Pause Cinéma !

Cine-Club (6)

large

Hello à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler cinéma avec le rendez-vous du ciné-club, idée originale de ma copinaute Marine de Smellslikerock. Je vous présente donc ici 3 films que j’ai vu dernièrement ! n_n

(suite…)

Interstellar, réalisé par Christopher Nolan

123

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire. 

COUP_DE_COEUR

Mon avis : Hello mes loulous ! Hier soir, je suis allé au cinéma voir LE film de cette année 2014, Interstellar, réalisé par le brillant Christopher Nolan. Complètement inattendu pour moi vu que je n’avais vu aucune bande-annonce avant d’y aller et que c’est complètement par hasard que j’y suis allée. On peut donc dire que je m’y suis jetée les yeux fermés…et franchement, je ne regrette pas, ce film m’a tout simplement coupé le souffle ! Je vous explique tout ça…

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut-être que la science-fiction n’est pas ma tasse de thé. En effet, je ne lis jamais de livre du genre et pour les films, je ne me tourne pas naturellement vers les longs métrages qui se passent en grande partie dans l’espace. Interstellar dure 2h49, mais franchement, c’est d’une intensité rare… L’histoire est menée d’une main de maître (tout parait très réaliste et est expliqué de façon scientifique, et surtout de façon à ce qu’on y croit complètement) et le film gagne en intensité plus le temps avance, et j’ai d’ailleurs eu plusieurs fois mal au ventre tellement je m’inquiètais avec les personnages… On vit concrètement l’histoire avec eux, c’est bien simple.

Pour ce qui est du casting, il est super top ! Je suis super impressionnée par Matthew McConaughey, qui ne m’avait jamais transcendée jusqu’ici ! Certaines scènes (souvent les plus émouvantes) sont cruelles et jouées à la perfection par l’acteur. Jessica Chastain est exceptionnel, tout comme le reste…y’a vraiment rien à dire là dessus.

Par ailleurs, concernant le scénario en tant que tel, il reste tout de même compliqué… J’avoue que sur le dernier tiers, j’ai un peu perdu le fil, et il faudra peut-être que je le revois pour bien digérer le tout, mais dés que le générique de fin est arrivé à l’écran, il m’a fallu quelques minutes pour me lever, et reprendre mes esprits, j’étais totalement estomaqué.

Bref, allez le voir, au cinéma, c’est un spectacle visuel autant qu’un excellent film de science-fiction. J’espère sincèrement que vous l’aimerez autant que moi !

tumblr_n5ofv5g6Fm1s3y9slo1_500

Le truc en + : Christopher Nolan a déclaré avoir choisi le comédien Matthew McConaughey en tête d’affiche car il désirait un « monsieur ordinaire », et qu’il avait été impressionné par sa prestation dans Mud.

Signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ciné-Club (4)

ciné

Hello à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour le rendez-vous du ciné-club, idée originale de ma copinaute Marine de Smellslikerock. Je vous présente donc ici 3 films que j’ai vu dernièrement ! n_n

(suite…)

La légende de Manolo, réalisé par Jorge R. Gutierrez

1236

Depuis la nuit des temps, au fin fond du Mexique, les esprits passent d’un monde à l’autre le jour de la Fête des Morts. Dans le village de San Angel, Manolo, un jeune rêveur tiraillé entre les attentes de sa famille et celles de son cœur, est mis au défi par les dieux. Afin de conquérir le cœur de sa bien-aimée Maria, il devra partir au-delà des mondes et affronter ses plus grandes peurs. Une aventure épique qui déterminera non seulement son sort, mais celui de tous ceux qui l’entourent.

VRAIMENT_BON

Mon avis : Hello les loulous ! Pour commencer cette semaine, je vous parle d’un dessin animé vu au cinéma la semaine dernière en compagnie de ma petite filleule chérie ! Ce long métrage, c’est La légende de Manolo, le dernier bébé des studios 20th century Fox.

J’ai trouvé ce dessin animé très très orignal ! D’abord, par l’histoire qui prend place pendant le jour des morts au Mexique, avec une ambiance très coloré et un thème musical super adapté. Et ensuite, par l’histoire (qui a un côté conventionnel je vous l’accorde) qui est raconté d’une manière que j’apprécie beaucoup. Il faut tout de même savoir que ce long métrage s’adresse aux plus jeunes, il a un côté simple et ne renouvelle pas le genre (surtout vis à vis des thèmes principaux : la victoire du bien contre le mal, l’amour gagne toujours, etc…).

Par ailleurs, ce qui fait que j’ai tant aimé ce dessin animé, c’est grâce à la tendresse et à l’émotion qui s’en dégage.  De plus, les valeurs transmises aux enfants sont franchement intéressantes vu que La légende de Manolo prône l’acceptation de soi, et le droit de mener sa vie comme on l’entend… Même si je me doute que chez le tout petit, l’histoire ne passe pas comme tel, c’est toujours très gai de voir ce genre de message dans les dessin animés.

