Kim&Sphinxou’s Book (25)

partenariat

Coucou à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour le bouquin du mois, en partenariat avec la sympathique Sphinxou. Nous continuons notre tour du monde, et cette fois-ci direction l’Australie. Nous avons choisi de découvrir l’auteure australienne Colleen McCullough.

drapeau-australie

Colleen McCullough est née le à Wellington en Australie et est morte l’année dernière à Burnt Pine sur l’île Norfolk. Elle est principalement connue pour son roman Les oiseaux se cachent pour mourir écrit en 1977. Elle a reçu l’ordre d’officier dans son pays natal.

41axhfxoskl

Mary Horton mène une existence solitaire dans sa superbe villa sur la plage de Sydney. Cadre dans une compagnie d’extraction minière, elle n’a vécu que pour réussir. Apparemment sans âge et sans grâce, Mary a passé sa vie à étouffer ses aspirations de femme. Sa vie, est bouleversée par sa rencontre avec le jeune Tim Melville. D’une beauté de statue, le jeune homme rayonne de tendresse. Pourtant, ses yeux bleus expriment parfois un immense désespoir. Il a vingt-cinq ans, mais, mentalement, il est resté un enfant. Quand Tim devient le jardinier de Mary, tout change pour l’un comme pour l’autre : une entente immédiate et chaleureuse, des échanges d’une richesse inattendue viennent illuminer leurs existences. Cette étrange tendresse les émerveille. Mais ni l’un ni l’autre n’ose s’abandonner aux délices de l’amour…

vraiment_bon

Mon avis : En fait, j’ai envie de lire ce livre depuis très longtemps. Je suis de nombreuses chaînes youtube autour de la littérature et Claudia, que je suis depuis plusieurs années, présente toujours Tim de Colleen McCullough comme un vrai chef-d’œuvre, et j’avoue que ça m’a toujours donné envie de m’y plonger. Et je ne regrette pas, même si ce n’est pas le coup de cœur attendu.

Tim relate une histoire d’amour pas comme les autres, entre une femme d’âge mûre, seule et presque isolé du monde, et d’un jeune homme de 25 ans, retardé mental d’une beauté incroyable. La force du roman réside certainement en ce beau jeune homme, d’une sensibilité indéfinissable, qui malgré son handicap, parvient à donner du sens à la vie de Mary. Cette romance est singulière, presque « anormale » au début, mais Colleen McCullough et son talent d’écrivain (que j’ai découvert avec ce roman!) parvient à sublimer cette histoire d’amour et à la rendre même symbolique. L’émotion que l’on ressent à la lecture de ce bouquin est folle! Autour de cette histoire d’amour gravite également la famille de Tim, ainsi que les voisins de Mary et c’est également intéressant de découvrir l’histoire d’amour au travers de leurs yeux.

Néanmoins, l’histoire manque de rebondissements, et les événements sont un peu trop attendus. Légère déception pour la fin également que j’ai trouvé un peu abrupte… Disons que j’y étais tellement bien que j’aurai aimé que l’histoire continue.

Sorti en 1974, Tim est une histoire d’amour intemporelle qui vaut la peine d’être découverte.

Retrouvez l’avis de Sphinxou sur Les quatre filles du révérend Latimer, ici.

Extrait : « Parfois, nous aimons les gens que nous rencontrons, parfois, nous ne les aimons pas, mais les connaître est ce qu’il y a de plus important dans la vie, c’est cela qui fait de nous des êtres humains. »

signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 thoughts on “Kim&Sphinxou’s Book (25)

  1. Oh mince, je ne savais pas qu’elle était décédée ! Bon, elle a eu une vie bien longue. Je n’ai lu que les oiseaux se cachent pour mourir que j’ai adoré adolescente. J’avais d’ailleurs fait ma toute première chronique de ma vie dessus, au collège, en troisième ! Rien que pour ça, il faudrait que je le relise. J’ai L’espoir est une terre lointaine dans ma PAL à lire d’elle également.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.