroïne
Le Prince Charmant
, d’Once upon a time. Personnellement, je l’aime beaucoup !

Prince-Charming-Snow-White-once-upon-a-time-32478979-500-246

9. Un personnage qui n’est pas apprécié à sa juste valeur.
Je dirai Schmidt de New Girl. Je crois qu’en plus, son humour plaira à mes invités.

giphy

10. Un personnage au choix.
Un personnage que j’adore, Penelope Garcia, d’Esprits criminels !

tumblr_mihn614h0h1rb39kgo1_500

Cookie, réalisé par Léa Fazer

Cookie

Un jour, la femme de ménage chinoise d’Adeline disparaît précipitamment en lui laissant sur les bras son fils de six ans. Que va t-elle faire de cet enfant qui ne parle pas un mot de français et dont elle ne connaît même pas le prénom ? Avec l’aide de Delphine, sa sœur, elle décide de retrouver par tous les moyens la maman de «Cookie», surnom donné au garçonnet. Tout en multipliant les démarches, elle commence à lui redonner le sourire et à s’attacher à lui…

Mon avis : Il y a des films qui parviennent à vous toucher comme rarement, et Cookie fait, pour ma part, partie de ceux-là ! Avant de regarder ce film, j’avoue que je ne savais pas du tout de quoi ça parlait, seule l’affiche m’orientait un peu sur le contenu du film.

Cookie a tout de même un gros défaut, le tournage à la française, c’est-à-dire un cruel manque de rythme (bon, ce n’est pas le cas de tous les films français, je ne veux pas non plus faire de généralités), du coup, le film est par moment très longuet..et on est tenté d’avancer un peu plus vite dans l’histoire (et ça à plusieurs reprises).

Mais d’un autre côté, ce film m’a profondément touchée, c’est la première fois que j’apprécie autant l’actrice Alice Taglioni (D’habitude, c’est plutôt une actrice qui ne me revient pas mais je l’ai vue dans très peu de films au final !) et je l’ai trouvée parfaite dans ce rôle, elle exploite très bien le côté dramatique. Idem pour Virginie Efira que j’aime beaucoup également, et qui elle apporte plutôt une petite dose d’humour bien placée.

Ce mélodrame m’a emmenée avec lui entre la France et la Chine…Je voulais absolument savoir comment il allait se terminer (même si bon d’accord, c’est légèrement prévisible) et je n’ai pas été déçue ! Je suis particulièrement émue quand des films mettent en scène des enfants (oui, je suis vraiment neuneu comme fille) et ici, le petit garçon est très bien choisi, et joue super bien son rôle.

Bref, amateurs de comédies dramatiques (françaises), ce film est fait pour vous.

Le truc en plus : La cinéaste franco-suisse Léa Fazer signe, avec Cookie, son quatrième film. Quatre ans après Notre univers impitoyable, l’actrice Alice Taglioni fait à nouveau équipe avec la réalisatrice.

Upside Down, réalisé par Juan Solanas

Image

Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam – si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse. 

Mon avis : Upside Down  est un film que je voulais voir dés sa sortie au cinéma. Malheureusement, par chez moi, il est resté très peu au cinéma donc j’ai fini par le louper. Alors, quand j’ai eu l’occasion de le voir, je n’ai pas pu résisté !

Hé bien, j’ai été conquise. Pour moi, les deux points forts résident d’un côté dans le jeu des acteurs, mais aussi dans l’aspect visuel du film. Kirsten Dunst et Jim Sturgess sont deux acteurs vraiment sympathiques, l’alchimie entre les deux acteurs est bien là, et c’est un plaisir à regarder. Visuellement, le film est juste magnifique, au cinéma ça devait vraiment être quelque chose ! On voit que le réalisateur a beaucoup misé sur le visuel, et les effets en général.

Bon, on est d’accord, ce film est bourré d’incohérences…c’est un peu de la science-fiction à deux balles, je l’ai ressenti comme ça en tout cas, mais personnellement, je l’ai regardé pour l’histoire d’amour un peu hors du commun, et ça m’a largement suffit ! Mais il est clair que quand le film s’est terminé, on a eu des divergences d’opinions avec mon copain sur le pourquoi du comment du film…parce que oui, la fin est super facile, et pas assez recherché !

Mais voilà, bref, pour moi, il mérite amplement son 16/20 et je le recommande aux personnes adeptes des épopées romantiques sur fond de science fiction.

tumblr_mj2s3fpezm1r4q3gno1_500

Le truc en + : Kirsten Dunst ne pensait pas avec Upside Down revivre la scène mythique qu’elle avait tournée dans Spider-Man : le baiser à l’envers.