Pour finir, j’ai trouvé les dessins et le design très bien fait, et assez différent ce ce qu’on voit d’habitude, et ça fait du bien. Bref, vous avez compris, je vous conseille ce film sans hésiter, en espérant que vous l’apprécierez autant que moi.

tumblr_nehnicKMlh1r210vpo7_500

Le truc en + : Guillermo Del Toro compare l’histoire de La Légende de Manolo à celle d’Orphée et Eurydice. L’un comme l’autre raconte un voyage à travers les mondes pour sauver un amour.

Signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le labyrinthe, réalisé par Wes Ball

123

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

VRAIMENT_BON

Mon avis : Hello les amis ! Aujourd’hui, je vous parle du Labyrinthe, l’adaptation du livre du même nom écrit par James Dashner ! Personnellement, je n’ai pas lu les livres de la trilogie donc je ne ferai aucune comparaison mais vous parlerai simplement de mon ressenti par rapport à ce film, que j’ai beaucoup aimé !

Le Labyrinthe surfe sur la vague des films pour adolescents du moment : de l’action, des personnages attachants et une bonne dose de dystopie ! Franchement, j’ai beaucoup aimé ! Les événements s’enchainent sans temps mort et on reste scotché à son siège jusqu’à ce que le générique de fin apparaisse à l’écran. La réalisation de ce film est plus qu’à la hauteur, les effets spéciaux sont géniaux, et m’ont fait sursauter à de nombreuses reprises. Je trouve que Le labyrinthe mêle très bien plusieurs genres sans (trop) tomber dans les clichés. J’ai d’ailleurs été très étonnée de ne pas voir d’histoire de cœur se profiler, mais au final, c’était plutôt sympathique de se focaliser sur l’univers et l’histoire en général.

Au niveau du casting, je l’ai beaucoup aimé également (à part peut-être Kaya Scodelario qui a une tête qui ne me revient pas trop). Petit coup de cœur pour Thomas Sangster (Newt dans le film) qui j’espère aura un rôle plus important dans les prochains films !

Par ailleurs, le film possède quelques points faibles, surtout concernant l’arrivée de la fille…que je n’ai pas trouvé très crédible… Ensuite, il y a quelques faiblesses au niveau de la fin et du dénouement, mais j’espère que les prochains volets nous dévoileront davantage d’éléments.

Bref, pour ma part, j’ai beaucoup aimé et je vous le conseille !

Le truc en + : Le jeune Blake Cooper y est allé au culot en auditionnant d’une façon peu commune. Il a en effet contacté l’écrivain James Dashner et le réalisateur Wes Ball sur Twitter pour leur demander le rôle de Chuck.

Signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le 25, c’est cinéma ! #2

25

Hello mes loulous ! Tous les 25 du mois, un nouveau rendez-vous, en partenariat avec la gentille Sphinxou sera présent sur nos blogs respectifs. Nous avons décidé de nous faire découvrir des films tous les mois selon une thématique particulière. Nous vous en ferons ensuite une critique !

Le Thème du mois : Un film d’horreur/thriller

Le choix de Spinxou : Esther

19196455 (suite…)

Ciné-Club (3)

ciné

Hello à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour le rendez-vous du ciné-club, idée originale de ma copinaute Marine de Smellslikerock. Je vous présente donc ici 3 films que j’ai vu dernièrement ! n_n

3864_2977 (suite…)

Horns, réalisé par Alexandre Aja

aze

« Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier… « 

MOYEN

Mon avis : Hello mes loulous ! Aujourd’hui, je reviens avec la critique de Horns d’Alexandre Aja, un film atypique avec un joli casting (Daniel Radcliffe, Juno Temple, Heather Graham, David Morse, etc.) qu’il me tardait de découvrir…Mais voilà, pour moi, c’est une vraie déception, je m’explique tout de suite.

Horns est un film complètement en demi-teinte. Autant la première partie est pas mal du tout, surprenante et passe bien à l’écran, autant la seconde est nulle. Franchement, ça part dans du grand n’importe quoi avec une morale qui ne m’a pas plu du tout. Heureusement, les acteurs sont plutôt bons, Daniel Radcliffe en tête ! Franchement, sa prestation prouve qu’il est un très bon acteur, et me poussera à regarder ses prochains films, c’est sûr…

Mais voilà, Horns est plutôt dégueu, sans vraiment comprendre pourquoi… Le film manque cruellement d’explications, et ne pose réellement aucune base… En plus franchement, le film m’a semblé too much tellement certaines scènes sont WTF, surtout que franchement le scénario est plutôt creux. Quand la fin s’est profilée, j’avais toujours des tonnes de questions non élucidées.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment apprécié ce film, seule la bande originale relève un peu le niveau, mais c’est tout ! Je l’ai vu une fois, et ça me suffit, je ne réitérerai pas l’expérience.

tumblr_nc80bgbspj1sk1si5o1_r1_500

Le truc en + : Horns est une adaptation du roman du même nom paru en 2010 et signé par Joe Hill, qui n’est autre que le fils de Stephen King.

Signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gone Girl, réalisé par David Fincher

123

A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

EXCELLENT

Mon avis : Hello mes loulous ! Hier soir, je suis allée au cinéma voir une sortie que j’attendais depuis un certain temps (Je vous en parlais déjà au mois d’août, ici), Gone Girl. Dernier bébé de David Fincher, ce film est l’adaptation du best-seller Les apparences de Gillian Flynn. Je n’ai pas lu le livre donc cet article ne sera pas une comparaison film/livre, mais simplement mon avis sur cet excellent thriller.

Gone Girl est un film long, et assez lent, il faut le savoir. Durant la première heure, on se pose des tonnes de questions…David Fincher nous ballade juste assez que pour nous passionner durant tout le long. On se doute qu’il ne faut pas se fier aux apparences, qu’on nous cache des choses, mais il faut un temps assez long avant que l’intrigue se dévoile complètement. Ben Affleck et Rosamund Pike sont excellents, et les seconds rôles également (J’ai beaucoup aimé l’actrice Carrie Coon qui interprète la soeur jumelle de Nick). Ce qui m’a le plus bluffé, c’est l’ambiance posée par le réalisateur, et ce du début à la fin, avec cette tension qui monte crescendo. Durant tout le film, j’ai eu mal au ventre d’angoisse et j’ai même été assez choquée par certaines scènes.

Ensuite, le film nous plonge dans un climat assez rude, ou la sexualité se mêle au mensonge, et même à la folie… Quand le générique de fin est apparu à l’écran, il m’a fallu un temps pour me lever et me remettre des mes émotions, car Gone Girl est démoniaque, je n’ai pas d’autres mots pour le décrire. La fin m’a laissée sans mot, c’est dire.

Bref, j’ai peur de vous en dire trop donc je vais m’arrêter là. Si vous voulez un conseil, courrez-y, allez voir ce film, c’est une tuerie (sans mauvais jeu de mot) !

Ben-Affleck-in-Gone-Girl-GIF-with-cameras-flashing-and-Missing-Persons-sign-awkward-smile

Le truc en + :  A la grande surprise de Ben Affleck, entre autres, l’auteure Gillian Flynn a changé la fin de son histoire au moment de transformer son livre en scénario, créant ainsi un troisième acte complètement inédit. Une surprise est donc à prévoir en salles…

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu veux ou tu veux pas, réalisé par Tonie Marshall

1252

Lambert, sex addict repenti, tente de se racheter une conduite en devenant… conseiller conjugal. Abstinent depuis plusieurs mois, la situation se complique lorsqu’il recrute une assistante, la séduisante Judith, dont la sexualité débridée va très vite mettre ses résolutions à rude épreuve…

MOYEN

Mon avis : Salut les loulous ! Aujourd’hui, je reviens vous parler cinéma avec un film que j’ai vu vendredi soir, lors d’une soirée entre filles… J’ai longuement hésité entre « Bon » et « Moyen », et pour finir, c’est cette seconde cotation qui l’aura emporté…Je vous explique mon avis tout de suite.

Je vais commencer par ce qui m’a plu, car il y a un gros point positif dans ce film. C’est simple, c’est Sophie Marceau. Je l’adore, et je trouve que dans ce rôle, elle est géniale. Sensuelle et surtout spontanée et naturelle, ce rôle était fait pour elle. Son personnage m’a fait rire, et m’a fait passer un bon moment. Franchement si vous êtes fan de cette actrice, ce film vaut le coup d’oeil !

Maintenant, voilà, c’est tout le reste qui coince. Bruel n’est pas génial, ne crève pas l’écran et son jeu m’a parfois énervé. Je trouve que le film utilise le « politiquement incorrect » d’une mauvaise façon, Tu veux ou tu veux pas manque simplement de subtilité, de ce petit truc en plus qui fait que l’on se passionne pour le film, et que l’on apprécie l’humour (même si celui-ci est vulgaire). Franchement, certains moments sont assez lourdingues, et c’est dommage car ça prend le pas sur les jolies scènes qui avaient du potentiel (J’ai beaucoup aimé, par exemple, la remise en question du personnage de Sophie Marceau).

Enfin, le scénario aurait pu explorer davantage le côté « sex addict », mais le film et Tonie Marshall, la réalisatrice, ne s’intéressent à rien et survolent complètement le sujet, et du coup ça m’a un peu frustrée. En plus, certains passages sont un peu moralisateurs…

Bref, Tu veux ou tu veux pas ne m’a pas franchement emballé, et je pense que c’est un peu l’avis général. A voir un jour de pluie mais sûrement pas au cinéma.

Le truc en + : Tu veux ou tu veux pas était initialement intitulé Les missionnaires puis Addicts, pour finalement reprendre le titre d’une chanson à succès.

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !