Saga Return to me de Corinne Michaels – Mon avis sur les 2 premiers tomes

Un mot. Rester. Voilà tout ce qu’il avait à faire. Mais à la place, il est monté dans ce bus et a emporté mon cœur avec lui. C’était il y a dix-sept ans. Je suis passée à autre chose. Je me suis mariée, j’ai eu des enfants, une clôture blanche. Tout ce que j’ai toujours voulu, mais mon mari m’a trahie et j’ai de nouveau été laissée pour compte. Seule, sans argent et avec deux garçons, je n’ai eu d’autre choix que de retourner dans le Tennessee. Il n’était pas censé être là. J’aurais dû être en sécurité. Toutefois, le destin nous joue parfois des tours. Cette fois-ci, les rôles sont inversés. C’est ma décision. Les deuxièmes chances existent, mais je ne sais pas si on peut réparer ce qui a déjà été brisé.

Mon avis : Pour la petite histoire, Corinne Michaels, c’est une auteure pour laquelle j’avais eu un vrai coup de cœur l’année dernière, avec sa duologie Saving Her et Saving Us. C’est par hasard que j’ai découvert que les éditions ADA nous sortaient une nouvelle saga de l’auteure en français. Et quel bonheur! Cette saga compte 3 tomes et un bonus, et nous avons déjà les 2 premiers qui sont traduits. Chaque tome nous présente un couple différent (et les 3 hommes présentés sont en fait des frères), et les histoires s’entremêlent d’une jolie façon.

Et avec ce premier tome, j’ai passé un excellent moment! Corinne Michaels a une plume qui est un concentré d’émotions. Elle a d’ailleurs réussi à me faire pleurer à chaudes larmes dés les premières pages. Cette romance tourne autour du premier amour, et j’avoue que c’est un schéma que j’adore. Nos personnages principaux vont se retrouver après un drame et ça va être assez difficile entre eux, et pourtant, on sent directement que l’amour est toujours là, et ne s’est jamais vraiment éteint. Dis-moi que tu resteras est une romance doudou, réconfortante. Elle se passe dans une ferme du Tennessee, dans un petit village, et j’ai adoré l’ambiance qui s’en dégage. Je trouve vraiment que les lieux ont une importance dans la romance, et ça n’a fait qu’amplifié mon bien-être dans cette romance. Les personnages que l’on suit sont bien construits, et on s’attache très fort à eux.

Même si l’histoire reste classique et qu’on s’attend aux différentes révélations, je me suis laissé bercée par l’auteure, et c’était divin. Du coup, je vous conseille vraiment de commencer cette saga…

 » Les secrets se dévoilent, peu importe les efforts mis à les enterrer. »

La couverture VO

Il est hors de question que je tombe amoureuse de Wyatt Hennington. Il peut garder pour lui son accent du Sud, son sourire irrésistible et ses répliques de drague. J’ai fait l’erreur de coucher avec lui non pas une fois, mais deux fois. Je ne suis pas assez stupide pour lui faire gagner la troisième manche, surtout après que je me sois retrouvée seule quand il ma laissée au milieu de la nuit. Je jure de retourner à Philadelphie et de l’oublier. Cela s’avère plus facile à dire qu’à faire. Quand le médecin m’informe que je suis la gagnante d’un deuxième prix de présence, je mets ma vie entre parenthèses et je retourne à Bell Buckle. Trois mois, et si on n’y arrive pas, je m’en vais. Le problème, c’est que les cartes ne sont pas en notre faveur et que je ne peux pas me résoudre à le quitter. Je vais enfin savoir sil m’aime vraiment ou si toutes mes peurs étaient fondées…

Mon avis : On continue la découverte des frères Hennington avec Wyatt, un personnage que j’avais déjà beaucoup aimé dans le tome précédent. Après avoir passé la nuit avec Angie, ces deux personnages vont devoir assumer des conséquences auxquelles ils ne s’attendaient pas. Et j’ai passé un très bon moment, et de nouveau, l’émotion était vraiment au rendez-vous. Au travers de ses romances, Corinne Michaels parle toujours de sujets intéressants, et parvient à nous émouvoir de par ses thèmes. Je n’ai pas envie de vous révéler un sujet en particulier pour ne pas trop spoiler, mais vraiment, Angie et Wyatt ne vont pas être épargnés.