Top 5…Les séries pour ados

< Top 5 de mes séries pour ados >

5- 90210, nouvelle génération

tumblr_ljgcuo1jFI1qc2e4so1_500

Synopsis : L’arrivée à Beverly Hills d’une famille avec deux enfants du même âge, un garçon et une fille. Le père, Harry Wilson, est un ancien élève du lycée de Beverly Hills. Il s’était installé à St Louis après avoir obtenu son diplôme. Le voilà forcé de revenir en ville lorsque sa mère, une actrice sur le retour, sombre dans l’alcool. Il est accompagné de son épouse, Debbie, une ancienne médaillée Olympique, leur fille Annie, ainsi que leur fils adoptif Dixon. Les deux adolescents doivent s’intégrer dans leur nouvel environnement et s’y faire des amis… (Allocine)

Mon avis : Série déjà chroniquée ici. 90210 est une série typique pour adolescents. Elle se déroule au lycée et les personnages traversent diverses expériences vécues par les adolescents ! Une bonne série, qui a peut-être un peu trop tirée en longueur (5 saisons) mais qui vaut le coup d’œil.

4- Les frères Scott

Naley-one-tree-hill-21214262-500-274

Synopsis : Lucas et Nathan, deux demi-frères que tout sépare, se retrouvent rivaux non seulement sur le terrain de leur équipe de basket mais aussi dans le coeur d’une fille. (Allocine)

Mon avis : Les frères Scott, une série concernant les ados surtout dans les 4 premières saisons (mais la suite est super aussi). Un peu déçue par les dernières saison, c’est pour ça qu’elle n’est pas dans le TOP 3, mais c’est une excellente série qui aura bercée mon adolescence.

3- Life Unexpected

tumblr_mccjtw65Tw1rvn92lo1_500

Synopsis : Après 15 années passées dans des familles d’accueil, Lux décide qu’il est temps de prendre le contrôle de sa vie et donc de s’émanciper. Son périple l’amène sur les traces de son père biologique, un barman immature prénommé Nate « Baze » Bazile. La rencontre entre le père et la fille va changer leurs vies… (Allocine)

Mon avis : Une toute petite série, d’à peine 2 saisons, mais que j’avais vraiment adorée (d’ailleurs, je désespère un jour de la trouver en DVD). Les relations entre les personnages est le point central de la série, et pour moi, ce fut un vrait bonheur, dommage que la toute fin a été baclée !

2- Glee

Glee-gif-glee-21706582-500-256

Synopsis : Professeur d’espagnol au sein du lycée McKinley, Will Schuester décide de prendre la direction du club de chant de son établissement, laissé bien mal en point par son prédécesseur. Ravivant dans le même temps ses aspirations de jeunesse et la jalousie de sa femme, Will va déployer tout son enthousiasme afin de constituer un nouveau groupe, composé de plusieurs élèves n’ayant rien à voir les uns avec les autres. Losers, footballeurs, intellos, pom-pom girls… Tout ce petit monde va tenter de cohabiter tant bien que mal afin de ramener le « Glee Club » au prestigieux rang qu’il tenait bien des années auparavant… (Allocine)

Mon avis : Glee, c’est ma série fétiche. Oui, ça fait un an qu’elle me déçoit de plus en plus, mais les premières saisons sont excellentes, et une série qui met en scène les loosers et laissés pour contre, on voit pas ça tous les jours !

1- Newport Beach

tumblr_ls01tvHJwV1qc382yo1_r1_500

Synopsis : Lorsque Ryan Atwood arrive à Newport Beach, il est loin de se douter de ce qui l’attend. Située dans le plus riche comté de la Californie, l’Orange County, cette ville abrite les familles les plus aisées et le change radicalement du quartier pauvre où il a grandi. Ryan devra se faire une place au milieu de tout ce beau monde et pourra compter sur le soutien de son nouvel ami Seth, qui a lui aussi fort à faire avec la jolie Summer, dont il est amoureux depuis sa plus tendre enfance mais qui ne le remarque pas… (Allocine)

Mon avis : Newport Beach restera ma série préférée de tous les temps, tous genres confondus ! Je ne me lasse pas de regarder encore et encore ! Seth et Summer, Ryan et Marissa resteront mes ados préférés, et je ne risque pas d’oublier les scènes cultes de cette série !

Et vous, quel est votre top ??

The Bling Ring, réalisé par Sofia Coppola

BlingRing

À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le « Bling Ring ». 

Mon avis : The Bling Ring est un film que j’attendais au tournant. Dés les informations sorties dans la presse, j’avais envie de voir ce film. Coppola à la réalisation, Emma Watson dans un des rôles titres, ça s’annoncait bien prometteur (et ce malgré que le dernier film de la réalisatrice Somewhere m’avait un peu déçue). Hé bien, je n’ai pas été émerveillée, mais pas non plus complètement désabusée…

Le film est tourné de façon assez spéciale, dans un certain sens, on est un peu dans un docu-fiction, mais ça n’a pas été pour me déplaire. Les acteurs sont plutôt bons, Katie Chang en tête ! J’ai vraiment le sentiment qu’on trouve en elle le leader, et que la manipulation dont elle fait preuve sur ses comparses est bien amenée.

Le gros point noir du film, c’est la répétition ! Bon, montrer deux ou trois cambriolages pour comprendre le film, c’est suffisant.. Là, on passe environ les 4/5ème du film à voir des jeunes braquer des barraques.. J’aurais largement préféré voir le procès, et comprendre les réactions de chacun, parce qu’avouons-le, la fin est assez bateau !

