La saga Fifty Shades de E.L James

a

Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis : Ces 3 romans possèdent un style fluide et très facile à lire. La sauce prend facilement car les évenements s’enchainent de façon logique, et ça dans l’entièreté de la saga. Quand je ressors des trois romans, je me dis que c’était une lecture sympathique, car j’ai aimé suivre les aventures d’Ana et Christian.

Le côté érotique ne m’a pas vraiment choquée, car bon, à part que Christian est franchement dominateur, les scènes érotiques ne sont pas des plus choquantes ! Je trouve qu’Anastasia est un personnage très interessant, car je trouve qu’on peut facilement s’identifier à elle (sur certains points bien sûr). Elle est fragile et forte à la fois, elle s’inquiète pour ses proches. C’est une jeune femme vraiment comme les autres mais on la voit se forger au fil des tomes.

Ensuite, j’ai apprécié les personnages secondaires tels que Taylor, Kate ou même José, j’aurais aimé qu’ils prennent une place encore plus importante dans le livre. Ne loupez-pas également les dernières pages du livre, où on a la vision de Christian sur une scène du premier tome, c’est assez cocasse.

Un point négatif (surtout dans le premier tome) est un énorme manque de profondeur et d’émotions. Après les nombreux je t’aime moi non plus, le livre ne décolle pas. J’en attendais quelque chose de plus, peut-être une petite étincelle, un petit plus. Ensuite, il y a un fameux manque de crédibilité dans les événements, j’ai apprécié le tome 3 mais plusieurs fois, j’ai levé les yeux aux ciels en m’interrogeant beaucoup sur les nombreuses actions qui se déroulent dans ce tome.

Je pense sincèrement que les trois tomes auraient pu facilement n’en faire qu’un. Soyons honnête, on résume la story line en quelques mots seulement, donc je pense que l’histoire en aurait été plus palpitante. Parfois, on a également l’impression que Christian et Ana sont au centre du monde entier, tout le monde les envient, et s’interessent à leur vie, et du coup, ça manquait vraiment de réalisme. J’avais l’impression qu’E.L. James mettaient ses personnages beaucoup trop en avant, dans une dimension très peu réaliste !

En bref, une trilogie agréable dans son entièreté mais qui ne vaut pas forcément le coup d’oeil.

« Je me demande parfois ce qui ne va pas chez moi. J’ai peut-être passé trop de temps avec mes héros de roman si romantiques… J’ai placé mes attentes et mes idéaux bien trop haut. »

The Client List, saison 1

The-Client-List-Season-2-New-Cast-Promotional-Photo-the-client-list-33866729-1532-2100

Riley Parks est forcée de travailler dans un spa afin de payer ses dettes et subvenir aux besoins de ses enfants, suite au départ de son mari. Elle se rend rapidement compte que le spa effectue bien plus que des massages. Elle devient ensuite l’associée du propriétaire. Tout en aidant à diriger l’entreprise, elle lutte discrètement afin d’équilibrer deux vies, celle d’une mère devant subvenir seule aux besoins de sa famille et celle d’une femme d’affaires travaillant dans un domaine unique et désapprouvé. 

Les points forts : 

  • Jennifer Love Hewitt : Une actrice que j’adore. Je possède les 5 saisons de Ghost Whisperer , et je l’adore simplement. Je ne pouvais donc que découvrir sa nouvelle série, et la suivre assiduement. Le personnage de Riley ne m’a pas déçue, J. Love Hewitt lui apporte vraiment une dimension que j’apprécie et j’espère que ça va continuer tout au long de la saison 2.
  • Le côté un peu « policier » : The Client list est une série possédant une dimension très mystérieuse, et c’est ce côté là que je préfère. On se demande tout le temps vers où Riley va nous emmener, et surtout dans quel coup fourré elle va foncer. Dommage qu’il y a très peu d’épisodes, car la série aurait pu encore plus approfondir ce côté là.
  • La famille : Riley est entourée d’une super famille, très présente dans la série et qui me plait beaucoup. Etant moi-même très famille, je m’attache particulièrement aux membres de cette famille.