Angie, c’est la fille de la ville par excellence et j’ai adoré la voir s’adapter à sa nouvelle vie, même si elle est temporaire. Wyatt, quant à lui, a beaucoup de choses à prouver dans cette histoire. Et ensemble, ils font des étincelles, qui sont plus qu’agréables à suivre. Ce deuxième tome reste classique dans sa construction et j’avoue que j’ai vu voir le retournement de situation, et c’est ce qui fait que je l’ai un peu moins aimé que le tome précédent, mais bon, on reste tout de même dans la lignée du précédent. Et je ne peux m’empêcher de vous conseiller de lire cette auteure (que ce soit pour cette saga, ou la duologie précédente).

Bref, amateurs de romance, qu’attendez-vous ? 🙂

La couverture VO
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Point films #1

Hello tout le monde! Nouveau type d’articles pour regrouper mes derniers visionnages hors cinéma. 🙂 Il y a des films dont je ne vous parle pas car je ne trouve jamais le moment. Du coup, si je regroupe tout ça de temps en temps, ça me permettra d’être plus précise et de vous donner des avis sur des films divers et variés. J’espère que ça vous plaira. ^^

Chaque année 750 000 enfants disparaissent aux États-Unis. La plupart d’entre eux sont retrouvés dans l’heure ou les jours qui suivent. En revanche, 0.3% d’entre eux disparaissent à jamais sans laisser de trace.A Cold Rock, petite ville minière isolée, plusieurs disparitions suspectes ont été répertoriées ces dernières années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, qui fait office de médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 5 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant. 

Bon, je débute l’article avec un film qui ne m’a pas du tout emballé. En fait, je me suis beaucoup ennuyée pendant mon visionnage. Et même si le film possède un retournement de situation sympathique, ça n’a pas suffit à me convaincre. J’ai d’ailleurs failli couper le film plusieurs fois, tant je n’y trouvais pas d’intérêt. Bref, passez votre chemin. Il n’y a rien à sauver selon moi, même pas le casting.

Élevé par son oncle Jonathan, un authentique magicien, Lewis a grandi dans un monde fait de magie et de merveilleux. Mais quand le jeune garçon découvre que leur propriétaire, un sorcier du nom d’Isaac Izard, pourrait déclencher la fin du monde, une course contre la montre s’engage pour empêcher que ce plan maléfique n’aboutisse. 

Ah ça, c’était sympathique ! Pas le film de l’année mais La prophétie de l’horloge fait son job, il divertit. Le casting est top et l’univers développé est intéressant. J’aime beaucoup Jack Black et il est clair que c’est un univers qui lui va bien. Le suspens est bien maintenu durant tout le long, et j’ai apprécié suivre les péripéties des personnages. Pour moi, c’est un film à découvrir en famille. Vraiment sympathique.

Le soir de ses 30 ans, un employé modèle garde le fils de son patron, parti en week-end. Le gamin se révèle particulièrement hostile et capricieux. Au cours de la soirée, les amis du trentenaire débarquent à l’improviste, bien décidés à lui souhaiter son anniversaire. La situation échappe totalement au jeune homme, qui voit la maison de son patron transformée en boîte de nuit. Le lendemain matin, l’employé et l’enfant ont disparu, et les parents sont contactés par la police. A leur retour chez eux, ils trouvent la maison dévastée, et découvrent le film des images tournées au cours de la soirée…

Après avoir vu Nicky Larson au cinéma, j’ai eu envie de rattraper la filmographie de Philippe Lacheau en commençant par les deux opus de Babysitting. Selon moi, ce n’est ni bon, ni mauvais. Il y a plein de moments un peu too much et en même temps, je me suis bien marrée à plusieurs moments. Je crois que c’est le genre de films à regarder pour se marrer entre potes, rien de plus.