Malgré ça, je ne me suis pas tellement ennuyée, j’ai trouvé le film tout de même plaisant à regarder (heureusement, il n’était pas trop long) et le rôle d’Emma Watson m’a fait sourire (à voir en VO par pitié! :D).

Voilà, en bref, c’est une comédie dramatique sympa pour un soir de pluie !

bling-ring

Le truc en + : Pour donner vie à son personnage, Emma Watson s’est inspirée de Paris Hilton et Kim Kardashian (star de la télé réalité américaine), ainsi que de plusieurs filles de Beverly Hills. La comédienne a cherché à trouver un équilibre entre l’aspect réel et amusant de son personnage.

Clint Eastwood, un rebelle américain de Max Eliot

« En tant qu’acteur, il séduit par son charme de « dur à cuire ». En tant que réalisateur et producteur, il étonne par son talent artistique et sa maîtrise technique. Véritable icône de Hollywood, Clint Eastwood est sans aucun doute l’un des derniers géants encore vivant du cinéma américain – et du cinéma tout court. Dans Clint Eastwood, un rebelle américain, l’auteur de best-sellers et historien du cinéma Marc Eliot raconte la vie passionnante, souvent tumultueuse de Clint Eastwood et son incroyable parcours. Mais, à la différence des autres biographies, Eliot écrit avec franchise, évoque les hauts et les bas d’Eastwood, ses succès et ses échecs, sa personnalité à la fois adulée et contestée. Décryptant les relations complexes entre la vie personnelle d’Eastwood, ses convictions et son métier, l’auteur retrace l’itinéraire de ce gamin introverti et peu ambitieux, playboy vaguement marginal au début des années 50 devenue une célébrité rebelle au cours des années 1960-1970 et une star du panthéon cinématographique aujourd’hui. Outre le meilleur de Eastwood, dont des films devenus des classiques du cinéma tels que Le Bon, la Brute et le Truand, Dirty Harry, Impitoyable, Mystic River, Million Dollar Baby ou Gran Torino, cette biographie scrupuleusement documentée dévoile un homme plus ambigu qu’on le croit, aux multiples facettes, collectionneur de femmes, homme d’affaires habile et manipulateur qui exerce un contrôle total sur son image. »

Mon avis : Dans le cadre de l’opération Masse Critique sur le site Babelio, j’ai reçu, et ce également en partenariat avec la maison d’édition Balland, le livre Clint Eastwood, un rebelle américain de Marc Eliot.

Il faut savoir que Clint Eastwood est un acteur/réalisateur que j’apprécie, c’est une personne mystérieuse dont j’ai eu envie de percer les secrets. Qu’on l’aime ou pas, il faut quand même reconnaître que c’est un acteur/réalisateur plus que reconnu dans ses professions.

Cette biographie est divisée en trois parties : « De vagabond à l’acteur », « D’acteur à auteur » et « De l’auteur aux Oscars ». La filmographie complète (jusque 2012) de Clint Eastwood est également disponible à la fin du livre. Pour ma part, j’ai trouvé les deux dernières parties plus intéressantes que la première (et même plus particulièrement la partie « De l’auteur aux Oscars »). J’avais surtout envie d’en savoir plus sur la réalisation de ces derniers films (tels que Million Dollar Baby, Gran Torino, etc…) et sur ce point, je suis ravie. La première partie se centre quasi exclusivement sur les westerns où Clint s’est illustré, et à la fin de ce chapitre, j’étais un peu dégôutée du western en général  :/ !

Cette biographie est trufée d’anecdotes, concernant autant la vie privée que la vie professionnelle d’Eastwood ! La biographie nous en apprend plus sur les parents d’Eastwood et sa situation familiale en générale…c’est un aspect sympathique, car on peut enfin situer d’où vient cette légende du cinéma et surtout comment il en est arrivé là.

Par ailleurs, j’ai quand même eu difficile à arriver au bout du livre…Je pense que c’est du au fait que c’est une longue biographie (en même temps, Clint a déjà 83 ans, y’a de quoi raconter, je suis d’accord). Je crois que j’aurai davantage apprécié ma lecture si l’auteur s’était focalisé sur certains films, sur certains moments de la vie d’Eastwood…Là, je me suis noyée dans toutes les informations fournies par l’auteur et je trouve ça un peu dommage.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que je conseille cet ouvrage à tous les amateurs de cinéma, on apprend des tonnes de choses, sur les tournages, la façon dont les managers gèrent leurs stars, etc… Ce côté là est vraiment passionnant. On cite également de nombreuses autres stars de l’époque, et c’est vraiment intéressant ! On en ressort donc avec des infos plein la tête, et je ne suis pas déçue de l’avoir lu.

« Il n’y a qu’une seule façon d’être heureux en mariage. Dés que je saurai laquelle, je me remarierai. »

1 175 176 177 178 179 184