Les points faibles :

  • Le manque de développement du scénario : Je pense que ceci est dû aux nombres d’épisodes de la série en partie. J’aimerais que la série approfondisse la vie antérieure des personnages, qu’on explore leur passé. Cela nous aiderait à mieux comprendre les réaction des personnages. (J’aimerais voir la relation entre Evan et Riley pendant qu’elle était encore avec Kyle par exemple).
  • Le manque de second degré : Bon, il faut être clair, c’est une série dramatique, donc bon, il faut pas s’attendre à se fendre la poire à chaque épisode. Mais par ailleurs, il me plairait de voir plus d’humour dans les scènes où Riley a des clients au SPA. Pareil pour les enfants de Riley, ils passent complètement au second plan à mes yeux et je trouve qu’il pourrait amener plus de légèreté à la série.
  • Le côté « pas si sexy que ça » : Quand on regarde les promos de cette série, on s’attend à une série à la limite du sexuel…mais en fait non. Pas que je sois déçue, mais je prends ça pour de la fausse publicité, et si ça tombe, il y a beaucoup de gens qui ne regardent pas cette série à cause de la publicité. Fin, voilà, je tiens donc à préciser que ce n’est pas une série choquante ou quoi que ce soit.

En bref, une série idéale pour les après-midi pluvieux.

tcl

Mon premier SWAP !

J’ai réalisé mon premier SWAP avec Marine de Smells like rock (Super blog, à visiter :D) ! C’est vraiment une expérience super chouette qu’il me tarde déjà de recommencer !

Notre thème : LA CHICK LIST (1 livre chick lit, 1 DVD, 1 surprise girly, 1 gourmandise, 2 marques page et 1 carte).

Marine a été super créative (rien que la boîte, j’adore <3 !), et j’en profite encore pour lui dire MILLE FOIS MERCIIIII ! J’espère que mon colis lui fera autant plaisir.

Elle m’a envoyé deux produits SEPHORA, et ça c’est trop génial, car en Belgique, il n’y en a pas 😀 ! Elle m’a également envoyé le livre Avalon High : un amour légendaire de Meg Cabot qu’il me tarde déjà de découvrir ainsi que le film My Sassy girl, que je n’ai jamais vu 😀 ! La gourmandise est une sucette en forme de lapin trooooop mignonne. Les deux marques pages sont juste magnifique, sans oublier sa petite carte également trop belle ! Son petit plus, le collier hawaïen aux couleurs de la France m’a bien fait rire. Merci Marine !

2013-03-27 11.08.11

Ok

 

Book&Film : Couleur de peau : miel

Image

« Ils sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée.Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux.Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile… Il nous raconte les événements qui l’ont conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion…Réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, « Couleur de peau : Miel » est un récit autobiographique d’animation qui explore des terres nouvelles. »

Mon avis : Avant de parler des différents supports, j’aimerais aborder l’histoire…une histoire intense, profonde et pleine d’émotions. La vision de Jung sur son adoption est très intéressante, et profondément touchante. Le film est plus intense encore que les bandes dessinées, car là, on voit Jung partir en Corée à la recherche de ses origines, et on est d’autant plus passionné par son histoire.

Quand il a créé les bandes dessinées, il n’était pas encore parti en Corée. Par contre, l’écriture, malgré que c’est une bd, est superbe. Il y a pleins de phrases choc et touchantes que je ne suis pas prête d’oublier (et pourtant je ne suis pas une amatrice du genre de la bd). Dans un premier temps, je conseillerai d’abord le film, car il est plus parlant. Il faut également signifier que c’est un docu-fiction (on voit des images en dessin animé, et des images de la vie réelle) et que cela rend l’histoire de Jung encore plus réelle.

Le point négatif est, à mes yeux, le fait que l’on ne voit pas le point de vue de la fratrie de Jung. En effet, il aurait été encore plus intense de voir ce qu’ont pensés la famille de Jung de cette adoption, et comment ils l’ont ressentis. Certains passages du film m’ont également fait m’interroger, et je trouve que certaines questions ne trouvent pas de réponse, également dans la bd, et ça c’est un peu dommage.

En bref, une histoire vraie bouleversante !

Le truc en + : Le réalisateur Laurent Boileau avait été très touché en découvrant la bande dessinée de Jung en 2007. Il avait alors contacté ce dernier pour lui proposer de réaliser un film documentaire pour la télévision centré sur son retour en Corée, pour la première fois depuis son adoption. Cependant, au fur et à mesure de leurs rencontres, Jung etBoileau ont finalement décidé d’adapter le roman graphique en prenant soin de l’emmener plus loin.

« J’étais une pomme différente qui aurait tant voulu ressembler aux autres pommes du panier. »

La saga Hunger Games

1

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé… Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

Mon avis : Une saga à couper le souffle, une saga à ne surtout pas louper ! J’ai été transportée, je me suis battue avec les personnages, j’ai pleuré avec les personnages.