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, ils élaborent des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients…

J’ai directement enchaîné avec Alibi.com et j’ai vraiment préféré celui-ci. Même si ça ne casse pas trois pattes à un canard, j’avoue que ça se laisse regarder avec plaisir. C’est drôle et les différents quiproquos s’enchaînent sans temps mort. La joyeuse bande à Fifi fait mouche et même si plusieurs éléments m’ont semblé invraisemblables, j’ai passé un bon moment ! A conseiller pour une soirée sans prise de tête.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 19 commentaires

Tenter de ne pas t’aimer d’Amabile Giusti

Elle : Pénélope, vingt-deux ans, jeune femme marquée par une enfance tragique. Orpheline, elle a renoncé à poursuivre ses études pour rester auprès de sa grand-mère dont elle s’occupe tout en cumulant deux jobs pour parvenir à joindre les deux bouts. Mis à part une mèche de cheveux rose et ses ongles multicolores, rien ne permet de penser que la jeune femme est un esprit rebelle…
Lui : Marcus, à qui la vie n’a pas fait de cadeau et qui, en retour, n’en fait aucun à la vie. Il est imposant, mystérieux, couvert de tatouages et en liberté conditionnelle… De son regard glacial à son langage virulent, tout en lui exprime la colère.
Entre eux : l’hostilité est immédiate. Pourtant, peu à peu, ces deux âmes écorchées se découvrent plus de points communs qu’elles n’auraient pu l’imaginer. Et si l’amour pouvait aider à guérir du passé et effacer la haine et la douleur ?

Mon avis : Hello les loulous ! Chronique littéraire aujourd’hui pour vous parler d’une jolie romance ! J’ai passé un bon moment et je suis ravie d’avoir découvert la plume de Amabile Giusti, auteure italienne que je ne connaissais pas, avec son roman Tenter de ne pas t’aimer.

L’histoire est palpitante et très agréable à découvrir. J’ai aimé l’alchimie présente entre les personnages qui monte en tension au fil des pages. D’ailleurs, nos deux protagonistes principaux, bien que très différents, sont excellents. On s’attache beaucoup à eux, et spécialement à Penelope, qui m’a beaucoup touchée au fil des pages… Ce que j’ai vraiment aimé, c’est que leur histoire d’amour ne semble pas directement cousue de fil blanc. Bien au contraire. Chacun va évoluer au contact de l’autre.

Petit bémol pour la narration qui, certes, est originale, mais peut paraître répétitive. On alterne les points de vue, mais on revient en arrière à chaque fois pour voir les scènes vues par les deux personnages. Et me concernant, c’était un peu déstabilisant.

Tenter de ne pas t’aimer est une romance où le suspense est bien présent, et qui rend donc la lecture plus qu’addictive. Une belle histoire d’amour que je vous conseille.

« L’amour est ce trèfle à quatre feuilles doré, cette couverture chaude, cette musique lointaine, ce miracle qui revient un soir, au coucher du soleil, quand tout semble perdu pour toujours et te fait te sentir éternelle pour quelqu’un qui ne t’a jamais oubliée. »

La couverture VO
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | Laisser un commentaire

Plan cœur, saison 1

Dans le Paris d’aujourd’hui, trois amies sont attristées de voir leur copine Elsa, éternelle célibataire, désespérée par ses échecs amoureux. Pour redonner confiance à Elsa, elles décident imprudemment d’engager un escort boy censé lui redonner le goût des rencontres et des relations, et lui permettre de trouver enfin l’amour.

Mon avis : Coucou tout le monde! Je reviens aujourd’hui avec ma chronique à propos de la première saison de la série française créée par Netflix, Plan cœur ! Et bon sang, j’ai adoré ! Vous le savez si vous me suivez depuis un moment, je suis une grande neuneu, fan d’amour en général et cette série est parfaite pour un public proche de moi! C’est amusant, mignon et plein de bons sentiments…en en plus, c’est bourré d’humour et les acteurs sont tous géniaux ! Coup de cœur assuré pour moi, c’est clair !

La série est courte (8 épisodes d’à peine 25 minutes – mais renouvelée pour une saison 2!!! Youhou!) et se regarde d’une seule traite. On s’attache à toute cette bande de potes et on n’a envie que d’une chose, connaître la suite de leurs aventures. Plan cœur est une série moderne, fun et sans prise de tête. La bande originale est top, et en adéquation avec le ton donné aux épisodes.

Evidemment, il y a des clichés (bien que parfois très bien détournés!) et c’est résolument romantico-gnangnan ! Mais dans cette société bien trop sombre à mon goût, Plan cœur a agit sur moi tel un petit bonbon acidulé à savourer. Une série parfaite par temps maussade, je peux vous l’assurer ! Un joli coup de cœur pour moi que je vous conseille!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Séries TV | 12 commentaires

Black Feelings de Mo Gadarr

Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise. Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences. Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire!

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une romance un peu particulière vu qu’elle va nous parler du harcèlement scolaire. Sachez-le avant de vous y plonger, Black Feelings est un roman difficile à lire par moment, car vraiment, il m’a fait monter les larmes à plusieurs reprises car le harcèlement montré est dur et sans langue de bois. Et ça m’aura presque traumatisée…

On rencontre donc Amandine, prête à se venger sur la vie et sur tout ce qu’elle a vécu de terrible dans son adolescence. On a donc une alternance d’époques afin de comprendre tous les tenants et aboutissants de l’histoire, et c’est vraiment très intéressant. J’avoue que savoir que certains jeunes traversent ces drames me fend clairement le cœur. Pas que je ne le savais pas auparavant mais ça nous remet clairement les choses en perspective… Black Feelings un livre choc, sans aucun doute.

Au travers de cette histoire et surtout de cette vengeance, Mo Gadarr tisse également une relation d’amour/haine entre Amandine (devenue Mandy) et Mattéo. Ce dernier faisant partie de ses bourreaux, notre héroïne prévoit une vengeance qui n’épargnera personne. Mais parfois, le cœur en décide autrement… J’avoue que parfois, j’ai eu du mal à comprendre les réactions des personnages. On sent qu’ils agissent avec leurs tripes, et fonctionnent quasi uniquement à l’émotion. Et ça m’a transpercée…

Vraiment, Black Feelings fait partie de ces romans dont on ne sort pas indemne ! Un livre à conseiller, mais pour public averti…

« L’homme pour lequel mon cœur se met à battre plus vite lorsqu’il me sourit à la dérobée en classe ou qu’il m’envoie un texto avant que je ne m’endorme. Un garçon qui me voit enfin comme une fille, et non comme « la Transparente ». »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Nicky Larson et le parfum de Cupidon, réalisé par Philippe Lacheau

Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…

Mon avis : Hello, hello! Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de l’adaptation de Nicky Larson, par Philippe Lacheau, qui joue également le rôle principal. Lacheau, c’est le réalisateur des deux opus de Babysitting, que j’ai rattrapé dernièrement et qui a la particularité de tourner quasi toujours avec sa même bande de potes. Je partais avec des tonnes d’à priori car il me semblait improbable d’adapter ce dessin-animé culte que j’ai tant regardé étant enfant. Et puis en fait, dans l’ensemble, j’ai trouvé plein de points positifs au film ! Et j’en suis la première étonnée.

Par rapport à l’adaptation en elle-même, je n’ai pas grand chose à y redire dans le sens où on retrouve tous les éléments qui faisait que Nicky Larson était lui-même. Le film est divertissant et est intéressant à bien des égards. Déjà, j’ai trouvé les scènes d’action particulièrement géniales visuellement. Le film est entraînant, quasi sans temps mort, et il passe très très vite. Le meilleur personnage du film est bien sûr Laura, interprétée par l’excellente Elodie Fontan, et la relation tissée avec Nicky est réellement comme dans le dessin-animé, et j’ai trouvé ça rudement chouette. On sent vraiment l’investissement de Philippe Lacheau, et on ressent clairement le côté « fan » de l’oeuvre d’origine!