Katniss a tout de l’héroïne idéale, elle fait preuve d’un courage exemplaire même quand des doutent planent dans son esprit. Les autres personnages, et en particulier Peeta et Gale, sont également géniaux, et on se demande, tout au long de ces pages, ce qu’il va advenir, vers où l’auteur va nous emmener.

On a tout au long du livre, uniquement le point de vue de Katniss, et ça  ne m’a pas gêner. L’auteur approfondi tellement ses personnages que quand on referme le livre, on a l’impression de quitter de vieux amis. Comme dernier point positif, je voudrais mettre en avant que l’auteur nous fait beaucoup réfléchir à ce que représente le bien, le mal, la guerre mais aussi l’amitié et la famille. Une trilogie superbe, vraiment !

Le seul point noir concerne uniquement l’ultime tome. En effet, pour moi, les deux premiers tomes sont sans faux pas. Par contre, le troisième va un peu trop dans tous les sens à mon goût. De plus, j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans, je trouve qu’il avait un peu de mal à démarrer…Et ensuite, j’aurais aimé que la toute fin soit un peu plus développée…

En bref, une saga plus que bien à mettre dans toutes les mains!

« Il ne faut surtout pas te laisser aller . C’est dix fois plus long de se reconstruire que de s’écrouler . »

SWAP, vous avez dit SWAP ?!

images

Récemment, j’ai découvert un nouveau phénomène sur Internet et la blogosphère en général (Enfin, ça existe peut-être depuis trèèès longtemps, mais pour moi, c’est récent 😀 !), le SWAP !

Qu’est-ce que c’est ?  Un Swap c’est un échange, un échange de colis entre blogueu(ses)rs (ou personnes qui participent au jeu). Il y a deux possibilités : soit deux personnes s’envoient un colis sur un thème bien précis (Littéraire, Noël, Make-up, etc…), soit on forme une chaîne et on ne sait pas qui nous envoie le colis, la surprise est donc totale ! (Exemple d’une chaîne YT qui a effectué un SWAP : Enjoy Phoenix)

cadeau

Je trouve ce principe vraiment très sympa, j’adore aller regarder cela sur les blogs d’autres personnes ! Alors, voilà, j’aimerais me lancer à mon tour ! Pour ma part, j’aimerais que le thème soit sur le thème de mon blog (Livres, dvds, trucs de filles et pourquoi pas nourriture and co.) avec un budget pré-établi à l’avance et que l’on se fasse découvrir des choses sympathiques entre blogueu(ses)rs. Si vous êtes intéressez, et surtout sérieux et honnête, je réaliserai donc ce SWAP avec vous ! Je ferai par la suite un article avec le colis reçu, et ce serait chouette si vous fassiez de même ! ^^

Si ça vous dit, n’hésitez pas à me contacter, à me laisser votre mail, à m’envoyer un message et on en discutera ! ^^

Veronika décide de mourir, réalisé par Emily Young

1

Une femme est internée dans un centre médical après une tentative de suicide manquée. Elle découvre alors que son coeur est malade, et qu’il ne lui reste que quelques jours à vivre… 

Mon avis : Veronika décide de mourir est un film qui fait réfléchir sur le sens la vie, sur les gens qui gravitent autour nous et l’impact qu’ils peuvent avoir sur nous. J’ai lu le livre de Paulo Coelho, et j’avais beaucoup apprécié cette lecture. Je l’ai lu il y a longtemps, mais j’ai l’impression que l’adaptation est bonne, et correspond au message que m’avait transmis le livre.

Sarah Michelle Gellar et Jonathan Tucker m’ont épatés, franchement je crois que la plupart des points que je met à ce film reviennent à ces deux acteurs, qui ont le don de nous faire passer leurs émotions.

A part ça, je dirai que la mise en scène est quelque peu ennuyeuse et un peu plate à mon goût. Franchement, parfois, le film est un peu rude à regarder, et ceci dû à la mise en scène, du moins, j’en ai l’impression. Je trouve cela dommage, car à mon avis, c’est aussi en partie pour ça qu’il est passé complètement inaperçu à sa sortie. 

En bref, un film avec une belle morale mais pas assez mis en valeur.

Veronika-Edward-veronika-decides-to-die-24728973-500-270

Les truc en + :  Kate Bosworth était originellement prévue pour le rôle de Veronika mais remplacée par Sarah Michelle Gellar.