Bon, évidemment, il y a des points négatifs comme certains moments vraiment louuuurds! Okay les références diverses sont sympathiques mais bien trop poussées. Et parfois, ça alourdit clairement l’ensemble. Puis, évidemment, perso, les blagues qui tournent toujours autour du cul, ça a toujours le don de m’énerver. Et puis enfin, j’ai parfois trouvé le jeu d’acteurs un peu trop surjoué, surtout sur le début, mais ça s’améliore clairement sur la suite.

Bref, je crois que soit ça passe, soit ça casse ! Mais je fais partie de ceux qui ont aimé, et qui se sont bien marré au cinéma ! Je suivrai les prochaines sorties de Philippe Lacheau avec plaisir, c’est certain!

Le truc en + : En plus de Dorothée, Philippe Lacheau a invité de nombreux guests pour jouer un petit rôle dans Nicky Larson. On peut ainsi voir Jean-Paul Césari, chanteur du générique français du dessin animé d’origine, et Vincent Ropion, voix française officielle du justicier. Gérard Jugnot, Medi Sadoun, Jérôme Le Banner, Raphaël Personnaz, Reem Kherici, Audrey Lamy et Chantal Ladesou font également une petite apparition.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Pause Cinéma ! | 7 commentaires

Mes shootings préférés du mois de février !

Hello tout le monde ! Nouvel article aujourd’hui et je vous retrouve pour mes shootings photo préférés du mois. Let’s go !

Connie Britton – Health – Janvier/Février 2019
Anne Hathaway – Town & Country – Février 2019
Rami Malek – GQ – Janvier/Février 2019
Ashley Graham – Elle US – Février 2019
Lily-Rose Depp – Vogue Australia – Février 2019
Diane Kruger – Porter Magazine – Février 2019
Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Personnalités | 2 commentaires

Promets-moi encore de Caro M. Leene

Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort.

Mon avis : Hello, hello ! Petite chronique livresque aujourd’hui avec mon avis sur Promets-moi encore de Caro M. Leene. L’année dernière, j’avais lu un livre de cette auteure, que je n’avais pas apprécié plus que ça, mais l’écriture était mignonnette donc j’ai retenté, et j’ai largement préféré cette romance-ci. 🙂

Promets-moi encore est une histoire de rendez-vous manqués où le destin va mettre des battons dans les roues dans deux êtres qui semblent être faits l’un pour l’autre. La romance est donc addictive vu qu’on veut absolument voir Cassandre et Maxime se retrouver, même si chacun est engagé dans une relation. C’est une histoire autour du premier amour, plus fort que tout, et qui va défier le temps. La plume de Caro M. Leene est belle et tendre, et c’est un plaisir à lire et découvrir.

J’ai quelques bémols comme le fait que l’auteure ait choisi des facilités, pour forcer la rencontre des personnages. Comme dans sa romance précédente, il y a quelques éléments qui m’ont semblé invraisemblables. Evidemment, je lis énormément ce genre donc ce n’est pas ma love story préférée mais j’ai passé un joli moment tout de même car on ressent très fort les émotions des personnages.

Bref, un bon petit bouquin. Je vous conseille cette romance. 🙂

« Si tu n’as pas le courage de créer la vie que tu désires, tu seras forcé de passer beaucoup de temps à vivre une vie dont tu ne veux pas. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires

Album coup de cœur #9 – Same Kind of Different de Dean Lewis

Hello tout le monde! Je vous retrouve aujourd’hui pour parler musique avec un album (ou plutôt EP) que j’adore, d’un artiste super talentueux, c’est Same Kind of Different de l’artiste australien Dean Lewis. Cet EP compte 6 chansons et j’espère vraiment voir prochainement un vrai album sortir, mais à mon avis, c’est fort probable vu que deux nouveaux singles sont déjà sortis avec Be Alright et 7 minutes.

Dean Lewis est un chanteur auteur/compositeur australien, né en 1985.

Same Kind of Different est sorti en 2017 et on retrouve donc 6 chansons. Je vous sélectionne aujourd’hui mes 3 préférées, sans ordre particulier.

La plus connue est sans doute Waves, car elle est apparue dans plein de séries différentes (Riverdale, Suits, Shadowhunters,…)

Ma préférée est sans aucun doute Chemicals, que j’écoute en boucle depuis des mois et qui me fait énormément penser à Ed Sheeran.

Encore une sublime chanson avec Need you now. Un air qui reste en tête et un superbe texte.

Et pour écouter les 3 autres : Let Go, Lose my mind et Adore.

Vous connaissez cet artiste ? Vous aimez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Musique | 2 commentaires

Les frères O’Neil. 3, La douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah Morgan

Cet hiver, Tyler O’Neil, ex-champion de ski, ancien bourreau des cœurs et désormais père célibataire, n’a qu’une seule mission : tout faire pour que sa fille, Jess, passe le meilleur Noël de sa vie. Le fait que sa meilleure amie Brenna emménage temporairement dans son chalet n’est qu’une délicieuse distraction qu’il se doit d’ignorer. Leur relation est la seule qu’il n’ait jamais détruite, et il est hors de question d’y remédier. Brenna Daniels, skieuse professionnelle, connaît tout des risques et périls d’un amour non partagé : elle aime Tyler depuis des années. Vivre avec lui est une véritable torture : comment peut-elle se comporter en amie alors qu’il dort dans la chambre d’à côté ? C’est alors que Tyler l’embrasse. Soudain, la relation dont elle a toujours rêvé semble à portée de main. Se pourrait-il que ce Noël voit ses rêves de bonheur se réaliser enfin ?

Mon avis : Coucou à tous! Aujourd’hui, je reviens avec une chronique lecture à propos du bouquin La douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah Morgan.  Troisième et dernier tome de la série des frères O’neil avec l’histoire de Tyler, ce frère qu’il me tardait de découvrir enfin plus intensément. Père d’une adolescente, il me paraissait être le frère le plus complexe au vu de son passé. Privé de sa fille pendant des années, et après que son rêve de rester skieur professionnel ait été brisé suite à une blessure, on retrouve un jeune homme pourtant déterminer à prendre soin des siens. J’ai vraiment été touché par cet homme ! En face de lui, on retrouve Brenna, sa meilleure amie. L’épaule sur laquelle il a toujours pu se reposer, et ce depuis qu’il est gamin. Elle, évidemment, est complètement folle de lui et avec l’aide de ses amies proches, est bien décidée à soit révéler ses sentiments, ou soit à passer à autre chose définitivement.

J’ai tout simplement adoré cette romance, tout autant que le tome précédent (le premier restera celui que j’ai le « moins » aimé). Les sentiments de nos personnages se dévoilent peu à peu, et j’ai vraiment aimé que tout ça prenne bien son temps. En plus, le rapprochement de Tyler et Brenna est finement amené, du fait que cette dernière doit cohabiter avec son meilleur ami. L’ambiance va vite devenir électrique et la présence de Jess, la fille de Tyler va vite compliquer les choses. Dans ce tome, Sarah Morgan aborde également le thème du harcèlement scolaire et j’ai été beaucoup touchée par ça. Et j’ai adoré voir certains secrets se révélés au fil du temps.

Bref, je conclus cette trilogie sur une très bonne note avec l’envie de me replonger dans un des livres de l’auteure tout prochainement ! Vraiment, je vous conseille à tous de découvrir Snow Crystal et ses habitants, c’est un régal.


« C’est bien ce qu’aimer veut dire, non ? On aime quelqu’un dans sa totalité ou pas du tout. Si on veut transformer l’autre, est-ce encore de l’amour ? »

La couverture VO

Mes avis sur d’autres livres de Sarah Morgan :

Coup de foudre sous la neige
Les frères O’Neil. 1, La danse hésitante des flocons de neige
Les frères O’Neil. 2, L’exquise clarté d’un clair de lune

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Coin Littéraire... | 2 commentaires