 

Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver

70 Le_dernier_jour_de_ma_vie

« Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une côte de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant ce vendredi de février est le dernier pour Sam…ou le premier ? »

Mon avis : Le dernier jour de ma vie conte une histoire originale, qui nous tient en haleine jusqu’au bout…D’ailleurs, même la fin m’a surprise. Les personnages sont d’abord très agaçants…et puis on s’y attache très fort (Sam, Juliet, Kent…).

Le déroulement de l’histoire est agréable à lire, on s’y accroche d’ailleurs avec passion. Ce roman touche des sujets intéressants. Elle nous montre que chacune de nos actions a des conséquences, et qu’elles sont le ciment que ce que nous devenons. Mais il montre également que le changement est possible..et sur ce point, ce livre m’a beaucoup touchée.

Par contre, on constate un peu de longueurs dans le début, l’histoire prend un peu de temps pour se mettre en place. Egalement un petit manque de profondeur dans certains personnages, j’aurai aimé les creuser un peu plus.

En bref, un roman étonnant !

« Voilà ce que font les meilleures amies : elles vous retiennent quand vous vous approchez trop près du bord. »

Les cinq légendes, réalisé par Peter Ramsey

1

Les Cinq Légendes raconte l’aventure fantastique d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires.Lorsque Pitch, un esprit maléfique, décide de régner sur le monde, ces 5 légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imagination de tous les enfants.

Mon avis : Pour l’instant, je trouve que les films d’animation sont vraiment très bons et Les cinq légendes n’échappe pas à la règle. Les personnages et l’histoire m’ont transportés, on replonge dans nos croyances d’enfants.

De plus, j’ai trouvé le scénario très bien élaboré, et également l’histoire pas trop enfantine, ça m’a vraiment passionné (sans oublier un humour toujours présent). Du coup, après le visionnage, j’ai eu envie d’en savoir plus sur Jack Frost, et même de lire un livre sur le sujet.

Par ailleurs, la première partie du film est un peu lente à mon goût, il m’a fallu une vingtaine de minutes pour bien rentrer dans l’histoire, et pour bien accrocher. Mais dans l’ensemble, c’est un film familial magnifique.

En bref, un très joli film pour les petits et les grands !

tumblr_inline_mxh94qNdmB1rky666

Le truc en + : Dans la bande-annonce, le personnage du lapin de Pâques, doublé par Hugh Jackman en version originale, ouvre un trou de terrier de lapin et saute dedans. Clin d’œil savoureux à Lewis Carroll et à son « Alice au pays des merveilles », dans lequel un terrier de lapin permet de changer de dimension.

Happiness Therapy, réalisé par David O. Russell

1

La vie réserve parfois quelques surprises… Pat Solatano a tout perdu, sa maison, son travail et sa femme. Il se retrouve même dans l’obligation d’emménager chez ses parents. Malgré tout, Pat affiche un optimisme à toute épreuve et est déterminé à se reconstruire et renouer avec son ex-femme. Rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant eu un parcours mouvementé. Tiffany se propose d’aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu’il lui rende un service en retour. Un lien inattendu commence à se former entre eux et, ensemble, ils vont essayer de reprendre en main leurs vies respectives.

Mon avis : Happiness Therapy est un bon film. Pour moi, tout se joue dans la performance des acteurs. C’est une comédie « romantique » qui sort des sentiers battus, et ça j’ai beaucoup apprécié. On suit l’évolution des deux protagonistes, mais également du père de Pat, et de leur relation.

La dernière partie du film est vraiment très intéressante et m’a beaucoup plu.  Jennifer Lawrence est excellente et elle fait transparaître ses émotions d’une  façon magnifique, elle m’a beaucoup émue.

Par contre, j’ai un peu eu du mal sur toutes les scènes où il est question de football, et sur les tocs du père de Pat, franchement je suis un peu passé à côté concernant cela. Ensuite, j’ai trouvé le film assez long, en me demandant très souvent où le scénario allait nous conduire. Il se fait que j’avais d’énormes attentes concernant ce film et qu’au final j’ai été un peu déçue.

En bref, un film pas mal qui prend des risques mais qui ne m’a pas tout à fait convaincue.

Happiness-Therapy-Bonheur-Danse

Le truc en + : Lorsque Pat rattrape Tiffany dans la rue, après leur entrevue au diner le soir d’Halloween, les deux personnages passent devant un cinéma qui diffuse Midnight Meat Train, film d’horreur dans lequel on retrouvait… Bradley Cooper!

 

1 182 183 184 185 186